Le Runaway Club - Chapitre 1

137Report
Le Runaway Club - Chapitre 1

Le club des fuyards

Katlin s'est assise devant sa commode en regardant le visage ridé et a soupiré, c'était à ces moments-là qu'elle aimait penser à sa vie, je veux dire ici, elle avait soixante-quatorze ans, veuve avec des enfants, des petits-enfants même, et tout a commencé au l'âge de quatorze ans.

60 ans plus tôt

Katlin ouvrit les yeux et écouta, cela lui prit quelques minutes pour se connecter avec le reste d'elle et elle s'assit, il était temps, elle se glissa hors de son lit et sortit sa valise pré-emballée de sa cachette à l'arrière de sa garde-robe, elle se sourit à elle-même, JJ le faisait enfin, il l'aidait à s'éloigner de cette belle-mère qui conduisait des esclaves.

Elle enfila sa chemise de nuit par-dessus sa tête s'arrêtant brièvement pour se regarder dans le miroir, elle était 5,3 beaucoup trop petite pour elle même si on lui avait dit qu'elle grandirait avec l'âge, elle espérait que ses seins comptaient jusqu'à, elle pressé le petit bourgeon comme des bosses ensemble pour essayer de faire une sorte de clivage, soupira et laissa ses bras tomber à ses côtés.

Tout le monde a toujours dit que Katlin ressemblait à sa vraie mère décédée à l'âge de cinq ans, des cheveux bruns dorés jusqu'aux épaules, de jolis yeux bleu bébé et le visage le plus adorable, même si pour elle, elle pensait que les autres parties d'elle étaient plus importantes et passaient du temps essayant de trouver des moyens d'améliorer sa jeune figure pour JJ, oh elle était encore vierge, mais savait que JJ apprécierait l'effort jusqu'à ce que ce moment vienne.

tirant sur sa culotte en coton blanc, elle a ouvert le tiroir et a choisi son jean noir pensant qu'il la cacherait mieux dans le ciel nocturne et les couloirs sombres, gardant cela à l'esprit, elle a mis un pull noir, pas le plus sexy qu'elle ait jamais regardé mais ça n'était pas le facteur en ce moment, elle a jeté un coup d'œil à sa montre et a souri, il était temps, elle a soulevé la valise avec laquelle JJ l'avait aidée une fois quand il s'est faufilé à l'intérieur, et a ouvert la porte doucement, entendant les ronflements qu'elle attendait elle a rembourré elle descendit les escaliers et enfila ses sandales.

Elle déverrouilla la porte et l'ouvrit juste assez pour qu'elle puisse se glisser puis la referma fermement, elle devait se rendre à la confiserie à seulement deux minutes et demie où il l'attendrait, elle arriva à la boutique fermée et son cœur a coulé, la voiture de JJ n'était nulle part en vue, s'il avait été attrapé, les flics étaient toujours après lui, tout à coup il y a eu un éclair de lumière et la réaction de peur de Katlin a disparu une fois qu'il a réalisé que c'était la lampe frontale de JJ, elle a crié avec excitation et a couru vers la voiture.

Katlin avait rencontré JJ sur Internet, et elle était attirée par lui, il n'a pas caché son âge et elle non plus, mais une fois que sa belle-mère a découvert qu'elle se rapprochait de cet enfant de dix-neuf ans, elle lui a même interdit de parler avec lui, JJ la dominait à 6,1 pouces, avec des cheveux noirs qu'il attachait en queue de cheval, ses mystérieux yeux noirs étaient toujours couverts quand il les laissait tomber, ce qui selon Katlin était dommage car elle aimait ses yeux.

Elle a jeté sa valise sur le siège arrière et a sauté à l'avant à côté de Mike et elle l'a serré dans ses bras, malgré la silhouette menaçante de JJ, il était doux au cœur et très attentionné, "Je ne peux pas croire que je fais ça JJ, je suis un peu peur", JJ vient de l'embrasser sur le front, "n'aie pas peur, je me suis enfuie à ton âge aussi, et ça s'est bien passé", JJ a démarré la voiture et est partie.

