Memorial Daze, deuxième partie

98Report
Memorial Daze, deuxième partie

Dans des circonstances différentes, avoir Joe entre mes jambes aurait été le paradis. Mais avec Keith et Rob se tenant chacun un bras et une jambe et l'odeur de bière et d'herbe dans l'air et qui sortait d'eux, c'était comme un cauchemar devenu réalité. J'essaie de m'éloigner des lèvres de Joe alors qu'il s'apprête à embrasser ma chatte, seulement pour qu'il m'attrape par la taille et m'attire sur ses lèvres.

Alors que ses lèvres touchent mes lèvres externes, je frissonne à cause de son souffle chaud touchant ma peau froide. Sa langue trace mes lèvres puis "Oh, elle est plutôt douce et métallique à la fois, soit ça, soit je suis vraiment bourré les gars!".

Rob prend la parole : « Elle est tranquille, n'est-ce pas, ça ne doit pas être excitant d'être avec nous trois, hommes !

Keith rit "Regardez son expression!" se penchant plus près "Ah, qu'est-ce qu'il y a, raconte tout ça à ton prochain petit ami!" Je ferme les yeux pour ne pas avoir à voir son visage, et je crie fort à l'intérieur : « Sherry, viens me trouver ! Puis je sens le claquement d’une paume sur ma joue !

"Pourquoi diable as-tu fait ça Keith?" Joe lève les yeux de mon monticule de Vénus. « Elle est muette, crétin ! Croisé "Pourquoi penses-tu qu'elle bouge autant ses mains ?"

"Eh bien, je pensais juste qu'elle était une italienne typique, c'est quoi!" puis prouvant son ignorance "Alors, quel muet de toute façon ?"

"Eh bien, crétin, elle ne peut pas parler. Ouvre sa bouche et rien ne sort comme la tienne lorsque tu essaies de réfléchir ! » Aïe, ça a dû blesser Keith parce qu'il m'a lâché le bras et la jambe droits. Cela n'a pas aidé, car Joe me tirait fort sur son visage, sa langue poussant à l'intérieur des lèvres de ma chatte, trouvant mon clitoris, rendant mon corps se rebeller contre mes souhaits. À côté « S'il vous plaît, laissez-moi tranquille ! »

"Maudits gars, elle a mouillé ici. En fait, elle a assez mouillé pour baiser ! » En entendant ses mots, j'essaie plus fort de me libérer, me débattant de toutes mes forces. J'ouvre la bouche et un « Non ! » murmuré quitte ma gorge, mais aucun des trois n'y prête attention. Joe remonte mon corps jusqu'à ce qu'il soit en mesure de presser le bout de sa queue contre ma chatte.

"Eh bien, alors baise-la Joe pour que je puisse passer du temps avec elle!" Rob insulte seulement pour que Joe réponde

"Hé, elle ne peut pas parler mais ça ne veut pas dire qu'elle ne peut pas sucer la bite Robbie!" Non, je ne sucerai la bite de personne, je veux dire mais mon handicap l'en empêche. Rob fait son mouvement et abaisse sa queue jusqu'à mes lèvres, secouant la tête, je la bloque jusqu'à ce que je sois à nouveau frappé par Keith au visage.

"Ecoute encore une fois connard et je te donne un coup de pied dans les noix, j'ai déjà baisé ce visage!" ici, je pensais que Joe disait que cela m'aiderait plutôt, c'était juste pour empêcher Keith d'endommager ma capacité à sucer des bites !. Ensuite, j'ai mal alors que Joe s'enfonce complètement en moi. La seule chose que je peux faire, c'est fondre en larmes alors qu'il me viole, ouvrant la bouche pour crier instinctivement et ne mettant que la grosse bite de six pouces de Rob dans ma bouche.

