Amusant avec Steve II

2.2KReport
Amusant avec Steve II

Seul à la maison
Cela fait environ quatre mois que Mark et moi nous amusons dans les vestiaires, et nous avons décidé qu'il serait préférable que personne ne découvre nos activités, alors nous y voilà, en train de saisir toutes les occasions possibles d'être ensemble.

Ce week-end particulier, ma mère et mon père seront absents tout le samedi, alors j'ai demandé à Mark de venir, mes parents n'ont pas de problème avec Mark mais ils nous surveillent toujours toutes les dix minutes, il est donc impossible de devenons un peu fous avec lui, nous nous asseyons normalement sur mon lit face à la porte avec son ordinateur portable ou mon ordinateur portable faisant l'une des deux choses suivantes, jouer ou regarder les derniers clips porno.
J'étais dans ma chambre en train de jouer avec moi-même et de regarder une vidéo particulièrement méchante d'une fille se faisant fister le cul, ce qui avait l'air très douloureux, quand mon téléphone a sonné, je l'ai pris et j'ai lu le texte de Mark disant qu'il serait là dans cinq minutes, c'était le bon moment étant donné que maman et papa sont partis il y a environ trente secondes.
J'ai entendu la porte frapper alors j'ai enfilé la première paire de sous-vêtements que j'ai trouvée, qui était aussi la plus petite et la plus serrée, et j'ai couru en bas, regardant par la fenêtre sur le côté de la porte pour m'assurer que c'était bien Mark, j'ai tiré J'ai ouvert la porte en voyant que c'était lui et je l'ai tiré à l'intérieur avant que quiconque à l'extérieur ne voie à quel point j'en avais peu, Mark a regardé ce que je portais et a souri.

« Vous ne pouviez pas attendre, n'est-ce pas ? » il en riant

J'ai souri avec insolence "non, j'étais juste trop excité de vous avoir pour moi tout seul aujourd'hui"

À cela, nous sommes montés à l'étage et dans ma chambre, où le clip porno était toujours en train de jouer.

« Wow, vous regardez ce genre de choses », a-t-il dit

"Eh bien, ouais, c'est vraiment coquin" répondis-je, un peu gêné

« Je suppose que oui, mais cela ne ferait-il pas mal, comme beaucoup ? » dit-il pensivement

« Ouais, je suppose que ce serait le cas, voulez-vous regarder quelque chose avant de commencer ? » j'ai demandé j'espère

"D'accord, je suis partant pour ça, qu'est-ce que tu veux regarder?" Il a demandé

« Eh bien… j'ai cette cassette… de ma sœur, j'ai entendu quelque chose il y a quelques nuits dans sa chambre et j'ai décidé de voir ce que c'était, eh bien, je suis entré et j'ai vu Sarah par terre, face à son lit, me permettant de regarde bien" dis-je nerveusement

« Et vous l'avez enregistrée ? Wow mon pote, c'est vraiment… cool, j'ai toujours voulu voir ta sœur sans rien" Mark souriait plus que quand je me suis déshabillé pour lui, alors j'ai mis la cassette et nous avons commencé à le regarder, il a finalement eu sa bite dehors et a commencé à se branler quand ma sœur a commencé à jouer avec ses seins.

Une fois la vidéo terminée, Mark m'a dit.

« Wow, ta sœur est vraiment chaude, as-tu déjà pensé à la baiser toi-même ? » il m'a demandé

"Eh bien, ouais, je nous imaginais tous les deux avec elle à la fois" répondis-je

« Pensez-vous que cela arrivera un jour ? » dit-il, j'avais l'impression qu'il voulait faire des choses avec ma sœur aussi bien qu'avec moi, ce qui me conviendrait bien sûr.

"Ouais, peut-être, mais on perd du temps, tu dois être le maître la dernière fois, il est temps que tu sois mon petit esclave" dis-je en me levant, d'où il était il devrait pouvoir voir le pré cum trempe déjà dans mes sous-vêtements.