JJ était le membre principal du club des fuyards depuis près de trois ans maintenant, le club des fuyards est pour ainsi dire, un club d'enfants en fugue âgés de quatorze à vingt ans et parfois plus, ils avaient une série d'appartements supposés délabrés comme il se cache un trou, se cachant de n'importe qui, des parents aux ex-amants, et dans le cas de JJ, la police.

En arrivant, Katlin a sauté de la voiture en voyant les visages familiers l'accueillir, elle y était déjà allée mais cette fois elle ne partait pas, les membres du club étaient peu nombreux mais des gens sympas, il y avait Nick âgé de seize ans qui était là depuis un an maintenant, Willow âgée de dix-huit ans, était là depuis presque aussi longtemps que JJ et était son ancienne amante, Katlin pensait qu'elle devrait garder un œil sur elle, il y avait aussi Kip âgé de dix-huit ans aussi n'y était que huit mois, la petite amie de Nicks Annie, elle a été trouvée par Nick recroquevillée dans un coin presque crevée dans une ruelle, il y en avait aussi quelques-unes qu'elle n'avait pas encore rencontrées, mais enfin et celle qui lui faisait le plus peur était l'autre membre dirigeant du club Andrew âgé de vingt ans, bientôt vingt et un, a rejoint à l'âge de dix ans il y a presque onze ans, et était également recherché par la police, pour avoir violé à plusieurs reprises des jeunes filles, c'est pourquoi il lui a fait peur.

Maintenant, elle y pensait, elle ne savait pas pourquoi les flics étaient après JJ, mais pour le moment elle s'en fichait, elle était juste heureuse d'être acceptée, maintenant elle peut être seule avec JJ et avoir le temps de décharger ce fardeau qu'elle ne pouvait pas attendre perdre, sa virginité.

Les choses ne se sont pas déroulées comme elle l'avait prévu, JJ a dit qu'ils devaient la garder à l'intérieur jusqu'à ce qu'ils abandonnent la recherche de celui qui pourrait apparemment prendre beaucoup de temps, au début, elle n'a vu aucun problème avec cela, mais a commencé avec le peu de temps JJ était là, "ne t'inquiète pas, Katlin, JJ trouvera du temps, il l'a fait pour moi, mais engager un nouveau membre est dangereux, nous pourrions nous en faire pour kidnapping ou quelque chose, vous verrez quand tout mourra, JJ sera ici la plupart du temps", a déclaré Willow en réconfortant sa nouvelle amie, elle adorait prendre les jeunes filles sous son aile, même si celle-ci était avec son ex amant dont elle était toujours folle, mais elle a décidé de regarder autour de ça.
Il s'est avéré qu'elle avait raison, après que le shearch se soit un peu calmé, après environ deux mois, JJ est resté avec elle, et l'a même emmenée avec lui, tant qu'ils étaient prudents et étaient avec quelques autres, mais aussi heureuse qu'était Katlin, elle ne voulait rien de plus que de perdre sa virginité, encore plus avec JJ, peut-être qu'elle était trop jeune mais elle savait que cela devait être de l'amour, se pourrait-il que, après tout, elle ne savait pas quoi se sentit-il, mais elle était déterminée à le découvrir.
Finalement, Katlin s'est dit que ce soir était la nuit, soit JJ l'emmènerait, soit elle trouverait quelqu'un d'autre, l'idée ne lui est jamais venue à l'esprit que JJ pourrait dire non, alors où cela la mènerait-elle, néanmoins elle y allait, elle a tamisé les lumières de sa chambre, a joué de la musique douce, a choisi une bouteille de vin spécialement pour cette occasion, et a mis les vêtements les plus sexy qu'elle avait, elle portait une courte jupe noire, ne couvrant que son joli jeune cul, et beaucoup de coupe chemise sans manches, elle savait que cela ne servait à rien vu que ses seins étaient si petits mais elle savait que JJ ne s'en soucierait pas le moins du monde.