En saisissant ma tête, Rob force sa bite à entrer et à sortir de ma bouche, bloquant ma respiration, faisant commenter Joe "Par ton nez Teri, mon Dieu, c'est ta première fois que tu fais l'amour ?" mes yeux se remplissent de larmes et de honte. Joe commence à s'enfoncer plus vite en moi, s'enfonçant plus profondément dans mon passage sexuel brûlant. Puis la chaleur d’un liquide chaud commence à couler en moi. 'Non, il n'a pas juste joui en moi, je ne prends pas la pilule !' il se retire et j'entends « Oh mon Dieu, je pense que c'est sa première fois les gars ! Regarde le sperme rose qui s'échappe de sa chatte et la tache de sang sur ma bite !

"Et n'oublie pas sur l'oreiller Joe!" Keith semble excité "Le mien si je baise la petite princesse mutie maintenant?" je n'attends pas de réponse

-------------------------------------------------- -------------------------------------------------- --------------------

D'accord, c'est le deuxième coup dans votre histoire ! Sherry m'arrête alors que j'allais lui raconter mon deuxième viol. « Mon frère se considère trop bon pour fumer des cigarettes, encore moins de l'herbe ! »

Un peu énervé contre elle, j'ai signé « Oh et si on buvait de la bière ? Est-il trop bon pour faire ça ? Elle m'a juste fait signe de continuer !

-------------------------------------------------- -------------------------------------------------- --------------------
Avec Rob toujours dans ma bouche, Joe roulant sur moi, attrapant mon bras et ma jambe gauche, j'ai été une fois de plus pénétré par une bite, celle-ci ni longue ni épaisse comme celle de Joe mais tout aussi indésirable ! Keith n'a pas attendu avant de commencer à entrer et sortir fort de ma chatte que je venais de baiser. Grognant alors qu'il déplaçait mon corps de haut en bas sur les oreillers du canapé.

Dans ma bouche, un goût salé de quelque chose d'épais, alors que Rob déversait finalement son sperme dans ma bouche et ma gorge. Quand il s'est retiré, j'ai détourné la tête de lui et de Joe, du sperme dégoulinant du coin de ma bouche.

"Putain de bon petit enculé là-bas, tu devrais lui essayer Joe!"

"Ça ne me dérange pas si je le fais!" Cela me monte à la tête. J'attrape la nuque et je tourne la tête jusqu'à ce que j'ouvre la bouche pour le prendre. Une fois dedans, je remarque un goût différent dans ma bouche, réalisant que c'était le sien et mon sperme recouvrant sa queue. J'avais envie de vomir là mais Joe a poussé sa bite de sept pouces profondément dans le fond de ma bouche.

Pendant ce temps, Keith martelait ma chatte autrefois virginale avec de longs coups durs, me donnant l'impression que ma chatte gonflait autour de son membre envahisseur. Ses mains agrippent mes petits seins coquins et s'écrasent ensuite contre ma cage thoracique, les faisant palpiter comme si ma chatte l'était. Puis seulement le son de ses grognements au rythme de ses poussées intérieures.

Joe a établi un rythme alors il a poussé pendant que Keith se retirait, me faisant paraître rassasié à tout moment. Sans un avertissement verbal, Keith me jette sa charge, roulant sur moi quand il s'est suffisamment ramolli et sur le sol. "Pas mal, peut-être que son cul me procurera plus de plaisir que sa chatte morte.
Rob vient à son tour, me surprenant en me demandant s'il pouvait me baiser. "Si non, secoue la tête et je ne le ferai pas!" Le salaud, sachant que Joe avait ma tête immobilisée avec sa queue enfoncée au fond de ma gorge. "Alors je suppose que ça ne te dérange pas?" Grimper et pousser complètement durait plus longtemps en moi que Joe ou Keith.

