Première fois_(3)

245Report
Première fois_(3)

C'était au printemps 1999 et j'étais en terminale au lycée, je venais d'avoir dix-huit ans. J'étais dans l'équipe de volley-ball, en bonne forme physique et prêt à affronter le monde.

Nous venions de gagner notre premier match et après un discours d'encouragement de l'entraîneur Azzerelli, il nous a envoyé aux douches. Je m'étais souvent retrouvé excité dans les douches après l'entraînement pendant que je regardais les autres se doucher. Je les regardais comme j'avais la tête sous le jet d'eau, donc ce n'était pas évident. OU alors j'ai pensé. L'une des filles de mon équipe était plutôt sexy, mais ne semblait jamais avoir de petit ami. Il y avait une rumeur qui circulait selon laquelle elle aimait les filles et ne voulait rien avoir à faire avec les mecs. J'étais à ce stade délicat où je ne savais pas ce que j'aimais.

J'admet. J'ai couché avec un mec. Est-ce que j'ai aimé ? Pas vraiment. J'adorais quand il me caressait, mais quand il s'agissait de jouir, cela ne s'était jamais produit. Je l'ai juste mis sur le compte du fait qu'aucun de mes amis qui avaient couché avec leur petit ami n'était venu non plus. Le lycée est déjà assez frustrant, maintenant ça ? Alors, me voilà, regardant les chics de mon équipe et me demandant si je suis tordu de m'être mouillé sur leur corps.

C'est alors que Claire s'est approchée de moi. Nous étions presque seuls dans le vestiaire. J'avais encore pris mon temps doux et elle l'avait remarqué. Elle a attendu que la dernière des filles quitte les douches et m'a regardé droit dans les yeux. "J'ai remarqué que tu me regardais, Sammy." Oh mon dieu, quelqu'un savait. J'ai presque trébuché sur moi-même en essayant de trouver une excuse ou quelque chose comme ça. Elle rit et leva la main sur mon épaule. Elle a vu le désespoir sur mon visage. « Calme-toi chérie. Je ne dirai rien. Je sais que vous avez entendu les rumeurs à mon sujet. J'ai simplement hoché la tête. « Ils sont vrais, Sammy. Je suis lesbienne. La lesbienne a roulé sa langue en douceur et m'a fait me sentir un peu mieux. Elle prit ma main dans la sienne et rapprocha son corps mouillé et nu du mien.

Je ne savais pas ce qui allait se passer, mais je n'allais pas le combattre. Elle pressa doucement ses lèvres contre les miennes. Nous étions tous les deux nerveux et tremblions légèrement. Le premier baiser était pour le moins gênant. Elle s'est penchée en arrière et m'a dit de me détendre alors que ses yeux souriaient dans les miens. J'ai baissé les yeux sur ses seins. Ses mamelons étaient aussi durs que les miens. J'ai senti un pincement d'excitation me parcourir à nouveau alors qu'elle m'embrassait. Ses lèvres étaient douces. Je fermai les yeux et elle laissa sa langue glisser entre ses lèvres et dans ma bouche. Elle a sondé doucement autour de ma bouche et cajolé ma nervosité hors de moi. Avant que je m'en rende compte, nos langues dansaient et nos corps étaient complètement pressés l'un contre l'autre.

Elle m'a conduit du côté des douches où il y avait des bancs derrière des rideaux de douche bleu foncé bon marché, pour les filles qui étaient timides. Elle m'a poussé à m'asseoir sur le banc. Alors que je descendais, elle bougeait avec moi. Elle s'agenouilla devant moi alors que je m'asseyais sur le banc. Elle tendit la main et ouvrit la douche, l'eau chaude tombant en cascade sur mon corps et éclaboussant sa poitrine.

J'ai simplement regardé alors qu'elle écartait mes jambes et qu'elle se rapprochait de moi. Je pouvais sentir ses mamelons frotter contre l'intérieur de mes cuisses. Dieu j'étais excitée! Elle embrassa mon cou et s'arrêta pour sucer mes seins. Sa bouche se sentait si bien autour de mes mamelons. J'ai gémi. « Chut ! » Elle gloussa et reporta son attention sur mon corps. Mon cœur battait la chamade alors qu'elle se rapprochait lentement de plus en plus de ma chatte. Je pouvais sentir mon clitoris palpitant d'anticipation.

Enfin, elle a glissé sa langue entre mes lèvres, effleurant légèrement mon clitoris. J'ai haleté. Les vagues de plaisir qu'elle a envoyées à travers mon corps avec ce seul mouvement m'ont presque fait jouir à ce moment-là. J'attendais ça depuis toute mon adolescence ! De sa main droite, elle écarta mes lèvres et mes cheveux. Elle a levé les yeux vers moi et a souri en abaissant son visage vers ma chatte. Alors que sa langue rencontrait mon clitoris à fond, je me penchai en arrière et fermai les yeux. Je ne pouvais pas croire à quel point c'était bon. Elle passa sa langue autour de mon clitoris comme un serpent, et dans et hors de mon trou serré.