JJ est entrée dans sa chambre cette nuit-là de bonne humeur, après que tout le bruit autour d'elle se soit calmé, les policiers se sont finalement retirés, semblait-il, et les choses ne pourraient pas être mieux en ce moment, les pensées de JJ se sont tournées vers cette nuit, la nuit où il tout a commencé, la raison pour laquelle il s'est enfui, le meurtre, il avait prévu de le dire à Katlin ce soir, il savait qu'elle comprendrait, il avait quinze ans et c'était un accident, que faisait son beau-père pathétique avec ce 45 cal dans son tirage de chaussettes, n'importe qui ce stupide méritait de se faire tirer dessus, du moins c'est ce qu'il se disait, le beau-père de JJ était très violent s'il n'obtenait pas ce qu'il voulait, et cela allait doubler avec sa mère, si elle le refusait, il la battait et la violait , une fois JJ a été réveillé par les pleurs de sa mère et a couru à son secours, ne sachant pas à l'époque ce que c'était, il a ouvert la porte et à son grand choc a trouvé sa mère et son beau-père nus, maman avec des larmes dans les yeux le suppliant d'arrêter, seulement pour recevoir une gifle et un mot toujours gravé dans l'esprit de JJ : TCH, allonge-toi juste là et prends ton cul de salope", JJ ne sachant pas quoi faire a fait la première chose qui lui est venue à l'esprit, a couru vers le tirage de chaussettes alors qu'il continuait à la baiser, a sorti le 45 et a crié aussi fort comme sa gorge le laissait faire, " RETIREZ-VOUS MAINTENANT, VOUS DICK HEAD ", maintenant sans penser à quoi dire, cela lui semblait stupide mais il tenait l'arme, son beau-père le regardait sans être mis en phase par l'arme, et juste pour se moquer de lui, il a giflé sa mère au visage, a sorti sa grosse bite jusqu'au bout et l'a enfoncé dans son cul si fort qu'elle a crié de douleur, faisant cela encore et encore, l'a poussé par-dessus le bord, maintenant quand tu es un quinze enfant d'un an, tu ne pouvais pas faire grand chose, personne ne pense que tu aurais le courage d'appuyer sur la gâchette mais JJ était différent, il l'avait poussé trop loin, et avant que quiconque sache ce qui se passait JJ et a tiré les quinze balles , hurlant à tue-tête, son beau-père en prend trois dans la tête, maintenant n'étant pas un grand tireur, tu devines où les autres ont fini.

Au moment où cela se produisait, JJ réalisa ce qui s'était passé, il avait non seulement tué son beau-père, mais aussi sa mère, alors que les corps gisaient sans vie et, l'un sur l'autre, tout ce que JJ pouvait faire était de courir.

JJ est entré dans la chambre de Katlin déterminé à tout lui dire, mais quand il est arrivé et a jeté un coup d'œil à elle et à sa chambre, il a été choqué, elle s'est approchée de lui avec un regard différent dans les yeux et une sorte de sourire étrange, enroula ses bras autour de ses épaules, et au moment où ses lèvres se touchèrent, ses souvenirs disparurent, il l'attira près de lui et la tint fermement en lui retournant le baiser, et contre son meilleur juge glissa ses mains vers son jeune cul et serra Katlin gémit et lui sourit, "oh JJ j'ai attendu ça depuis si longtemps, je veux que tu me prennes JJ, je veux faire l'amour et je veux que ce soit parfait", JJ la regarda, c'était le dernier chose qu'il pensait qu'elle voulait, " écoute bébé, je t'aime mais je ne veux pas que tu penses que tu dois faire ça pour moi ", Katlin secoua toujours la tête avec un sourire et l'embrassa à nouveau, " non JJ je veux vraiment ceci, pour nous", elle se mordit la lèvre et tomba lentement à genoux et caressa avec sa boucle de ceinture, JJ sortit de ce jean noir tirant sa chemise de f en même temps, Katlin a commencé à embrasser sa poitrine et à la masser, la léchant de haut en bas, ne sachant pas si elle était prête à mettre sa bite dans sa bouche, mais a écarté tout doute lorsque JJ a soulevé son haut et a senti son corps, déplaçant doucement ses mains sur son dos et sur ses seins, serrant doucement, la sensation seule lui a donné la détermination de ne pas le laisser tomber, elle a rapidement baissé son boxer, puis ses yeux ont presque jailli de ses chaussettes, il était un bon 9 ou 10 pouces, elle n'en avait aucune idée, il n'y avait aucun moyen qu'elle puisse le mettre en elle était là.

