Private Heroes - Le souffle du diable, partie 9

687Report
Private Heroes - Le souffle du diable, partie 9

J'aime travailler chez Private Heroes. C'est un travail facile pour une bonne cause. Les horaires et le salaire sont excellents et j'ai enfin la chance d'être avec mon fils. Il a fait de son mieux pour s'occuper de moi quand je suis rentré de mes deux boulots. Je rentrais à la maison et souriais quand je voyais que la maison était propre et que le dîner était préparé et servi sur la table. Moi et mon fils parlions. Je lui poserais des questions sur sa journée à l'école. Il me posait des questions sur ma journée de travail. Après le dîner, il faisait la vaisselle et me faisait boire du chocolat. Nous buvons ensemble mais ensuite j'ai dû aller me coucher directement, pour être debout à temps pour mon premier travail. Cela me rendait triste de ne pouvoir passer que deux heures avec mon fils par jour. Mais il a fait un excellent travail en prenant soin de moi. C'est ce qui m'a rendu si triste. C'est censé être mon boulot de prendre soin de lui. Mais les choses iront mieux maintenant. Je travaille moins d'heures avec plus d'argent, de bonnes personnes et un très bon patron. J'étais un peu nerveux de travailler ici avec ce Dave qui travaillait ici aussi. Mais ce gentil jeune homme l'a arrêté et puis tout le monde m'a aidé aussi. C'était avant-hier. Après la conversation que j'ai eue avec Katy après l'incident, je me sens en sécurité ici et c'est le meilleur sentiment au monde. J'ai remarqué que mon fils semblait plus heureux aussi et c'est la meilleure partie.

En parlant de la conversation avec Katy, elle a dit qu'elle parlerait à Tyrone pour moi. Je dois admettre que mon esprit tournait d'impatience. Je n'ai pas été avec un homme depuis longtemps. Mon partenaire le plus intime ces jours-ci est mon vibromasseur. Mais la nuit dernière, je me suis baisé en pensant à lui et j'ai joui plus fort que depuis des années. Il est 10 h du matin et je termine juste quelques rapports. Katy a réservé la journée de congé, convaincue que je pouvais me débrouiller. C'est bien d'être suffisamment digne de confiance pour faire son travail pour la journée. Je termine à peine le premier rapport quand j'entends frapper à la porte. "Entrez!" J'appelle et m'assois avec admiration alors que Tyrone entre et s'assied sur le bord de mon bureau. "Hey Michelle, comment va le travail." Il demande et je dois trouver mes mots. "Umm c'est bon, vraiment bon. Katy m'a laissé sa charge de travail mais c'est une bonne expérience. J'adore ça!" Tais-toi tu divagues me dis-je. Tyrone sourit et acquiesce. « Moi et Katy parlions de toi hier. Je suis désolé pour Dave. Tu as ma parole, je te tiens. dit-il d'un ton doux. "Merci Tyrone. J'apprécie ça." Il me tend la main et je la prends, plus nerveuse que je ne l'ai été dans ma vie. "Tu n'as pas à t'inquiéter de rien. Je t'ai." Dit-il en se penchant pour m'embrasser. Mes jambes tremblent, mon cœur bat la chamade, ma respiration est rapide alors que ses lèvres rejoignent les miennes. Je fonds.

On reste là à s'embrasser et je pense que mes jambes vont céder. Il nous retourne et s'assied sur la chaise. Il me tire sur ses genoux et nous continuons notre séance de pelotage. Mes bras passent autour de son cou et je peux sentir ma culotte tremper. Je peux aussi sentir son érection grandir dans son pantalon. C'est énorme. Il rompt notre baiser et fait glisser ma jupe au-dessus de mes fesses. Sa main caresse ma jambe jusqu'à ma culotte. Je commence à grincer sur son érection. Il glisse sa main dans ma culotte et commence à frotter ma chatte. Je rejette la tête en arrière et gémis. Ça fait tellement de bien. Je n'ai pas eu de contact sexuel avec un homme depuis si longtemps. Il frotte ma chatte en cercles puis sort sa main pour me montrer ses doigts couverts de mon jus. Puis il me surprend en le léchant.

Il nous lève et me fait asseoir sur la table. Il écarte mes jambes et tire ma culotte sur le côté et commence à me manger. La minute où sa langue entre en contact et devient folle. C'est comme une onde de choc de plaisir dans tout mon corps. Il lèche de haut en bas ma fente et je mets ma main sur sa tête pour le maintenir là. "Ooooh Fuck Tyrone je vais jouir. Oooh putain ça arrive". Mon corps se convulse alors que je gicle sur le visage de Tyrone et sur la table. Tyrone pousse l'ordinateur et le clavier jusqu'au bout de la table et je m'allonge en haletant. Tyrone se tient là, tirant sa ceinture et dézippant son pantalon. Je lève les yeux vers lui alors qu'il baisse son pantalon et que sa queue jaillit. "Oh mon Dieu!" dis-je en souriant. Ma bouche est grande ouverte alors que je regarde une belle grosse bite. Il commence à le caresser en me regardant sourire et je commence instinctivement à jouer avec ma chatte. Je suis allongé là, fasciné, rien qu'à le regarder caresser sa grosse bite noire. Je glisse un doigt dans ma chatte et plus je le regarde jouer avec sa queue, plus je la veux en moi.

"Tyrone, s'il te plaît, mets-le moi en moi ! S'il te plaît, baise-moi !" Je le supplie et il secoue la tête en souriant. "Nah ! J'aime te regarder jouer avec toi-même. Il me dit. "S'il te plaît. Mettez-le en moi. J'en ai besoin." Je le supplie et il m'ignore. Je commence à frotter mon clitoris et je sens un autre orgasme se construire. Je pense que quelqu'un me regarde m'excite davantage. J'ai besoin de libération maintenant. bite?" Il demande et j'acquiesce. "Oui Tyrone. Je suis une petite salope blanche qui A BESOIN de ta bite!" dis-je en frottant mon clitoris plus fort. Dès que je dis que je couine alors qu'un autre orgasme me frappe. Mes jambes spasmentent alors que je me calme. . Le sexe avec mon dernier mari n'a jamais été aussi bon. Juste un coup rapide ! Bam ! Merci madame.