Je n'ai pas pu tenir plus longtemps. J'ai attrapé une poignée de ses cheveux et poussé son visage plus profondément dans ma chatte douloureuse. J'étais si près. Et puis elle gémit. L'explosion a secoué mon corps. Tout mon corps s'est tendu, mes cuisses se sont serrées fermement autour de sa tête alors que sa langue continuait à me baiser. Le gémissement qui s'est échappé de mon corps a rempli tout le vestiaire et a probablement été entendu dans le gymnase. Je sentis mes yeux rouler dans ma tête alors que mon dos s'arquait. Ma respiration était haletante. Sa langue était implacable et ne s'arrêtait pas. Elle m'a fait jouir, mon corps se tordant de plaisir, ses mains sur mes hanches me tenant fermement en place.

Une fois que mon corps est devenu mou, elle a laissé mon apogée se calmer. Elle me sourit en embrassant mon corps, s'assurant de mordiller et de sucer à nouveau mes seins. Mon corps trembla lorsque je sentis sa langue faire rouler chaque mamelon dans sa bouche. C'était une chose de vous amener à l'apogée; c'est une chose complètement différente que quelqu'un d'autre le fasse. J'étais totalement essoufflé quand elle a amené sa bouche à la mienne. Je pouvais me sentir sur elle, alors qu'elle se rapprochait. Quand elle a glissé sa langue dans ma bouche, je me suis goûté pour la première fois. J'étais douce et légère. Je l'ai aimé. Elle approfondit le baiser et je bougeai pour embrasser son cou.

"Qu'est-ce qui se passe ici ? !" hurla notre coach. "Finissons ça une autre fois Sammy, avant que l'entraîneur ne fasse exploser son top." Nous nous sommes dépêchés de nous habiller et avons trouvé une excuse pour des problèmes féminins. Il nous a quasiment laissé tranquille.

Articles similaires

S.S.Shotguneagle (troisième partie)

Pathétique! Kenny a crié. Il retira le fouet de son cou, laissant Leah à bout de souffle. Leah se tordit de désespoir alors qu'elle accueillait plus d'air dans ses poumons. Il était difficile d'apaiser son cou endolori. Tout ce qu'elle pouvait faire était d'attendre que la douleur s'en aille et de sangloter. Kenny jeta le fouet par terre et se dirigea vers son chariot d'outils. Après avoir attrapé ce qu'il voulait, il retourna vers Leah, debout devant elle. Elle sanglotait toujours, essayant de s'habituer à l'inconfort qui ne cessait de grandir. Kenny pensait qu'elle avait l'air incroyablement sexy. Il pensait qu'elle...

328 Des vues

Likes 0

Ma première fois avec Cindy

L'histoire: Sur le chemin du retour de l'hôpital, après avoir déposé ma femme pour une opération du dos très sérieuse, Cindy, me disait comment elle allait faire toutes les choses que maman faisait dans la maison, comme faire la vaisselle et faire la lessive et ça elle s'occupera de son papa comme maman le fait. C'était dit dans une sorte de murmure doux et elle avait sa main sur mon bras, me touchant doucement et me regardant dans les yeux. J'ai senti un frémissement dans mon pantalon et j'ai regardé les jambes galbées de Cindy et la petite minijupe qu'elle portait...

662 Des vues

Likes 0

HYMÈNES ch.3

Lorsque l'appel est arrivé pour la première fois, le lieutenant Johnson était tellement pris dans sa rêverie qu'il l'a complètement raté. C'était de Here to Eternity sauf que Christine Miller et lui se sont roulés dans les vagues, complètement nus. Il pouvait l'imaginer maintenant, elle à quatre pattes alors qu'il la pénétrait par derrière. Sa chair tremblait à chaque poussée, des vagues de chair roulaient sur ses doigts alors qu'il la ramenait sur sa queue. Ils se criaient dessus, juste pour être entendus par-dessus les vagues déferlantes. Tout ce qu'ils faisaient était dans un abandon complet, c'était pur et animal alors...

475 Des vues

Likes 0

DOUX SOPHIE !!