"Oh d'accord" il fixa mes jocks, ses yeux suppliant que ma bite pénètre sa bouche et son cul.
J'ai lentement enlevé mes jocks et je les ai laissés tomber sur le sol, révélant ma bite déjà dure de sept pouces, prête pour le cul de Marks, même si je n'ai pas encore laissé Mark le faire, j'ai sorti une corde de ma garde-robe et lui ai dit aller dans la salle de bain avec moi.

Quand nous sommes arrivés dans la salle de bain, j'ai attaché ses bras au porte-serviettes et lui ai dit de se pencher, il l'a fait docilement pour que ses fesses soient face à moi, j'ai remarqué que son trou du cul avait des poils près de lui alors j'ai pris le rasoir et la crème à raser de mon père hors du tiroir et a fait mousser la crème douce et moelleuse sur tout son cul.

"Qu'est-ce que tu fais là-bas Steve?" demanda-t-il curieusement

"Tu as des poils dans le cul, je les rase" répondis-je

"Quoi? Est-ce que tu le dois, tu pourrais me couper" dit-il nerveusement

"Ne t'inquiète pas, je le fais tout le temps, comment penses-tu que je reste si lisse" j'ai ri, c'était vrai, j'avais commencé
des poils poussaient près de ma bite et dans mon cul et je n'aimais pas vraiment ça.
J'ai commencé à faire glisser doucement le rasoir sur son trou serré, en enlevant les poils, cela n'a pas pris très longtemps et il restait encore de la crème alors je l'ai utilisé comme lubrifiant et lui ai doigté le cul, le faisant serrer de plaisir alors que mon doigt mince pénétrait son cul affamé
.
« Pensez-vous que vous pouvez prendre plus de doigts Mark ? » J'ai demandé, même s'il disait non, je continuerais.

"Euh... peut-être... ça fait... tellement bien" répondit-il entre deux halètements, il n'avait visiblement pas utilisé de jouets sur lui-même récemment à cause de l'étroitesse.

J'ai commencé à utiliser deux autres doigts, en les poussant jusqu'à l'articulation et en commençant à pomper l'intérieur et l'extérieur, faisant haleter Mark pour l'air, je ne savais pas si cela lui faisait mal ou lui faisait plaisir mais ça n'avait pas d'importance, il aurait besoin de s'étirer pour ce que j'avais en tête.
Après environ dix minutes, alors que Mark était bien étiré, je lui ai dit de rester dans sa position et j'ai quitté la pièce, marchant dans le couloir et dans la chambre de mes sœurs, j'ai regardé autour de moi et en trouvant ici la commode, j'ai rapidement couru vers elle, En ouvrant le tiroir du bas où elle gardait ses soutiens-gorge et sa culotte, j'ai dû les fouiller mais finalement je l'ai trouvée, la boîte où elle gardait ses jouets, j'ai ramassé toute la boîte et je suis retournée à la salle de bain.

"D'accord, ça va être génial" dis-je en sortant un petit vibromasseur violet et en taquinant le cul de Marks avec, en poussant doucement le bout.

"Qu'est ce que tu vas faire?" demanda-t-il nerveusement, il avait de bonnes raisons d'être nerveux.
"Je vais te donner un gros vibromasseur dans ton sale petit cul" répondis-je avec assurance, le poussant doucement en lui, le faisant légèrement frissonner de plaisir.

« Etes-vous... êtes-vous... sûr Steve ? N'est-ce pas….. » avant qu'il ne finisse sa phrase, j'ai mis le vibrateur à la puissance maximale.

Au bout d'un moment, j'ai sorti le jouet avec un léger bruit de succion, mais au lieu de le laisser partir, je me suis mis à genoux et j'ai commencé à doigter son trou du cul desserré tout en léchant ses couilles serrées.
Mark haletait sous l'effort du vibromasseur, agenouillé sur le sol, le dos appuyé contre le mur, mais je ne pouvais pas attendre, je me tenais au-dessus de lui, caressant lentement la longueur de ma bite, il avait l'air d'au moins deux ans de moins le sol regardant ma bite, ses yeux trahissant son désir d'en savoir plus.