Lorsque Joe a été suffisamment stimulé, il a ajouté sa graine au sperme déjà présent dans mon ventre. Puis Keith en face, je n'essaye pas de l'arrêter, j'ouvre juste et je le laisse m'utiliser comme un drain d'évier. Avec lui dans la gorge et Rob dans la chatte, je ne suis plus retenu et je n'oppose aucune résistance. Rob se répand enfin dans ma chatte alors que Rob place sa prochaine charge dans mon ventre.
Quand les deux sont doux et éloignés de moi, je reste allongé sur le canapé sale, regardant le plafond pendant qu'ils se rassemblent et prennent une autre bière. Tu m'apportes une bouteille.
Je l’ouvre et le mets près de mes lèvres, mais je suis trop étourdi pour le siroter alors ils le laissent par terre à côté de moi. Ils finissent leur bière puis reviennent pour faire encore du sexe avec moi.

Me faisant rouler sur le ventre une fois de plus, mes jambes sont saisies et écartées, Keith a ma droite, Joe ma gauche, ce qui signifie que j'étais sur le point d'être baisé une fois de plus par Rob. La prochaine chose dont je suis conscient est une pression contre mon trou du cul alors que quelque chose de gros essaie d'entrer. Je veux lutter mais ces baises précédentes m'ont enlevé ma résistance. Je le sens partir, criant de douleur dans mon esprit car il n'a utilisé aucun lubrifiant avant d'entrer.

"Oh putain, son cul est tellement serré les gars!" Parce qu’il n’y avait jamais rien de plus gros que le bout de mon doigt et du papier toilette auparavant. Pendant quinze minutes, il assaille mon cul avec ses poussées avant de finalement les utiliser pour récupérer sa dernière charge de sperme. Keith passe ensuite et vingt minutes plus tard, Joe utilise mon cul ! Puis une fois de plus, ils s'arrêtent pour prendre une bière et fumer un autre joint.

Alors que je suis allongé là, palpitant de mon cul, de ma chatte et de ma gorge, priant pour qu'ils en aient fini avec moi, j'entends "Eh bien, je veux sa gorge (Keith), moi sa chatte (Ro et Joe, eh bien, j'ai son cul alors!" Le retour me tira du canapé et me plaça sur un Rob couché. Sa queue est dressée même s'il a joui deux fois ce soir. Joe et Keith m'attrapent et me soulèvent dessus, ma chatte la gainant à nouveau. Puis Rob me tire sur sa poitrine et je ressens une fois de plus une pression sur mes fesses. Puis Joe est de retour dans mon cul comme Rob est dans ma chatte, encore une fois, instinctivement, j'ouvre la bouche seulement pour que Keith y fourre sa bite.
Tous les trois utilisent mon en même temps. Grognant pendant qu'ils me baisent comme des animaux, endurant que davantage de sperme soit craché dans mes orifices. Ma tête tourne et je vois une horloge : deux heures trente du matin, deux fois de plus, ils m'utilisent tous ensemble jusqu'à ce qu'ils aient enfin assouvi leurs pulsions sexuelles avec mon corps désormais mou. Me laissant par terre, ils remontent alors que je m'évanouis.

Arrivant aussi à dix heures du matin, je me dirige vers la chambre de Sherry pour lui faire dire que je n'ai pas été violée.

-------------------------------------------------- -------------------------------------------------- --------------------

Sherry en bikini, string me regardant en robe déchirée, m'attrape par le coude me laissant vers la chambre de Joe. "Une seule façon d'obtenir la vérité !" ouvrant la porte à Joe, Rob et Keith se levant du sommeil, sans attendre qu'ils soient couverts "Les gars !, Teri prétend que vous l'avez violée dans la salle de jeux."

"Pas question!", s'exclament Rob et Keith en même temps, Joe reste silencieux pour une raison quelconque. Les deux se dirigent vers Sherry, Keith disant : « C'était purement consensuel alors qu'il se penche et embrasse Sherry sur les lèvres, la choquant, Rob lui prenant le cul gauche en coupe tout en défaisant la ficelle sur sa hanche.