Alors que je descends de mon deuxième orgasme, je sens Tyrone frotter sa bite sur ma chatte. C'est tellement gros. Je saisis la table et serre les dents en attendant qu'il me mette cette belle bite. Il enfonce la tête et déjà il me tend la chatte. "Putain fille. Tu es si serré!" Il dit en poussant plus de lui en moi. Ma mâchoire se relâche et je gémis bruyamment alors que sa bite disparaît lentement dans ma chatte. "Oooooohhhhh ffffuuuucccckkkk !" J'appelle en sentant ses boules toucher mon cul. Il se tient là pendant une minute alors qu'il retire sa chemise et déboutonne mon chemisier. Il le pousse de mes épaules révélant mon soutien-gorge blanc. Il tend la main derrière moi et le dégrafe, embrassant mon cou pendant qu'il le fait. Il retire mon soutien-gorge et mes gros seins sont libérés. Il se penche et commence à sucer mes mamelons pendant qu'il serre mes seins. Je commence à grincer sur sa bite. Il tord mon mamelon et je tressaillis de douleur. La douleur est rapidement remplacée par le plaisir et je commence à gémir. "Tyrone. S'il te plaît, ne me fais plus attendre. Baise-moi !" Il libère mes mamelons et me regarde en souriant alors qu'il commence à balancer ses hanches d'avant en arrière. Je halète à chaque fois que sa bite est repoussée en moi. Il la retire et la repousse violemment. Si fort que je suis lentement repoussé sur la table.

Il attrape mes jambes et les place sur ses épaules, me tenant là où je suis. Il commence à me baiser plus fort et plus vite en me faisant crier. Mes seins rebondissent pendant qu'il me baise. « Oooh ! Oooh ! Oooh ! Oooh ! Baise-moi ! Oh merde ! Baise-moi plus fort ! je le supplie. Tyrone n'a pas besoin qu'on le lui dise deux fois et bientôt il me martèle la chatte et je deviens fou, jetant ma tête d'un côté à l'autre et jetant mes bras pendant que je suis baisée comme une salope. Je m'assieds pour pouvoir regarder sa bite entrer et sortir de moi. C'est tellement chaud. Je commence à frotter mon clitoris pendant que je regarde. Tyrone grogne alors qu'il force toute sa bite en moi. Il pousse toute sa bite en moi et la maintient là alors qu'il plante un baiser sur mes lèvres. Je place ma main sur l'arrière de sa tête et lui rends le baiser.

Puis sans avertissement, je suis tirée de la table, retournée et penchée sur la table avec rien d'autre que ma jupe qui est poussée au-dessus de mes fesses. Il ne faut pas longtemps avant que je sente à nouveau sa bite piquer ma chatte. Je me repousse sur sa queue et jette ma tête en arrière en gémissant. Je commence à rebondir d'avant en arrière, me baisant sur sa grosse bite. "Aaah ouais salope ! Baise ma bite !" Il me grogne dessus. Il attrape mes cheveux et me pelote les seins tout en continuant à me baiser fort. « Aaaah ! Aaaah ! Aaah ! Putain ! Je n'ai pas été baisé comme ça depuis si longtemps ! Je crie alors qu'il martèle ma chatte. Je claque mon poing sur la table alors qu'il me baise comme un dieu. "Je veux ton sperme Tyrone. Je le veux sur mon visage et mes seins !" Je lui dis que ma salope intérieure est libérée. Il sort de ma chatte et me traîne à genoux. Je joue avec mes seins et frotte ma chatte en le regardant avec la bouche ouverte. C'est tellement chaud de le regarder caresser son énorme bite et bientôt je suis récompensé alors que charge après charge est pulvérisée sur tout mon visage, sur mes seins et dans ma bouche.

Quand ça s'arrête, Tyrone s'effondre sur la chaise et je m'assieds par terre. Nous sommes tous les deux à bout de souffle. "Ouah!" dis-je en brisant le silence. "C'était génial!" dis-je en haletant et Tyrone rit en remettant ses vêtements. "Merci beaucoup, je suis ici toute la semaine." Il dit et je ris. "Bien ! Parce que j'aurai peut-être besoin de te recontacter." Je lui dis en souriant et il me fait un clin d'œil en quittant mon bureau, me laissant à moitié nue, couverte de sperme et de sueur.

Point de vue de Rick avec Daniel, en même temps dans le laboratoire médico-légal .....

J'ai reçu un appel de Geoff, notre médecin légiste, me disant qu'il a quelque chose sur la poudre à laquelle j'ai été exposé. Moi et Daniel voyageons jusqu'au laboratoire dans l'ascenseur, tous les deux prêts à recevoir des réponses. Nous entrons dans le laboratoire et voyons Geoff regarder à travers un microscope. C'est un homme plus âgé avec des cheveux gris clairsemés, un peu costaud et des lunettes. Il porte un pantalon noir, une chemise bleu clair avec une cravate marron et une blouse blanche.

« Quel est ce docteur ? Je lui demande et il a l'air impressionné alors qu'il lève les yeux du microscope. "Je n'ai jamais rien vu de tel. C'est une drogue qui semble fermer l'esprit conscient. Cela vous fait littéralement somnambuler." Moi et Daniel nous regardons confus. "Les choses que Rick faisait sont bien au-delà du somnambulisme." dit Daniel. "Eh bien, quand tu es somnambule, tu serais surpris de ce que tu peux finir par faire. Mais ce truc !" dit Geoff en montrant la poudre. "Cela semble rendre les gens très faciles à influencer et désactiver les inhibiteurs." Je suis confus. « Expliquez docteur ! Je lui ai dit.