« Mettez-vous à genoux », lui ai-je dit, j'avais envie d'essayer quelque chose que j'ai lu, c'était quelque chose à voir avec l'humiliation de quelqu'un, et c'était censé être un tournant majeur.

"Et maintenant?" demanda-t-il, me suppliant presque de faire quelque chose.

"Je veux que tu me suces la bite" lui ai-je dit, mon pré-cum coulait le long de ma hampe et Mark le regardait, ses yeux s'illuminaient quand il entendit mon idée mais il n'avait aucune idée de ce qu'il avait en réserve.
Quand il s'est mis à genoux et s'est approché de lui, ma bite juste devant son visage, il a hésité avant d'étendre sa langue douce pour lécher toute la longueur de ma bite, et c'était super, à chaque fois que nous faisions l'amour, je le prenait toujours, mais pas cette fois, je peux faire tout ce que je veux.

Mark a continué à lécher ma longue hampe pendant quelques instants, puis, comme je l'avais espéré, il a commencé à lui sucer la tête, je pouvais sentir sa langue courir dessus, envoyant des vagues de plaisir à travers mon corps alors qu'il allait de plus en plus loin. ma bite qui me démange, je ne pouvais plus attendre plus longtemps, je devais souffler, j'accélérais mon rythme, pompant ma bite de plus en plus vite jusqu'à ce que, avec une poussée profonde et une vague de plaisir, je souffle ma charge, directement dans sa bouche , il n'y avait aucun moyen d'éviter d'avaler parce que j'étais trop profond.

J'ai retiré ma bite de sa bouche haletante alors qu'elle commençait à devenir molle. Je n'aime pas le prendre, mais selon ses propres règles, il ne pouvait pas m'arrêter.

"Hey Mark, allonge-toi sur le dos pour moi" lui ai-je dit, il l'a fait, ses yeux se demandant ce qui pourrait bien être la prochaine étape alors que j'ouvrais ma vessie, laissant un torrent d'urine chaude et fumante traverser l'air et atterrir sur son peau douce, éclaboussant plus haut sur son corps et sur le sol, il haleta en essayant de s'en éloigner, puis réalisa que s'il le faisait, il devrait subir la punition.

J'ai été surpris par la taille de ma propre vessie, elle semblait juste continuer à venir, jusqu'à ce que, quarante cinq secondes plus tard, je m'évanouisse enfin, Mark était à nouveau appuyé contre le mur, cette fois dégoulinant de pisse.
"Prends une douche avec moi, tu peux laver toute ma pisse de toi" lui dis-je en me dirigeant vers la douche.
« Est-ce que je peux jouer avec toi sous la douche ? » demanda-t-il avec espoir, il n'avait probablement pas aimé le prendre alors je lui ai dit qu'il le pouvait alors que j'ouvrais l'eau et que j'entrais, l'ajustant à la bonne température et reculant pour laisser entrer Mark, heureusement pour lui, nous avons une grande douche de sorte qu'il puisse s'adapter facilement à trois personnes.
J'ai toujours trouvé quelque chose d'érotique à être sous la douche, l'eau chaude coulant sur mon corps nu, maintenant c'était encore plus érotique, avec moi pressé contre un mur avec Mark léchant à nouveau mon cul serré, il ne l'a fait qu'une minute ou alors avant de me lever, je pouvais sentir ses mains séparer mes joues douces, lui donnant un accès plus facile à mon trou quand je sentais quelque chose de gros et chaud pousser contre elle, il n'avait jamais utilisé sa bite sur mon cul, disant toujours que c'était trop gros , ce qui était probablement vrai.