Soudain, Keith tient Sherry dans un bras serré, la forçant à s'asseoir sur le lit de Joe sur le ventre, Joe se lève et s'en va à côté de Teri tandis que Rob enlève le bas de bikini de Sherry. "Putain de beau cul de Sherry, tu t'es déjà fait baiser dedans !" S'allongeant sur le dos, alignant sa bite sur son trou de cul.

"Laissez-moi vous foutre, ou je jure que je vous poignarderai tous les deux!"

Alors qu'elle se débat, elle crie alors que son trou du cul est pénétré "Arrête ça, connard !" puis un cri aigu de Noooo ! Et les larmes saluent le matin.

"Eh bien, Teri semble que Sherry va être occupée pendant un moment, alors pourquoi n'irions-nous pas dans sa chambre!" Joe me fait sortir, tremblant sachant ce qu'il compte me faire à nouveau!

Plus à venir

Articles similaires

Harry Potter Adventures : Chapitre 5 - Double problème

Cette histoire ne reflète pas les attitudes ou les personnages de la série Harry Potter, ni n'a aucune affiliation avec l'auteur. Chapitre 5 Novembre arriva à Poudlard et avec lui vint même de la pluie et même quelques flocons de neige. C'était la dernière semaine de novembre et il ne restait que quinze jours avant le début des vacances de Noël. Ron commença à sentir sa mauvaise humeur revenir. Un mois s'était écoulé depuis qu'il s'était amusé avec Lavande et ils sortaient ensemble depuis. Même si le sexe était incroyable, ils n'avaient pas vraiment grand-chose en commun et Ron avait commencé...

361 Des vues

Likes 0

Ma mère et ma fille de rêve

Introduction Je m'appelle Will Chapman. Je suis un étudiant de 19 ans, 5'8 et 160 livres avec des cheveux bruns courts et des yeux marron foncé. J'ai toujours eu des problèmes avec les filles de mon âge. Ce n'était pas que je n'étais pas beau ; c'est parce que, malgré mes 19 ans, j'avais l'air d'avoir 14 ans. Chaque fois que je sortais avec mes amis, les gens que nous rencontrions me demandaient souvent si j'étais le petit frère de quelqu'un. Les filles disaient toujours que j'étais «mignonne», ce qui me rendait complètement folle. Inutile de dire que j'ai eu du...

2K Des vues

Likes 0

LA DIGUE

Oh mon Dieu, ça fait du bien, gémit Lauren, tandis qu'Alexandra enfouit sa bouche dans sa chatte chaude et blanche, tu fais ça si bien, je t'aime tellement !!! Mmmmmmm, répondit Alex, ne voulant pas retirer sa bouche de la chatte mouillée de son amant !!! Lauren et Alexandra, amantes depuis un an et colocataires depuis six mois six mois, toutes deux à vingt-deux ans, amoureuses pour la première fois de leur vie et avides l'une de l'autre comme seuls de jeunes amants peuvent l'être ! Lauren s'est cambrée tout en enfonçant son entrejambe dans la bouche de son amant, se...

893 Des vues

Likes 0

Seul à Tokyo avec deux chiots

Je m'appelle Junjio. J'ai 34 ans et je vis seul dans un petit appartement à Tokyo. Beaucoup de journées passent vite, à travailler, puis les soirées sont lentes et ennuyeuses. Je suis seul depuis longtemps, sans vraie famille à proximité, ni contact avec des amis ou un petit ami depuis quelques années maintenant. C'est comme ça pour beaucoup de citadins du Japon moderne. C'est devenu si mauvais pour moi que je me suis retrouvé à devenir fou, à avoir toutes sortes de pensées étranges, à me perdre dans mon propre espace pendant des lustres, et finalement j'ai acheté un animal domestique...