Elle rejeta à nouveau cette pensée, prit une profonde inspiration et ouvrit la bouche, prenant lentement cette tête dans sa bouche et lui donnant le premier coup de langue, JJ fut soudainement secouée de pleshure, qui doubla lorsqu'elle força les premiers centimètres dans son jeune mois et a sucé, il a haleté et a doucement placé sa main sur l'arrière de sa tête la bordant, lui faisant savoir qu'elle allait bien.

Cela la rendit fière et prit quelques centimètres de plus, et encore plus jusqu'à ce que son réflexe nauséeux se déclenche, elle recula un peu et se concentra sur ce qu'elle pouvait rentrer, utilisant sa petite main pour secouer le reste, JJ était gémissant sans se plaindre de son plaisir, avant de se rappeler que cela devrait être sa nuit, il l'arrêta et la ramassa, l'embrassa et la plaça sur le lit, baissa sa jupe et sourit, s'agenouilla et embrassa sa jambe vers sa culotte, léchant l'intérieur de sa cuisse, s'arrêtant et accrochant ses pouces dans les sangles latérales et les tirant lentement le long de ses grosses jambes, sa chatte était si chaude et très humide, il plongea sa langue à l'intérieur voulant lui donner beaucoup de plaisir avant de prendre sa cerise.

Katlin gémit à haute voix, enroulant ses jambes autour de sa tête en le tirant plus fort, JJ a fait travailler sa langue de plus en plus dur en goûtant son joli jus, en poussant de plus en plus profondément, faisant de ses gémissements se transformer en cris, qui devenaient plus forts à chaque seconde qui passait, JJ a lentement et prudemment commencé à glisser un doigt à l'intérieur d'elle, le poussant vers son articulation puis vers l'extérieur, elle a poussé ses hanches vers le haut alors JJ a décidé d'enfoncer une seconde ainsi que de la taquiner et de baiser son clitoris avec sa langue, "ooooh dieu OUI JJ MORE", glissant maintenant les deux doigts dans et hors d'elle librement, il a utilisé deux doigts de l'autre main pour faire plaisir à son clitoris afin qu'il puisse repousser sa langue en elle.

"OH PUTAIN OUI, OH MON DIEU JE GONNA BIENTOT, JE GONNA...CUUUUMMMM", avec ces mots, elle expérimente son premier orgasme donné par un autre homme, JJ a continué à sucer le jus de sa chatte, la soulageant de son orgasme , puis s'éloigna et la regarda, elle lui sourit et lui écarta les jambes, le suppliant des yeux de faire d'elle une femme, il s'agenouilla et plaça la tête de son pénis à son entrée, " es-tu sûr tu veux ça", elle hocha simplement la tête et murmura, "Dieu oui s'il te plaît, donne-le-moi", il a ensuite lentement glissé la tête à l'intérieur, Katlin a aspiré de l'air alors que ses lèvres ont commencé à s'ouvrir, et plus il a poussé plus elles se sont séparées , bientôt elle fut étirée et remplie plus qu'elle ne l'avait jamais fait, mais la douleur n'était que légère, puis elle sentit sa bite frapper sa cerise, et prit une profonde inspiration et hocha la tête, JJ savait que cette prochaine poussée devrait être grande, et poussée percer durement, Katlin a crié de douleur, JJ est sorti d'elle rapidement, "Jésus-Christ, tu vas bien" ?, elle a baissé les yeux et s'est aw une traînée de sang mais elle hocha la tête et le supplia de rentrer à l'intérieur.