"Dès que cette drogue pénètre dans votre système, votre esprit conscient passe en mode d'arrêt. Comme être endormi. Avec ce truc qui vous traverse, les gens pourraient vous faire faire presque n'importe quoi, de danser comme un poulet à assassiner quelqu'un. Cela désactive également les inhibiteurs. ce qui signifie qu'il n'y a pas de drapeaux rouges ou de signes avant-coureurs dans votre tête pour vous faire arrêter. Cela endommage également votre cerveau, plus particulièrement la mémoire. Une fois que ce truc est passé, vous perdez toute la mémoire depuis le moment où il est entré dans votre système jusqu'au moment où il en sort. "

"C'est donc une drogue de contrôle de l'esprit." Daniel dit simplement. "Eh bien ouais si tu veux vraiment l'abêtir." Geoff répond en souriant. Maintenant, les choses commencent à se mettre en place. "C'est donc ce qui est arrivé à Tommy. Maximus l'a drogué avec ce truc et l'a fait tuer notre victime. C'est logique. Il n'y aurait rien reliant Tommy à Maximus, donc cela serait considéré comme un acte de violence aléatoire." dis-je et Daniel souligne un trou dans ma théorie. "Alors pourquoi ne pas simplement faire en sorte que la victime se suicide? Pas d'enquête de cette façon." Je dois admettre qu'il détient un bon point, mais Geoff secoue la tête. "Vous ne pouvez pas obliger quelqu'un à se suicider avec ce truc. L'instinct de survie est trop fort pour que même ce truc soit contrecarré." Parfait maintenant on progresse on a le comment, j'ai juste besoin du pourquoi. Plus le qui. J'ai un nom et c'est tout. J'ai besoin de voir si Katy fait des progrès dans ce sens. « Merci Geoff ! » dis-je en lui serrant la main puis Daniel lui serre la main. "Voyez ce que vous pouvez découvrir d'autre." lui dis-je alors que nous partons tous les deux.

J'appelle Katy pour lui dire qu'on arrive et elle me dit d'attendre 5 minutes. "Katy, c'est assez important." Je lui dis. "Michelle vient de faire la connaissance de Tyrone." dit-elle en riant. Je soupire et lui dis que "nous arrivons maintenant!" Et elle raccroche rapidement.

Nous entrons dans le bureau de Katy et voyons Michelle arranger ses vêtements. Katy est assise derrière son bureau et sourit en tapant sur son ordinateur. "Qu'as-tu sur Maximus Price ?" je lui demande d'un ton officiel.

"Maximus Price. Né en 1976 à Washington. 97, il rejoint l'armée, rentre à la maison en 01. Peu de temps après, mais sa famille est extrêmement riche. La mère et le père ont été assassinés en 05 par son frère. Maximus a tout obtenu. Maison, affaires, Tout ce que son père a construit. Plusieurs enquêtes pour trafic d'armes et trafic de drogue supposés. Aucune arrestation n'a été effectuée depuis que les témoins ont disparu ou ont retiré leur témoignage de manière inexplicable.

« Alors c'est un gangster ? je demande et elle hoche la tête. "Le gangster le plus dangereux de ce côté du pays." Elle me le dit mais je n'ai pas peur de lui. "Laisse-moi deviner, son frère n'avait aucun souvenir d'avoir tué ses parents. Il se souvient juste d'avoir perdu connaissance." Je lui demande et elle me regarde surprise. « Ouais ! Comment saviez-vous ? "Coup de chance." Je lui dis. "Continuez à chercher dedans." Je lui dis et me retourne, tu quittes le bureau. "Rick n'oublie pas ma fête ce soir !" Elle me dit et je ris. « Je ne le manquerais pas. Je lui dis. "Daniel tu peux venir si tu veux." Elle demande à Daniel et il sourit. "Merci Katy, je serai là."

Moi et Daniel marchons jusqu'à la voiture et rentrons chez nous. "Je peux t'entendre penser." Il me dit et c'est comme avoir un autre moi dans la voiture. "Tyrone m'a dit que tu étais venu porter un costume noir l'autre soir. De quoi s'agit-il." Je lui demande et je le vois hausser les épaules du coin de l'œil. "C'est seulement en juillet, Halloween n'est pas avant un moment." Je lui dis et il rigole. "Je l'ai commandé en ligne." Il me le dit et je reconnais un menteur quand j'en vois un. « Alors tu es allé au club avec ? je lui demande d'un ton sceptique. "Je te cherchais. J'ai vu que tu avais des ennuis alors je l'ai mis pour me cacher dans le noir." Il me le dit mais je ne suis pas convaincu. Il ne va évidemment pas me dire la vérité donc je suppose que je vais devoir creuser un peu. Juste pour s'assurer qu'il n'a pas d'ennuis.

Nous conduisons en silence pendant un moment jusqu'à ce que Daniel dise "Je veux t'aider à attraper ce type." J'admire son courage mais il a besoin de savoir quand il est dépassé. « Non. Désolé, mais vous n'êtes même pas encore un employé ! » dis-je et il soupire de désespoir. "Ce type semble être la vraie affaire, tu vas avoir besoin de toute l'aide que tu peux obtenir." dit-il et je secoue la tête. "Et jusqu'à ce que vous soyez correctement entraîné, je ne vous laisserai pas affronter un ennemi aussi dangereux que celui-ci." lui dis-je en mettant fin à cette conversation.

Nous arrivons à la maison et Jodi fait la vaisselle. Holly regarde la télé avec Jake. Certaines émissions policières sur des meurtriers toujours en fuite. Je m'approche de Jodi et l'embrasse sur la joue. Elle sourit et continue de faire la vaisselle. « Comment va le travail ? » Elle demande. "Bien. Nous faisons enfin des progrès." Je dis assis à la cuisine. Jodi sent que Daniel est énervé et demande quel est le problème. "Rick ne semble pas avoir confiance en moi. Je ne pense pas pouvoir travailler chez Private Heroes." Il le dit et mes yeux s'écarquillent sous le choc, tandis que Jodi le regarde avec choc. Elle se tourne vers moi pour obtenir des réponses et je lui explique que Daniel veut plonger tête la première dans le grand bain. Je lui raconte notre conversation et elle comprend.

"Daniel, tu ne peux pas commencer un travail sans une formation adéquate. C'est la même chose avec n'importe quel métier." Jodi lui dit d'essayer de l'aider à comprendre. « Je comprends ! » Il à répondu. "Mais je sais ce qui va se passer. S'il décide de me recruter, il va me dorloter à chaque minute où je travaille là-bas. M'éloigner de tout ce qu'il pense que je ne peux pas gérer." Il dit qu'il commence à s'échauffer. "Daniel ce n'est pas comme ça !" Je lui dis et il sourit en secouant la tête. « Tu as essayé de me dissuader de ça depuis le jour où je t'ai dit que je voulais te rejoindre. Dit-il calmement mais je peux sentir le feu en lui. "J'ai juste essayé de m'assurer que tu comprennes ce qui t'attend." Je lui dis mais il est énervé. Il suffit de crier pour le faire sortir de son système, qu'il le veuille ou non. "Pour être honnête, je préfère rentrer à la maison plutôt que d'être gardé tout le temps." Il dit et s'en va aussi de sa chambre.

