Kelly mûrit

956Report
Kelly mûrit

Le réveil sonne à 6h00 et s'éteint rapidement. Je ressens la sensation familière d'une bouche chaude et humide enroulée autour de ma bite. Mes yeux et mon corps sont encore endormis, mais ma bite est à l'écoute alors que je reçois ma fellation matinale. Mon esclave est très bien entraînée et ses compétences orales sont incroyables.

Le week-end, je pouvais laisser mon esclave me sucer la bite pendant vingt minutes avant de commencer à me réveiller. C'est une sensation merveilleuse d'être dans un bon lit douillet et chaud, encore à moitié endormi pendant qu'une belle femme masse habilement ma bite avec sa bouche. Mais c'est lundi matin, et je dois aller au bureau, alors je me force à commencer le processus de réveil. Mon esclave sent que je me réveille et fait glisser sa langue le long de mon sexe et accorde une certaine attention à mes couilles. Elle écarte alors mes jambes et commence à lécher mon trou du cul. Comme je l'ai dit, elle est très bien entraînée. Après avoir piqué sa langue dans et hors de mon trou du cul pendant plusieurs minutes, elle se concentre à nouveau sur ma fureur.

Je suis maintenant réveillé et je la regarde en train de sucer ma bite. Elle me regarde avec ses grands yeux bruns tout en glissant ma bite entre ses lèvres serrées. Bientôt, je suis prêt à tirer ma charge matinale de sperme dans sa bouche et elle accélère son rythme sur ma perche. Elle glisse un doigt dans mon trou du cul humide et ma bite explose un flux de sperme chaud dans sa bouche. Mon esclave avale difficilement et continue de secouer sa bouche sur ma bite palpitante alors qu'un autre flux jaillit dans sa bouche. Elle avale aussi cette charge et tient ma bite maintenant dégonflée dans sa bouche chaude et humide alors qu'elle suce jusqu'à la dernière goutte de sperme de ma bite douce.

Alors que ma bite devient complètement molle, elle la libère de sa bouche et me regarde avec un air satisfait sur son visage. "Mmmmmm...maître, j'aime tellement le goût de ton sperme, puis-je s'il te plait te sucer la bite pour que tu puisses tirer une autre charge savoureuse dans ma bouche." Je regarde l'horloge et vois que je n'ai pas le temps de lui remplir à nouveau la bouche de mon sperme. "Je suis désolé esclave, mais j'ai une réunion importante à laquelle assister ce matin, et je ne peux pas être en retard." Je lui dis. Elle semble déçue, alors qu'elle sort du lit et va démarrer la douche à vapeur. Je suis allongé dans mon lit dans le bonheur post-coup et j'attends que ma douche se réchauffe.

"Maître, votre douche est prête" dit-elle. Je sors du lit et me dirige vers la douche. Mon esclave ouvre la porte et j'entre dans la merveilleuse douche torride. Mon esclave entre après moi et ferme la porte. Elle fait mousser mes cheveux puis lave mon corps, en accordant une attention particulière à ma bite, à mes couilles et à mon trou du cul. Puis, quand elle a fini, elle me rase habilement le visage et les poils pubiens. Elle retourne ensuite le rasoir sur elle-même et se rase la chatte jusqu'à ce qu'elle soit complètement chauve et lisse comme le cul d'un bébé.

Je sors de la douche et m'habille pour ma réunion. Mon esclave n'est pas autorisée à porter des vêtements à moins que je ne le lui dise, et même dans ce cas, elle n'est autorisée à porter que ce que je choisis pour elle. Aujourd'hui, je ne choisis pas de vêtements pour elle, alors elle reste nue. La seule chose que mon esclave contrôle, ce sont les sous-vêtements que je porte pour la journée. Aujourd'hui, elle a choisi sa culotte string en soie blanche pour que je la porte. Ça ne me dérange pas, parce que porter sa culotte me fait penser à sa chatte humide toute la journée, et j'apprécie vraiment la sensation du string entre mes fesses. Pendant que je continue à m'habiller, elle va à la cuisine pour préparer mon café et mon petit-déjeuner. Mon esclave m'apporte mon café et me dit que le petit déjeuner est prêt. Je me dirige vers la salle à manger et elle me sert un bon petit déjeuner. Alors que je pars, mon esclave me raccompagne jusqu'à l'ascenseur et me donne un long baiser et masse mes couilles à travers mon pantalon. Je lui dis que j'ai une belle surprise pour elle aujourd'hui. Elle sait mieux que de demander ce que c'est, mais sourit d'anticipation.