JJ n'était pas sûr mais a continué, repoussant lentement son pénis, Katlin haletait alors que de plus en plus entrait, la douleur commençant à se renouveler, JJ a ensuite reculé de quelques centimètres puis de nouveau, retiré puis repoussé, la laissant juste s'habituer à lui, la baiser en quelque sorte avec seulement quatre pouces de sa bite avant d'appuyer davantage, bientôt il fut capable d'en déplacer plus de la moitié librement, Katlin bougeait maintenant ses hanches pour répondre à ses poussées et gémissait dedans plaisir, et a même commencé à mendier pour le reste, JJ a décidé de voir s'il pouvait lui donner le reste d'un seul coup et a poussé le reste à aller au fond d'elle et a haleté de plaisir, Katlin a crié à haute voix, mais cette fois c'était un bon cri, JJ a sorti la moitié de sa bite et l'a forcé à obtenir un autre bon cri, il a décidé qu'il pouvait aller librement maintenant.

Il a commencé à la baiser avec de longs coups brutaux, et après un moment, il la baisait avec tout son manche, se retirant et s'arrêtant pour que seule sa tête reste dans sa chatte humide, dieu qu'elle était si serrée, JJ ne pouvait pas le croire, il a déménagé maintenant plus vite et plus fort en la baisant vraiment maintenant, claquant contre son corps, elle criait maintenant à pleins poumons, " OUI OUI, PUTAIN OUI, UH UH UH UH C'EST SI BIEN, OH JJ TON SI GRAND, OUI PLUS, PLUS DUR FUCCCKKK", alors que Katlin frappait son deuxième orgasn, JJ sentit les signes de son démarrage mais savait qu'il pouvait la faire jouir au moins une fois de plus, il allait maintenant en elle aussi profondément que possible en soulevant ses jambes sur ses épaules, vraiment en lui donnant durement, "FUCK tu es tellement serré, putain ouais prends-le bébé, prends tout, FUCK YOUR TIGHT", ne sentant pas son propre orgasme monter, il se demandait où il devrait le tirer, Katlin écartait juste ses jambes de plus en plus, profitant de chaque seconde, ne voulant jamais que cela s'arrête, puis quelque chose d'incroyable s'est produit, elle a été frappée avec o un énorme orgasme, suivi d'un autre et d'un autre, "OH MON DIEU C'EST TROP BIEN, JE NE VEUX JAMAIS ARRÊTER DE CUMMMMINGG, BAISE-MOI BABY IM BEGGING OUI", JJ a pompé plus fort et l'a regardée, "Où le veux-tu bébé, sont tu prends la pilule" ?, Katlin reprit soudainement la réalisation, il ne voulait pas porter de comdom, et elle ne prenait pas la pilule, elle secoua la tête et pensa aux opthions, elle ne voulait pas vraiment qu'on lui tire dessus sur le visage ou des seins, et il n'y avait aucune chance qu'il mette sa bite dans le cul, alors elle sourit, la baise de JJ devenait plus faible alors que son énergie commençait à s'épuiser, "sort bébé je le veux dans ma bouche", donc après quelques plus de coups qui n'ont donné à Katlin que l'orgasme final, il s'est retiré et Katlin l'a rapidement dévoré, elle l'a caressé et aspiré jusqu'à ce qu'il ne puisse plus tenir et vienne.

La quantité de sperme était si grande qu'elle a gonflé aussi vite qu'elle le pouvait mais ne pouvait pas tout retenir car une partie coulait du côté de sa bouche et se sentait sur ses seins, après avoir avalé ce qu'elle pouvait, elle a pris le reste sur un doigt et l'a sucé, puis ils sont retombés tous les deux dans un sommeil profond et très paisible.

Katlin s'est réveillée ce matin-là aux premiers signes de lumière passant par la fenêtre et a souri, regardant vers elle, JJ était debout et enfilait sa chemise, "hey princesse, comment as-tu dormi" ?, elle s'est étirée et a souri, "comme un bébé", JJ se pencha et l'embrassa doucement, "merci JJ, je savais que tu rendrais ma première fois facile", JJ sourit, "à tout moment".