Le visage de Jodi est celui de l'horreur. Je regarde et vois Holly partir après lui. Jodi se tourne vers moi et me supplie plus ou moins de lui parler. Je lui dis de lui donner une chance de se calmer mais elle s'inquiète qu'il parte juste au moment où les choses commençaient à aller bien.

POV de Daniel dans sa chambre...

Ok peut-être que je ne rentrerai pas à la maison mais j'en ai marre que Rick me voie comme un enfant qui a besoin d'être protégé du grand méchant monde. J'aimerais pouvoir lui parler de ma vie à Londres. Juste pour lui prouver que je connais le mauvais côté de la vie. Regarder ma mère se prostituer dans toute la ville, perdre mon meilleur ami. S'il savait tout ça, peut-être qu'il se serait mis dans la tête que je ne suis pas un gamin stupide.

À ce moment, Holly entre et s'assied sur le lit à côté de moi. Elle me prend la main et attend que je parle. Nous restons assis en silence pendant quelques secondes avant que je ne lui dise la vérité.

"J'ai grandi à Londres. L'endroit était un enfer. Des agressions, des viols, des meurtres se produisaient tout le temps. Mon père était un ivrogne violent. Il battait toujours ma mère. Il est mort quand j'étais jeune. J'avais l'habitude de rentrer chez moi après l'école tous les jours et de la voir avec un "client". La plupart des policiers étaient corrompus, donc ils ne servaient à rien.

Moi et mon meilleur ami George avons décidé de faire quelque chose. Nous avons créé un personnage que nous avons appelé Crossblade. Nous l'avons utilisé pour nous débarrasser des armes et de la drogue dans la ville. George est mort en le faisant. En regardant mourir mon meilleur ami, j'ai su alors que le monde avait besoin de gens comme Crossblade. La police me voulait, c'est pourquoi j'ai quitté Londres. C'est pourquoi je suis venu voir tante Jodi. Et quand j'ai entendu parler de Private Heroes, j'ai pensé que je pouvais continuer à être Crossblade de manière légale. Maintenant, Rick va m'enlever cette chance."

Holly ne m'interrompt jamais, pour être honnête, je pense que c'est le choc. C'est écrit sur son visage. Je pense que je peux même voir un peu de peur. Elle a une larme dans les yeux alors qu'elle commence à trembler, regardant le sol avec la bouche ouverte. J'ai pensé à dire la vérité à Holly pendant un moment. Je la crois. Mais maintenant j'ai un peu peur car elle n'a toujours pas dit un mot. Elle lâche ma main, descend du lit et quitte la chambre. Je l'entends entrer dans la salle de bain et verrouiller la porte.

Je ne sais pas combien de temps je suis resté assis là à attendre mais il faisait clair quand je suis monté ici maintenant il commence à faire noir. Ai-je bien fait ? Ai-je raison de lui dire ? Et si elle me quittait ? C'est alors que je sens une larme dans mon oeil. Je suis sorti de ma transe par quelqu'un qui entre dans ma chambre et mes yeux s'écarquillent pour voir que c'est Holly. Je ne sais pas quoi dire alors qu'elle s'approche de moi. « Holly, je suis... » Elle me fait signe de la main pour m'empêcher de parler et prend mon visage entre ses mains et me regarde dans les yeux. « Ne vous faites pas tuer et ne vous faites pas arrêter. Promettez-moi ! Elle dit et j'acquiesce "Je promets." Je lui dis et elle me serre fort dans ses bras. Elle reprend ma main et nous redescendons dans la pièce de devant.

Jodi est assis devant la télé et Rick lit son journal. Ils nous regardent tous les deux avec impatience et attendent que je parle. "Je ne veux aucune faveur, pas de baby-sitting, pas de traitement spécial. Je ne veux pas être éloigné à cause de la dangerosité d'un travail." Je le dis à Rick et il hoche la tête et dit "La formation commence demain". Dit-il d'un ton officiel avant de retourner à son journal. Jodi se lève et marche vers nous. Elle m'attire pour un câlin et me supplie de ne pas partir. "Tante Jodi, je ne voulais pas dire ça. Je ne vais nulle part pour l'instant." Elle me regarde en souriant avant de se tourner vers Holly et de la serrer dans ses bras également. Jodi remercie Holly de m'avoir parlé avant de retourner sur le canapé.

« Alors, à quelle heure vas-tu à la fête ? Rick demande et je dois admettre que j'ai tout oublié à ce sujet. "Attendez quelle fête !?" dit Holly stupéfaite. "Ma responsable du renseignement, Katy, organise une fête chez elle ce soir." dit Rick. Holly me regarde avec agacement. « Pourquoi n'en ai-je pas entendu parler ? me demande-t-elle les bras croisés. "Ce n'est pas ma faute si j'ai été distrait." dis-je d'un ton suppliant en souriant. « Eh bien, je vous en prie, suis-je invité ? » Elle demande et je l'attrape et l'attire pour un baiser. "Bien sûr que vous êtes invité." Je lui dis. Je regarde Rick rire en secouant la tête. Jodi nous regarde tous les deux en souriant. « Voulez-vous que je vous aide à vous préparer ? Holly la regarde d'un air interrogateur. Jodi sourit "Nous n'avons pas vraiment parlé. Si tu vas sortir avec mon neveu, ça doit changer." Elle dit. "Bien sûr d'accord alors." Dit Holly et Jodi la suit jusqu'à notre chambre.

Il faut bien plus d'une heure à Holly pour se préparer, comme elle le fait toujours avec les femmes. Mais quand elle sort, ma mâchoire tombe sur le sol. Elle porte une robe rose moulante qui met en valeur ses courbes. Ses seins soulèvent le haut de sa robe. Elle a des lèvres rouges roses. Ses cheveux ont été bouclés et elle porte des talons hauts. Il ne me faut pas autant de temps pour me préparer. Je prends une douche et m'habille avec mon jean et un polo. Rick nous dépose chez Katy et nous dit de passer un bon moment et d'éviter les ennuis. "Tu ne viens pas aussi ?" je lui demande et il secoue la tête. "Je vais voir Sarah." Il me dit. "N'oubliez pas de prendre des caoutchoucs !" Je lui dis et nous rions tous les deux.