866 Des vues

Likes 0

Le début de la fin_(0)

Elle inspira lentement et profondément et mordit ses lèvres rouge cerise pulpeuses. « Comment ai-je pu me lancer là-dedans ? » elle pensait. Ses doux cheveux blonds sales pendaient sur ses yeux verts angéliques. Julia attrapa son téléphone et l'ouvrit. Elle a lu le message encore et encore. Retrouvez-moi au parc à moins que vous ne vouliez être connu comme la pute de la ville - Chris Son cœur battait maintenant. Juste à ce moment, un autre message est arrivé. Julia, si tu ne quittes pas la maison dans cinq minutes, maman et papa vont être très en colère contre toi... bien sûr, je...

775 Des vues

Likes 0

Leçons de la basse-cour, partie IV

Bobby entra la première dans la douche avec son nouveau mari juste derrière elle. Junior se blottit contre elle par derrière et passa ses bras autour de ses épaules, la serrant dans ses bras de la manière la plus affectueuse. Ils étaient mariés depuis moins d'un jour et il lui avait déclaré son amour tant de fois et de tant de manières. Il adorait absolument sa jeune épouse et maintenant plus que jamais, il allait s'assurer que rien ne lui arrive car, après tout, elle portait son enfant. Ils se sont mariés ce matin-là chez lui pour que leur bébé porte...

399 Des vues

Likes 0

Qu'il pleuve - 4

Pour la première fois en une semaine, quand je me suis réveillé, j'avais l'impression d'avoir eu la même chose avec les femmes au lit de la nuit précédente. Quand je les ai secoués un peu, ils se sont juste blottis un peu plus près et ne se sont pas réveillés. J'ai pensé que tant qu'ils voulaient presser leur chair chaude de fille contre moi, autant en profiter et j'ai fermé les yeux. Quand je me suis réveillé, c'était avec une paire de lèvres sur ma bite et une autre paire sur mes testicules. Ils faisaient un travail formidable et en quelques...

423 Des vues

Likes 0

Mon premier petit ami 3

En bas, Sam a mis de la musique sur la chaîne stéréo du salon et m'a dit de danser pour lui. Il s'est assis sur le canapé, les jambes écartées et les mains dans l'entrejambe pendant que je trébuchais en essayant de danser. Ce n’était pas facile avec les talons aiguilles, sur la moquette et plusieurs fois j’ai failli perdre l’équilibre et tomber. Chaque fois que je trébuchais, le sourire de mon demi-frère apparaissait un peu. De temps en temps, il me disait de faire quelque chose comme : « Frotte-toi les seins et montre-moi quelle pute tu es » ou...

322 Des vues

Likes 0

Oiseaux brisés, Partie 37, Un espace dans le temps / Épilogue

Partie 37 Un espace dans le temps Épilogue L'hélicoptère d'urgence a crié toute la nuit. Michael, Jennifer, Beth et Kat étaient à bord. Le docteur que Jennifer avait de garde n'avait pas pu venir. Il était ivre. La livraison a commencé normalement. Puis Kat a commencé à saigner abondamment. Barbara avait déjà vu ça. Elle a fait des suggestions que Jennifer a immédiatement mises en œuvre, apprenant à quel point l'expérience OB/GYN et néonatale de Barbara était devenue précieuse. Barbara est restée en arrière compte tenu de l'état et du stress de Jan. La terreur s'empara du harem. Ils s'assirent autour...

2K Des vues

Likes 1

L'amour est tout ce qui compte pt2 - Nouvel employé, vieilles habitudes

J'étais à la maison en train de déverrouiller la porte, d'entrer dans mon appartement quand mon portable a sonné, j'ai mis la main dans ma poche pour le prendre et vérifier qui c'était à cette heure, Jessy. Le message disait : Désolé :( je vous dois, la prochaine fois que vous pourrez choisir un film. Peut-être en choisir un avec plus d'action, pour que je ne m'endorme pas J'ai souri au message et je me suis déshabillé pour me coucher, je me suis brossé les dents et suis allé à la toillete en tirant ma bite et en visant avec mes yeux endormis...

1.9K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.