Il y a quelques jours et la nouvelle s'est rapidement répandue dans le club au sujet de l'entrée de Katlins dans le féminisme pour ainsi dire, et Williow était plus que content pour elle comme le reste, JJ se souvint de ce qui l'avait amené dans sa chambre en premier lieu et soupira, comment le prendrait-elle, devrait-il lui dire, il était si confus, il ne s'attendait pas à avoir des relations sexuelles avec elle si tôt, mais il savait qu'elle devrait savoir, alors il l'a fait asseoir seul et lui a dit, " écoute ma chérie, je veux que tu saches quelque chose".

Elle a souri et l'a embrassé, "et c'est quoi ce bébé" ?, il a pris une profonde inspiration, la raison pour laquelle je me suis enfui, la raison pour laquelle les flics étaient après moi, " ne veux pas juste demander, "d'accord", elle a dit pas sûre de ce qui allait arriver, "pourquoi" ?, il l'a regardée longuement et profondément et a simplement dit ..... "je suis un meurtrier"

FIN DU PREMIER CHAPITRE
Cela en vaut-il un autre ?
et s'il vous plaît, tous les commentaires m'aideront, alors soyez aussi honnête que vous le souhaitez vraiment
-Mike-
--xXx--

Articles similaires

Le compagnon du champion 12

La fin de l'été dans le Menthino était une période chargée. Kaarthen se retrouva dans la gigantesque salle des cartes du palais. L'étage entier était une image en mouvement en temps réel de Menthino, des échelles sur rouleaux et des tables à cartes sur roues étaient le long des murs. Marcos était vêtu de façon presque décontractée d'une chemise en soie vert foncé et d'un pantalon Safi noir. La reine et deux princesses, Saliss l'aînée et Ruegin, écoutaient avec elle les plans annuels de migration des vastes plaines inondables vers Cardin. Trois Hjordis en Safi noir avec leurs cheveux relevés en...

314 Des vues

Likes 0

Le père de mon ami 8

Le lendemain, c'était normal comme d'habitude. J'allais à l'école avec Jeanette et nous étudiions dans sa chambre après les salles, mais bien sûr, nous avions tous les deux quelque chose en tête qui serait classé sous « Coquine » si vous voyez ce que je veux dire. « Est-ce que vous vous êtes vraiment masturbé pendant que vous nous regardiez ? » J'ai demandé. Oui, il faisait vraiment chaud. Je veux dire qu'il te labourait comme un fou. Je suis surpris que les voisins ne nous râlent pas en ce moment. Je veux dire en te regardant, je n'aurais aucune idée que tu gémissais...

304 Des vues

Likes 0

Nourrir les jeunes

Norm avait le sentiment qu'elle savait qu'il la harcelait et cela le rendait prudent. Voulait-elle se faire violer ? Elle ne ressemblait pas au leurre typique de la police avec la façon dont elle était habillée. La salope s'habillait un peu bizarrement en fait ; un trench-coat ample, un large chapeau souple et des lunettes de soleil surdimensionnées. Non, pas un flic mais… eh bien, Norm espérait qu'elle n'était pas travesti. L'homme d'âge moyen devait rentrer au bureau pour une réunion importante et il ne voulait pas être en retard. Mais parfois, ces pulsions prenaient le dessus et il devait agir en...

275 Des vues

Likes 1

Oiseaux brisés, Partie 37, Un espace dans le temps / Épilogue

Partie 37 Un espace dans le temps Épilogue L'hélicoptère d'urgence a crié toute la nuit. Michael, Jennifer, Beth et Kat étaient à bord. Le docteur que Jennifer avait de garde n'avait pas pu venir. Il était ivre. La livraison a commencé normalement. Puis Kat a commencé à saigner abondamment. Barbara avait déjà vu ça. Elle a fait des suggestions que Jennifer a immédiatement mises en œuvre, apprenant à quel point l'expérience OB/GYN et néonatale de Barbara était devenue précieuse. Barbara est restée en arrière compte tenu de l'état et du stress de Jan. La terreur s'empara du harem. Ils s'assirent autour...