Une fois Rick parti, nous frappons à la porte et David répond. Nous nous serrons la main et je lui présente "ma copine, Holly". Il lui serre la main et nous invite à entrer. Il me tend une bière et demande à Holly ce qu'elle veut. Holly demande une vodka et un coca. David la fait boire et le lui donne en un temps record. Je pense qu'il était barman. C'est alors que Katy nous remarque et arrive en souriant jusqu'aux oreilles. Elle porte une jupe noire avec des bottes aux genoux et des bas avec un haut noir moulant. Je dois admettre qu'elle a l'air sexy comme tout l'enfer.

"Hey Daniel, content que tu aies pu venir." dit-elle en me faisant un bisou sur la joue et en me serrant dans ses bras. C'était juste un bisou mais ça me prend par surprise et je regarde Holly qui a l'air un peu rebutée par ça. "Qui est-ce?" dit Katy d'un ton curieux en regardant Holly. Avant que je puisse dire quoi que ce soit, Holly dit "Holly Blackwood. Je suis sa petite amie." Dit-elle d'un ton agréable que je sais être faux. Mais Katy sourit juste et l'attire pour un câlin. « Buvez, amusez-vous ! Elle dit alors se penche vers nous et chuchote. "La chambre du haut se ferme de l'intérieur." Elle nous fait un clin d'œil et nous quitte pour retourner à la fête. Holly la regarde avec un visage confus, tandis que je secoue la tête. "Qui c'est?" demande-t-elle d'un ton curieux. Je ne veux vraiment pas emprunter cette voie de copine paniquer à cause de vos amies. Holly n'est pas du genre jalouse mais je préfère quand même ne pas y aller. David est rapide pour sauver la situation. "C'est Katy. Elle est un peu sauvage mais ne t'inquiète pas, elle n'est pas comme ça. Daniel est en sécurité."

Holly hausse les épaules et hoche la tête alors que nous marchons vers l'endroit où tout le monde danse. L'heure suivante est passée avec Holly tournoyant et reculant en moi et se broyant en moi. À un moment donné, tout le monde arrête de danser et nous regarde. Ils commencent à nous encourager alors que je la fais tourner et que je la trempe. La chanson se termine et les gens nous applaudissent alors que nous partons pour un autre verre. "C'était tellement amusant. Je ne savais pas que tu savais danser." dit Holly rayonnant de joie. "J'avais un partenaire incroyable." Je lui dis et elle m'embrasse. "Je vais te chercher une autre bière." Elle dit. Je lui claque le cul alors qu'elle s'éloigne et elle me regarde en rigolant. Elle revient avec ma bière et me propose d'aller dans la chambre. "Non, je suis trop occupé à boire." dis-je en plaisantant avec elle. "Mais je suis excitée." dit-elle avec sa lèvre inférieure sortie. Comment puis-je dire non à un visage aussi mignon. La réponse est plus de boissons. « Prenons quelques verres de plus et je te promets que je te laisserai marcher bizarrement pendant des jours. Marché ? je lui demande et ses yeux pétillent. "Je vais te chercher un autre verre. Encore de la vodka et du coca ?" Je lui demande. "Non merci, je vais prendre une bière." Elle dit et je dois la regarder. "Vraiment?" Je lui demande. "Quoi, ma fille ne peut pas boire un verre d'homme?" dit-elle et je lui souris. « J'arrive tout de suite. Holly finit sa bière avant moi. Nouveau respect trouvé pour ma petite amie.

Quelques bières plus tard et Tyrone s'approche pour dire bonjour. Il aime Holly et me dit que j'ai bien fait. "Hey Daniel, tu aimes le rap ?" Il demande et je dis oui en me demandant où cela va. « Que diriez-vous d'une bataille de rap ? Il dit simplement et je m'étouffe presque avec ma bière, ce que Holly trouve drôle. "Quoi?" Je dis. "Une bataille de rap, vous savez, deux rappeurs se relaient pour se dissoudre et... "Je sais ce que ça veut dire". Je lui dis. "Allez mec, ça va être drôle." Il me le dit et j'y pense "Je me bats contre qui ?", je demande. "Dave !" dit-il et c'est tout ce que j'avais besoin d'entendre. "D'accord, je suis partant." dis-je et Tyrone me tapote dans le dos. "C'est mon homme !" dit-il et part le mettre en place. "Peux-tu vraiment rapper ?" demande Holly d'un ton incertain. "Je suppose que nous allons le découvrir." Je lui dis et elle a l'air nerveuse pour moi. Elle m'embrasse sur la joue et souhaite moi bonne chance.

Dave et nous nous regardons de haut alors que Tyrone annonce la bataille. Nous rimons jusqu'à ce que nous ayons fini et la bataille se termine lorsque l'un de nous ne peut pas revenir. Dave passe en premier et Tyrone établit un rythme lent mais accrocheur. Dave lève son micro et commence son couplet.

"J'ai demandé un rappeur et je t'ai eu,
Est-ce vraiment le mieux que vous puissiez faire ?
Je crache des barres que personne ne peut prendre,
Alors préparez-vous votre gâteau aux fruits citron vert.
Tu penses que ton dur car Rick est ton cousin,
Mais il ne peut pas te sauver des rimes que je casse
Tu es plus doux que la mousse,
Quelqu'un dit à D.G. pour téléphoner à la maison."

Le rythme s'arrête et les gens l'encouragent alors qu'il a un air suffisant sur le visage. Je sais déjà ce que je dois lui dire alors qu'il me tend le micro. Tyrone vient vers moi et me tapote l'épaule. "Déchire-le, tueur !" Il me dit. Je regarde Holly et elle a l'air nerveuse. Je lui souris et hoche la tête alors que Tyrone reprend le rythme.