Sophie est l'enfant unique de mes voisins, c'est une douce jeune fille de 13 ans, mais il y a toujours eu quelque chose en elle qui m'a fait la regarder différemment des autres petites filles. Peut-être ses cheveux blonds bouclés, son joli petit visage, ses jambes lisses ou le fait qu'elle a une jolie petite paire de seins en herbe. Eh bien, tout a commencé un samedi, je me suis assis dans mon jardin à profiter du soleil et mes voisins étaient aussi dehors. Je n'ai pas l'habitude d'écouter les conversations des autres mais je n'ai pas pu m'empêcher d'entendre que...

580 Des vues

Likes 0

PMQuest : Chapitres 07 et 08 - Jouez la sécurité ou prenez un risque

Cette histoire / fanfiction contient des relations sexuelles entre un Human Ranger et toutes sortes de Pokémon féminins. Cette histoire comprend Femdom, Reverse Rape, Forced, Sex, Female Pokémon x Male Human Ranger. Si vous avez manqué l'introduction complète, veuillez cliquer sur mon profil pour obtenir un aperçu de tous les chapitres. Ce chapitre fait partie du chemin que vous avez choisi à la fin du chapitre précédent. Recherchez sur cette page Jouer la sécurité ou Prendre un risque pour continuer votre aventure. Chapitre 07 - Jouez la sécurité Je n'avais plus d'options. Mes choix étaient soit de laisser tomber le cristal...

472 Des vues

Likes 0

Skyrim : Les Aventures de Carthalo Partie 1

Carthalo lui caressa la joue, sentant sa peau lisse et froide et repoussant les cheveux noirs de jais de ses yeux. Lydia, dit-il, sa voix graveleuse portée à un murmure à son oreille détends-toi. Ce n'est pas un autre fardeau pour toi. il dégrafa sa chemise et elle frissonna légèrement au toucher. Ce n'est pas un ordre de votre Thane. ses mains fortes la soulevèrent par la taille et il la porta jusqu'au lit. Les planches craquèrent alors qu'il la portait dans les escaliers de Breezehome. Il l'allongea doucement sur le lit et commença à l'embrasser dans le cou, en disant...

603 Des vues

Likes 0

Un intermède tranquille

Je me tiens au pied de la table en vous regardant attentivement. Le silence fait des ravages dans vos sens déjà surexcités. Mes yeux parcourent votre visage en prenant note de la légère écartement de vos lèvres, du sillon entre vos sourcils et de l'évasement de vos narines, autant de signes de votre conscience accrue. Mon regard se pose des questions sur les muscles de tes bras, serrés et serrés, jusqu'aux poignets en cuir autour de chaque poignet, reliés entre eux et maintenus au-dessus de ta tête avec une seule attache. Bien que je ne puisse suivre l'attache que jusqu'au bord...

563 Des vues

Likes 0

Découvrir que je suis gay partie 3

Alors quelques jours plus tard, après avoir rompu avec Lizzy, je m'habituais à l'idée d'être à nouveau célibataire. Quand j'étais à l'université en cours avec McKenzie, il a commencé à s'asseoir à côté de moi et a dit Est-ce que Lizzy et toi avez rompu parce que je vous ai embrassé? J'ai regardé McKenzie et j'ai dit Non, la raison pour laquelle Lizzy et moi avons rompu, c'est parce que j'aimais t'embrasser. Après avoir dit que je me suis levé de mon siège, j'ai ramassé mon sac et je suis allé sortir de la leçon pendant que je marchais, mon professeur...

559 Des vues

Likes 0

L'amant abandonné

C'était l'autre mariage qu'il préparait ce soir. De l'autre côté de la pièce, son frère triait l'arrangement floral et il essayait de trouver les bons sièges. Ils avaient lancé leur nouvelle entreprise il y a environ 6 mois et tout d'un coup, les réservations de mariage avaient commencé à affluer. C'était très mouvementé et cela a davantage pesé sur son frère aîné parce qu'il était marié et que sa femme et ses enfants voulaient plus de temps à passer. avec lui. Lui, d'un autre côté, ne l'était pas, alors cela ne le dérangeait pas de travailler plus longtemps parce que l'argent...

368 Des vues

Likes 0

Court, Sexy et doux : 2- Une explosion de Passion

Laissez encore des commentaires !! Espérons que vous apprécierez :) Chapitre 2: « Putain... j'avais oublié que Gloria venait aujourd'hui. Ça craint d'avoir des amis parfois gémit Beth, posant ses mains sur les épaules de Jericho et voyant ses yeux se poser sur sa poitrine. Elle aimait l'attention et elle savait qu'elle avait l'air bien pour une petite personne. Débarrassez-vous d'elle, je veux jouer supplia Jericho, mettant sa main sous sa chemise de nuit et frottant sa chatte à travers sa culotte, qu'il sentait mouillée, le faisant sourire jusqu'aux oreilles. «Croyez-moi... moi aussi. Habille-toi, mais dans... quelque chose de lâche, je...

784 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.