356 Des vues

Likes 1

Famille d'accueil Chapitre 9

Salut les gars, désolé pour le temps que ça fait. J'espère que vous apprécierez ^_^ Les mêmes notes s'appliquent. Il s'agit d'une œuvre de FICTION tout semblant d'événements réels est entièrement une coïncidence. Si vous avez moins de 18 ans (ou 21 selon l'endroit où vous vous trouvez) ou s'il est illégal pour vous de lire ceci pour quelque raison que ce soit, ou si les relations sexuelles entre garçons/hommes vous offensent de quelque manière que ce soit, veuillez ne pas lire. sinon profitez-en ! _______________________________________________________________________________ Chapitre 9 Positif. Ce seul mot est resté dans la tête des garçons le reste...

316 Des vues

Likes 0

DOUX SOPHIE !!

Sophie est l'enfant unique de mes voisins, c'est une douce jeune fille de 13 ans, mais il y a toujours eu quelque chose en elle qui m'a fait la regarder différemment des autres petites filles. Peut-être ses cheveux blonds bouclés, son joli petit visage, ses jambes lisses ou le fait qu'elle a une jolie petite paire de seins en herbe. Eh bien, tout a commencé un samedi, je me suis assis dans mon jardin à profiter du soleil et mes voisins étaient aussi dehors. Je n'ai pas l'habitude d'écouter les conversations des autres mais je n'ai pas pu m'empêcher d'entendre que...

120 Des vues

Likes 0

L'amour est tout ce qui compte pt2 - Nouvel employé, vieilles habitudes

J'étais à la maison en train de déverrouiller la porte, d'entrer dans mon appartement quand mon portable a sonné, j'ai mis la main dans ma poche pour le prendre et vérifier qui c'était à cette heure, Jessy. Le message disait : Désolé :( je vous dois, la prochaine fois que vous pourrez choisir un film. Peut-être en choisir un avec plus d'action, pour que je ne m'endorme pas J'ai souri au message et je me suis déshabillé pour me coucher, je me suis brossé les dents et suis allé à la toillete en tirant ma bite et en visant avec mes yeux endormis...

306 Des vues

Likes 0

journal d'une femme au foyer. partie un.

Se marier a causé beaucoup de stress dans nos vies. Rick refuse de me laisser travailler, et même avec une nouvelle maison en ville (dans un quartier à faible revenu) et des factures qui s'accumulent, il refuse de bouger. Cela nuit à notre relation et nous met à rude épreuve émotionnellement et sexuellement. Il travaille constamment. Le stress rend difficile pour lui d'être affectueux. Vous voyez où cela va. Je suis une bonne fille. Et une bonne épouse. J'ai essayé pendant des semaines de le satisfaire. Chaque matin, je l'ai sucé à sec. Quand il est rentré tard, j'ai mis mes...

314 Des vues

Likes 1

Ma première fois avec Cindy

L'histoire: Sur le chemin du retour de l'hôpital, après avoir déposé ma femme pour une opération du dos très sérieuse, Cindy, me disait comment elle allait faire toutes les choses que maman faisait dans la maison, comme faire la vaisselle et faire la lessive et ça elle s'occupera de son papa comme maman le fait. C'était dit dans une sorte de murmure doux et elle avait sa main sur mon bras, me touchant doucement et me regardant dans les yeux. J'ai senti un frémissement dans mon pantalon et j'ai regardé les jambes galbées de Cindy et la petite minijupe qu'elle portait...

245 Des vues

Likes 0

Qu'as-tu fait à Jessica

J'ai lentement ouvert les yeux et j'ai vu une belle fille dormir à côté de moi. Sa peau douce et pâle, ses beaux yeux, ses lèvres juteuses, ses tétons mous, ses tétons juteux me faisaient sentir à quel point j'ai de la chance de l'avoir. Je me souviens encore de notre relation avant elle. quitté la maison. Nous n'avons jamais eu de relation de type frère-sœur. On ne parlait jamais beaucoup. Elle était occupée dans son monde et moi dans mon monde. Elle avait 8 ans de plus que moi. Je n'ai donc pas aimé l'idée de rester chez mes sœurs...

313 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.