Il a poussé plus fort avant d'abandonner pour acheter du savon, j'ai été déçu jusqu'à ce que je voie qu'il enduisait ma longue et épaisse bite, j'ai souri et me suis retourné une fois de plus, me penchant et pressant mon corps contre le mur de la douche, cette fois, il poussé et gagné un peu d'entrée, c'était tellement mieux que le vibrateur qu'il utilise sur la mienne, je me suis poussé en arrière, plus profondément sur sa bite, laissant échapper un cri de charge alors qu'il l'a brutalement forcé jusqu'à ce que je sente ses couilles claquer contre mon cul , c'était le meilleur moment du monde, jusqu'à ce que la porte s'ouvre et que ma sœur reste là, bouche bée comme un poisson.

À suivre

Articles similaires

Plaisir de la soirée pyjama_(0)

Si vous ne croyez pas au matériel des jeunes garçons, ce n'est pas une histoire pour vous. S'il vous plaît, faites-moi part de vos commentaires car c'est ma première histoire. Salut, je m'appelle Charlie. Je suis un garçon de 14 ans aux cheveux bruns. Je mesure 54 et je suis raisonnablement maigre. J'ai les yeux bleu-vert et je me suis toujours considéré comme hétéro, mais je fantasme de temps en temps sur les gars. Alors je vais vous raconter une petite histoire de ce qui s'est passé il n'y a pas si longtemps..... C'était les vacances et je me détendais jusqu'à...

436 Des vues

Likes 0

Lit la baby-sitter Ch 01

LA LITERIE DE LA BABYSITTER Résumé : Une voisine lesbienne utilise Internet pour séduire sa baby-sitter innocente. Remarque : bien que publiée en septembre 2010, cette histoire a été entièrement réécrite en octobre 2012. Note 2 : Merci à MAB7991 et LaRacasse pour l'édition. LA LITERIE DE LA BABYSITTER Je m `appelle Megan. Je suis une femme célibataire de 35 ans avec un enfant de deux ans. Jenny était la baby-sitter parfaite. Elle va dans une école privée et porte toujours la jupe à carreaux et les nylons jusqu'aux genoux (j'ai trouvé intéressant qu'elle porte des nylons jusqu'aux genoux et non des...

1.2K Des vues

Likes 0

Mais chérie, ce n'était qu'une danse, l'histoire de Linda

Suite à; Mais chérie, ce n'était qu'une danse. Linda raconte son histoire à un ami. Remarque : Il n'y a pas de sexe dans cette histoire À tous les lecteurs qui ont demandé qu'on réponde aux questions, merci. Mais chérie, ce n'était qu'une danse La suite Un autre hiver de Chicago était l'histoire. Aujourd'hui était le premier vrai jour de printemps. Alors que Linda sortait, elle pouvait sentir l'air frais et propre du matin. Elle se souvient du bruit de la pluie printanière sur le toit alors qu'elle et son mari faisaient l'amour la nuit précédente et comment cela ajoutait à...

865 Des vues

Likes 0

Première fois que je partage ma femme

Eh bien, je ne sais vraiment pas comment commencer cette histoire, alors sautons directement dedans. C'est une vraie histoire vraie qui s'est produite et maintenant je la partage avec vous tous. Une fois que vous avez fini de lire cette histoire et que vous êtes intéressé par des photos ou des vidéos, veuillez m'envoyer un e-mail à [email protected]. Ainsi, mon histoire a commencé environ 2 ans après mon mariage. Mais avant d'entrer dans les gros détails, laissez-moi vous parler de nous. Je m'appelle Ethan et je suis un homme hispanique de 25 ans et ma femme Angelina est une femme hispanique...

807 Des vues

Likes 0

Ma journée avec James

James et moi nous étions rencontrés via une annonce sur Craigslist que j'avais publiée quelques semaines auparavant, mais nous ne nous sommes jamais vraiment mis en contact. J'ai tapé le message qui changerait tout. Hé, je pense que je suis prêt à le faire. James a répondu en quelques minutes, Parfait, j'ai congé demain. Je vais chercher une chambre d'hôtel et viendra te chercher dans la matinée, de cette façon, nous pouvons passer toute la journée ensemble. « Mon cœur a raté un battement, j'étais tellement excité que je ne pouvais pas croire que cela se produisait réellement » Cela semble...