"Tu prétends être un rappeur mais tes paroles sont de la merde,
Tout ce bavardage va te donner une claque.
Tu penses que tu es un grand rappeur,
Mais j'ai vu mieux quand je suis assis sur la merde.
Tu te promènes comme si tu étais envoyé du ciel mais tu es courbé,
Être un connard pour les femmes et les hommes.
Tu n'as aucun respect, je ne peux pas avoir ça,
Vous ne pouviez pas avoir de chatte dans un sac rempli de chats.
Vos rimes sont paresseuses, vous devez être fou,
Asseyez-vous fils, vous n'êtes pas le vrai mince ombragé."

Le rythme s'arrête et tout le monde devient fou. Acclamations et applaudissements. Le visage de Dave est rouge vif et je remarque que Holly me fait un grand sourire. Je rends le micro à Dave et il a l'air indécis. Tyrone recommence le rythme et j'attends. Dave reste là à me regarder avec colère. J'attends environ 10 secondes lorsqu'il rend le micro à Tyrone et s'éloigne. Tout le monde m'encourage et j'ai tous les gars qui me tapent dans le dos et me serrent la main. Je reviens vers Holly et elle m'attrape et coince ses lèvres dans les miennes.

La fête continue et je suis assez ivre. Puis Lenny vient vers moi pour me demander quelque chose. "Hé mon frère, Katy s'est évanouie, ça te dérangerait de l'emmener dans sa chambre ?" Je n'y vois pas de mal, alors j'accepte et dis à Holly que je reviens tout de suite. Je dois rire à la vue devant moi. Katy dort sur la chaise avec la bouche grande ouverte et les jambes écartées. Je la secoue pour la réveiller et elle essaie de me gifler. "Allez Katy, c'est l'heure d'aller au lit." lui dis-je en passant son bras par-dessus mon épaule. Alors que nous montons dans sa chambre, je perds presque l'équilibre alors qu'elle trébuche partout.

Finalement, je la fais entrer dans sa chambre et c'est là que les choses changent. Nous entrons dans sa chambre et elle me plaque contre le mur et m'embrasse. Je la repousse et lui demande ce qu'elle fait avec choc. "Tu étais la vie de la fête ce soir. J'ai toujours baisé la vie de la fête. C'est comme ça depuis des années." dit-elle avec des mots pâteux. "Katy, tu es ivre, allons te mettre au lit." dis-je en riant en la tenant à bout de bras. "Seulement si tu me rejoins." dit-elle avec un rire ivre. Elle repousse mes bras et me tire sur le lit et me chevauche. Je la repousse et elle rit. "Katy, j'ai une petite amie !" lui dis-je alors qu'elle rampe le long de mon corps. Elle ne comprend pas le message alors qu'elle attrape la ceinture de mon jean. J'essaie de ramper loin d'elle et je tombe du lit. Pendant que je tombe, mon jean glisse.

Katy rit et rampe vers moi quand nous entendons la porte de la chambre s'ouvrir. Je me fige en voyant Holly. Elle me regarde pendu la tête en bas du lit et Katy rampant hors du lit. "Que se passe t-il ici?" dit Holly avec colère. Je ne sais pas quoi dire. "Rien!" C'est la première chose qui sort de ma bouche alors que je me lève et lui fais face. "Ça ne ressemble à rien !" Elle dit et Katy rit. "Je donne juste un prix à l'homme de l'heure !" dit Katy en riant et c'est alors que Holly perd le peu de sang-froid qui lui restait.

Elle marche vers Katy et attrape Katy par les cheveux. Katy grogne de douleur et essaie de retirer les mains de Holly. "D'accord, salope ivre ! Tu veux être une salope, tu vas te faire baiser comme une salope !" Dit Holly en faisant passer la chemise de Katy par-dessus sa tête. Katy n'a pas de soutien-gorge et ses gros seins pendent librement. Holly tient Katy par les cheveux et commence à lui claquer les seins. Je suis trop choqué pour bouger alors que ma copine fait de Katy sa salope.

"Est-ce que tu vas rester là avec ton pantalon autour de tes chevilles ou est-ce que tu vas lui mettre ta bite dans la bouche !?" dit-elle en me sortant de là. Je ne sais vraiment pas ce qui se passe, mais je décide de faire avec. Comme l'a dit Holly, je sors ma bite et la pousse dans la bouche de Katy. Holly attrape la tête de Katy et la pousse d'avant en arrière. "Suce la bite de mon copain, salope !" dit Holly en faisant bâillonner Katy. Ça me fait me sentir mieux qu'elle m'appelle toujours son petit ami. Holly fait rebondir la tête de Katy sur ma bite et Katy fait des bruits de succion.

Holly éloigne Katy de moi et la pousse. "Laissez-moi vous montrer comment c'est fait !" Dit Holly et elle prend immédiatement ma bite dans sa bouche en suçant et en secouant la tête de haut en bas, me faisant haleter. Je regarde et vois Katy se doigter pendant qu'elle regarde Holly me sucer. Holly attrape ma bite et commence à me branler pendant qu'elle suce. Finalement, Katy rampe et les deux partagent ma bite. Holly suce ma bite pendant que Katy suce mes couilles. Je ne peux pas croire ma chance. J'ai deux filles incroyablement chaudes qui se battent pour ma bite. Katy suce ma bite pendant quelques secondes avant que Holly ne la reprenne et l'entoure de ses lèvres. Holly laisse Katy sucer pendant qu'elle se lève et remonte sa robe et baisse sa culotte. Elle me regarde et dit "Les salopes vont me bouffer la chatte et tu vas la baiser." Elle le dit comme si je n'avais pas le choix. Pas que je discuterais.