1.9K Des vues

Likes 0

Adorateur de bite - Partie 8

Adorateur de coq - Partie 8 Ainsi, à l'été 1994, j'ai décidé de déménager dans une petite ville appelée Alcolu, en Caroline du Sud, où vivait un homme qui avait une quarantaine d'années et il semblait être tout ce que je pouvais désirer. Il m'a dit qu'il avait du travail pour moi, ce qui était super. Il était très romantique dans ses lettres et ses conversations téléphoniques et mon cœur palpitait. Mes parents se demandaient si c'était la bonne décision, mais malgré cela, ils m'ont organisé une fête de départ avec toute ma famille et mes amis là-bas pour célébrer ma...

2K Des vues

Likes 0

LA DIGUE

Oh mon Dieu, ça fait du bien, gémit Lauren, tandis qu'Alexandra enfouit sa bouche dans sa chatte chaude et blanche, tu fais ça si bien, je t'aime tellement !!! Mmmmmmm, répondit Alex, ne voulant pas retirer sa bouche de la chatte mouillée de son amant !!! Lauren et Alexandra, amantes depuis un an et colocataires depuis six mois six mois, toutes deux à vingt-deux ans, amoureuses pour la première fois de leur vie et avides l'une de l'autre comme seuls de jeunes amants peuvent l'être ! Lauren s'est cambrée tout en enfonçant son entrejambe dans la bouche de son amant, se...

1.1K Des vues

Likes 0

Nos vacances libératrices - partie 1

Alice et moi étions en vacances ensemble depuis plusieurs années. Deux fois par an, nous allions en Europe pendant une semaine pour profiter du soleil, car aucun de nos partenaires n'appréciait la chaleur. Nous avions tous les deux un travail trépidant et appréciions la détente que pouvaient offrir des vacances entre filles. J'étais une grande brune, avec de bons os, une grosse poitrine, je suppose qu'on m'appellerait amazonienne en termes de structure corporelle. Alice était petite, très blonde, avec une jolie paire de seins mais très fine et délicate. Nous avons toujours ri ensemble, détendus dans notre peau et à l'aise...

442 Des vues

Likes 0

Circonstances variables partie 2

Avis de non-responsabilité : je ne possède pas de Pokémon, aucun personnage ni Pokémon. Tu sais, juste pour me couvrir les fesses au cas où. Mieux vaut prévenir que guérir. Note de l'auteur : Merci à toutes les personnes qui ont lu le premier chapitre. Ce chapitre a été beaucoup plus long que ce à quoi je m'attendais. Prendre plaisir! ––––––––– « Cher Nicolas, C'est ta sœur, Julien ! J'ai envoyé cette lettre par Taillow parce que c'était plus rapide, et pour te féliciter d'avoir passé la Pokemon Academy ! Papa dit que tu as été horrible aux examens…’ Je n'ai pas...

2.1K Des vues

Likes 0

Infirmière gentille/Infirmière méchante

Note de l'auteur : J'ai dû retirer l'histoire de Pizza Boy parce que je l'ai finalement étoffée et vendue à un éditeur. Ils voulaient une publication exclusive pour l'histoire, elle a donc dû être retirée d'ici. Ce sera probablement la dernière fois que je tire une histoire pour un éditeur, mais je n'avais pas le choix cette fois-ci. Cherchez-le sur Amazon bientôt. Pendant ce temps : Je pose mes premières réflexions pour une histoire « Nurse Nasty » ici pour voir quel genre de réponse je reçois du merveilleux lectorat sur ce site. Si j'obtiens de bons commentaires, je terminerai l'histoire...

939 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.