Holly s'allonge sur le lit avec sa robe relevée et tire la tête de Katy vers sa chatte. "Lèche-moi salope!" Elle dit et Katy va travailler comme un animal affamé, faisant haleter et gémir Holly. « Aaah oooooh ! La chienne peut manger la chatte ! dit Holly alors que je remonte la jupe de Katy et pousse ma bite en elle. Katy lève la tête et halète mais Holly pousse sa tête vers sa chatte. J'attrape les hanches de Katy et commence à baiser Katy, la faisant gémir sur la chatte de Holly, ce qui fait gémir Holly. Holly me regarde en souriant. « Est-ce qu'elle se sent bien ? Holly demande séductrice. « Pas aussi bien que toi ! lui dis-je en souriant. Holly pose ses mains sur les épaules de Katy et commence à la pousser d'avant en arrière sur ma bite. "Allez salope bouge ton cul !" Je suis au plus profond de Katy et elle commence à se frotter contre moi en continuant à lécher Holly. "Voulez-vous cum salope?" Holly demande et Katy hoche la tête avec impatience en gémissant "Hmmm hmmm!" "Alors fais-moi jouir !" dit Holly en souriant sadiquement. J'ai ralenti mon rythme, attendant que Katy fasse descendre Holly. Désespérée de jouir, je suppose que Katy a doublé ses efforts car la bouche de Holly s'ouvre et elle gémit bruyamment. "Aaaahhhh Aaah Aaah Merde ! ​​Je suis cuuuummmminnnng!" Elle pleure en éjaculant sur le visage de Katy.

Holly resta là à trembler pendant un moment alors qu'elle descendait de son orgasme. "Maintenant, s'il vous plaît, laissez-moi jouir ! S'il vous plaît, s'il vous plaît, laissez-moi jouir !" Katy plaide. Holly sourit puis me regarde. Elle hoche la tête vers moi et je passe de poussées douces à des coups durs. « Aaaah Aaaahhhh Aaaaahhhhh ! Oh putain ! Elle couine en venant sur ma bite. Elle est allongée avec sa tête sur le lit et son cul avec moi toujours en elle. Je cherche Holly et je me fige à la vue devant moi. Holly est complètement debout. nue portant une sangle. Je prie Dieu que ce soit pour Katy. "Mettez-vous sous son bébé. Tu baises sa chatte et je lui baise le cul!" Mes yeux s'écarquillent et je la regarde pour voir si elle est sérieuse. Elle me sourit et je réalise qu'elle est mortellement sérieuse.

I lie on the bed beside Katy and pull her onto my lap. Placing my cock on the entrance and thrusting up into her, making her gasp as I start pumping into her. I see Holly climb up behind her and line up her cock (that sounds weird to say!) with Katy's asshole. "Wait! What are you.....Aaaaaahhhhh! Ooooooh Shit!" Katy says as Holly penetrates her. We both start rocking our hips as we fuck both Katy's holes. Katy's eyes have rolled up to the back of her head. I think her mouth is stuck open permanently as she moans and gasps.

Holly grabs Katy's hair and pulls her head back. "You like that don't you slut!?" Elle demande. "Yes! Yes! I love it." She moans. Holly's right hand has hold of Katy's hair, her left hand has hold of her hips. "Do you like her baby?" She asks me. "Yes! I like her! But I love you!" I say covering my ass against any future fights. It seems to have a positive reaction as her eyes light up and she looks like she might cry. She quickens her pace until she's pounding Katy's ass. "Come on baby! Let's make her cum one more time. Help me make her cum baby!" She says and I start hammering Katy's pussy. "Fuck! Fuck! Fuck! Aaaaahhh Shit!" Katy starts moaning loudly. Holly spanks Katy as she fucks her ass. "OOOOOH! OOOOOOHHHHH! FUUUUCK! CUUUUMMMMINNNNG!" Katy cries as she goes limp and collapses on top of me.

Holly rolls Katy off me and pulls me to my feet for a kiss. "Cum on her face baby. Give her your sweet cum!" Holly whispers, nibbling my ear. I smile at her and steal a kiss as I start stroking my cock. "Right! On your knees slut!" Holly says pulling Katy to her knees In front of me. Katy looks almost brain dead as she stares blankly at me panting. "Open your mouth bitch! Catch his cum!" Holly says holding Katy's mouth open. I grunt and moan as my baby seed rains on Katy's face. I collapse on the bed completely spent. Holly giggles at me as she pulls her clothes back on and helps me stand so I can dress too. We help Katy get into bed and as soon as her head hits the pillow, she's out like a light.

We leave her in her room and it seems the party has barely noticed our absence. Holly tells me it's time to go and damn near drags me out of the house. "What's the hurry!?" I ask her as she hails a cab. "Watching you fuck her was so hot. I want my turn." She says as we climb into the cab. As we're driving down the road I need to make sure of something. "So you're not angry?" I ask and she laughs. "Baby I could tell from the minute I met her that she wanted to fuck you. I saw an opportunity for us to fuck a slut together." She says and I'm mind blown. "So wait. Why were you so surprised when you walked in on us." I ask still confused. "I wasn't surprised." She tells me. "I was just messing with you." She says and I look at her pissed off. My face makes her laugh harder. "You should've seen your face." She says almost crying with laughter. "I don't know why you think this is so funny. I was certain I was gonna lose you." I say getting angry. Holly loses her smile and goes into serious mode. "Baby I'm sorry for scaring you like that. I listened from behind the door, I heard you trying to tell her no." She says hugging my arm. "I promise i won't joke about that again!" She says and I kiss her head and tell her she's forgiven.

Holly's POV.....

It's nearly 4 in the morning when we get in. Me and Daniel creep up the stairs like ninjas and duck into our room. As soon as the door closes we start stripping. I'm naked and in bed in less then 10 seconds. Daniel strips down to his boxers and crawls up the bed to me and starts kissing my neck. I'm giggling like a naughty schoolgirl when he stops. He's just lying there doing nothing. "Daniel?" I ask and hear snoring. He fell asleep on me! "Typical!" I say to myself and roll him off me onto his side and cuddle up to him.

Articles similaires

Agence d'adoption envoyée par le ciel

~~Présentation~~ Cette histoire commence avec quatre mecs très beaux. Ils étaient intelligents au-delà de leur temps. Le premier s'appelle Michael. Michael venait d'une famille très haut de gamme. Son père possède plus de la moitié des banques aux États-Unis. Son parcours était donc parfait. Il n'a jamais eu de problèmes de toute sa jeune vie, sa famille est toujours là (donc beaucoup d'amour), et c'est un fils très bien élevé. Il avait 25 ans et était en deuxième année à l'université (je ne nommerai pas l'université, pour d'autres raisons, mais c'était quelque chose comme le haut de gamme, comme Yale), il...

1.5K Des vues

Likes 0

Devenir Omega, partie 1

Devenir Omega, partie 1 Elle se tenait devant un miroir dans le hall d'un hôtel, le cœur battant, le souffle court. Bientôt, tout serait différent. Elle serait différente. Elle n'en avait aucune idée. Mais même alors, là, elle savait qu'elle changeait. Bien sûr, elle avait toujours été une salope. Elle avait même toujours été un peu soumise. Elle adorait baiser, bien sûr. Mais c'était juste ça : elle adorait baiser, alors elle s'est fait baiser. Elle n'aimait pas encore que les gens aiment la baiser. Le fait qu'elle rendait les autres heureux n'était pas tout à fait enregistré. Pas avant ce...

1.1K Des vues

Likes 0

Les chroniques de la femme au foyer

Les chroniques de la femme au foyer Le gars de la fantaisie Il s'appelait Xavier, nous avons fait connaissance sur une ligne de chat et nous avons parlé comme ça pendant un moment. Nous avons discuté de beaucoup de choses… ce que nous voulions faire, nos plans futurs que nous avions des trucs comme ça. Les choses semblent juste s'enclencher entre lui et moi. Il était plus jeune que moi d'environ sept ans, mais c'est un peu ce qui m'a plu en premier lieu. Je ne pense pas que mon âge importait pour lui non plus; quelque chose en moi avait...

786 Des vues

Likes 0

Les Chroniques de Craigslist : Chapitre 1 :

Clause de non-responsabilité: Dans cette série, vous ne trouverez aucun inceste, viol, drogue, coercition, violence grave, science-fiction, fantasy, bestialité, scat, nécrophilie ou quoi que ce soit de nature très offensante, y compris les relations sexuelles avec des mineurs. Cette série se concentre sur les personnages, les intrigues, l'humour et se déroule dans un environnement sexuel. Veuillez en profiter dans ce contexte. Si vous connaissez mon travail précédent, vous êtes dans la même situation. Note sur le format : Ces chapitres seront interconnectés, mais il y aura beaucoup de personnages différents, certains pourront réapparaître. Au début de chaque chapitre, il y aura...

762 Des vues

Likes 0

Piège de grotte, partie 1

Piège de grotte, partie 1 Le voyage d’affaires de Jack Simon à Manille s’était bien passé. Le nouveau bureau de son entreprise disposait d’un personnel suffisant pour administrer les aspects de souscription et de recouvrement de sa grande compagnie d’assurance. Il s'est récompensé en prenant un hydravion pour Okinawa pour rencontrer un vieux copain de la Marine. Craig était un condamné à perpétuité qui avait réussi à rester à Okinawa pendant trois ans et il connaissait bien la région. Il a emmené Jack faire de la plongée sous-marine dans des endroits que les touristes n'avaient jamais vus ; des systèmes de...

446 Des vues

Likes 0

Maison hantée : Partie III

Kelly était allée rendre visite à sa mère pour la semaine, me laissant préparer la maison pour nos premiers invités payants. Comme par hasard, l'auberge serait pleine ce week-end. Une réservation de dernière minute des cinq chambres du deuxième étage garantie par une réunion de famille. J'avais réussi à nettoyer la maison en profondeur mercredi soir, me souvenant de quelque chose que Kelly et moi avions laissé dans le grenier. En entrant dans la pièce au coucher du soleil, j'ai ressenti ce picotement trop familier dans mes reins. En baissant les yeux, j'ai vu mon pénis se soulever et se raidir...

290 Des vues

Likes 0

Circonstances variables partie 2

Avis de non-responsabilité : je ne possède pas de Pokémon, aucun personnage ni Pokémon. Tu sais, juste pour me couvrir les fesses au cas où. Mieux vaut prévenir que guérir. Note de l'auteur : Merci à toutes les personnes qui ont lu le premier chapitre. Ce chapitre a été beaucoup plus long que ce à quoi je m'attendais. Prendre plaisir! ––––––––– « Cher Nicolas, C'est ta sœur, Julien ! J'ai envoyé cette lettre par Taillow parce que c'était plus rapide, et pour te féliciter d'avoir passé la Pokemon Academy ! Papa dit que tu as été horrible aux examens…’ Je n'ai pas...

2K Des vues

Likes 0

Stéphanie - Juste quand les choses ont changé Pt. 2

Alors que je marchais jusqu'au manoir, la nuit dernière n'arrêtait pas de jouer dans ma tête. Je voulais juste rencontrer le chien, alors je me suis laissé entrer dans le chenil. Puis avant que je m'en rende compte, il m'avait assommé et me reniflait. Puis il a déchiré ma culotte et a commencé à me lécher la chatte, me poussant à l'orgasme contre mon gré. Quand j'ai pensé qu'il avait fini, il a sauté sur mon dos et m'a violée. Mais le pire, c'est quand je me suis laissé aller et que j'ai commencé à en profiter. Je me suis réveillé...

1.8K Des vues

Likes 0

Tante Ruth 2

Ruth 2/la belle-sœur Le lendemain matin, je pouvais à peine prendre le petit déjeuner en prévision de cet après-midi avec Edith, la belle-sœur de ma tante. Ma tante Ruth avait l'air horrible assise de l'autre côté de la table. J'ai demandé : « Comment va Al ? Pas bien, je ne pense pas qu'il tiendra encore longtemps dit-elle. Ses yeux se sont remplis de larmes. Les enfants étaient assez tranquilles pour changer. Pas de dispute ni de gémissement. Je me suis promené derrière elle et j'ai commencé à lui masser le cou et les épaules. Ils étaient aussi serrés qu'un tambour...

1K Des vues

Likes 0

Empire perdu 39

0001 - Tempro                              0403 - Johnathon              croissance 0003 - Conner                              0667 - Marco                     -------- 0097 - As                                    0778 - Jan                       0098(Lucy) 0101 - Shelby (vaisseau-mère)        0798 - Céleste 0125 - Lars                                     0908 - Tara 0200 - Ellen                                    0999 - Zan 0301 - Rodrick                                1000 - Xérès Derrick leva les yeux du sol vers Shelby frottant le côté de son visage qui semblait réel ! Pas comme un hologramme solide mais de la vraie chair et du sang ! Reprenant ses pieds, il s'éloigna lentement de Shelby qui n'avait pas encore bougé. Je ne sais pas qui ou ce que tu es...

782 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.