Je possède la plus grande entreprise d'import/export aux États-Unis. C'est dans ma famille depuis des générations, et quand mon père a pris sa retraite, il m'a donné le contrôle de toute l'entreprise. La richesse de ma famille se chiffre en milliards. Ma femme vit dans notre penthouse à Upper Manhattan, et ma maîtresse/esclave vit dans mon penthouse à San Francisco. Ma femme sait que j'ai une maîtresse à San Francisco, mais elle s'en fiche, elle a toujours détesté le sexe, et tant qu'elle n'est pas obligée d'avoir des relations sexuelles et qu'elle peut dépenser autant qu'elle veut, elle s'en fout. Ma maîtresse/esclave s'appelle Kelly, et elle est mannequin donc elle ne travaille qu'occasionnellement. Kelly adore le sexe et est heureuse de faire tout ce que je lui dis tant qu'elle peut vivre dans le penthouse de San Francisco. C'est donc un bel arrangement pour nous deux.

J'ai des caméras secrètes placées dans les deux penthouses que je peux surveiller depuis mon ordinateur portable. Le penthouse de Manhattan est ennuyeux à regarder. Ma femme est attirante, mais totalement ennuyeuse. Le penthouse de San Francisco, en revanche, est passionnant à regarder. Kelly est très sexuelle et très obéissante. Si je lui dis de rester nue toute la journée, elle le fera.

Dans la limousine en route pour la réunion, j'allume mon ordinateur portable et scanne les caméras pour savoir ce que fait mon esclave. J'arrive à la caméra dans la salle de gym et trouve ma belle esclave en train de faire du jogging sur le tapis roulant. Ses beaux seins rebondissent partout et j'ai un renflement dans mon pantalon. Kelly sait que j'ai quelques caméras dans la maison, mais il y en a certaines qu'elle ne connaît pas. Elle ne sait pas pour celui du gymnase, et j'aime bien l'espionner.

Après ma réunion, je retourne à mon bureau et vérifie ce qui se passe dans mon penthouse. Kelly est nue et écoute du bon jazz et fait du ménage. A 1h00 précises, l'interphone sonne. Kelly y répond. "C'est UPS. J'ai un colis pour Kelly », dit la voix à l'interphone. Kelly appelle la livreuse UPS. Mon esclave est autorisé à mettre une robe courte quand quelqu'un livre au penthouse. Je regarde Kelly attendre l'arrivée de son colis. Elle a l'air excitée.

Quand la sonnette retentit, elle court presque vers la porte. Le chauffeur UPS est une femme très sexy. Son short marron est très moulant et très court. Son haut marron est déboutonné très bas et montre une énorme quantité de décolleté avec d'énormes mamelons qui dépassent. "J'ai un paquet pour Kelly" dit-elle. Kelly fixe la belle blonde et signe pour le colis. La femme dit qu'elle a des instructions spéciales pour attendre que Kelly ouvre le colis. Kelly dit d'accord et commence à ouvrir son paquet. À l'intérieur se trouve un long gode rose avec une tête de bite aux deux extrémités et un morceau de papier qui dit. "Cher Esclave, Tu dois laisser cette femme faire tout ce qu'elle veut. Amusez-vous, Maître"

Kelly a un regard confus sur son visage. Le chauffeur d'UPS entra dans la maison et ferma la porte derrière elle. Je savais que Kelly n'avait jamais été avec une autre femme auparavant et elle avait l'air très nerveuse. La blonde attrapa Kelly et l'attira vers elle. Kelly était très raide alors que la blonde l'embrassait sur la bouche. Elle l'embrassa durement et commença à enfoncer sa langue dans la bouche de Kelly. Mon esclave ouvrit lentement la bouche et accepta la langue des autres filles dans sa bouche. Mon érection faisait maintenant rage.

La blonde a continué à l'embrasser fort et a commencé à dénouer la ceinture qui retenait la robe de Kelly. Kelly a baissé les mains pour l'empêcher de retirer la ceinture, mais comme la bonne esclave qu'elle est, elle s'est souvenue de ce que j'avais écrit et l'a laissée le faire. La fille a ensuite poussé la robe de Kelly sur le sol pour que mon esclave soit maintenant nu. La fille d'UPS a baissé la main et a doigté la chatte chauve de Kelly alors que sa bouche descendait vers ses beaux seins. J'ai zoomé sur le visage de mon esclave et elle avait un air totalement confus. Elle était complètement humiliée de laisser une femme lui faire ces choses, mais en même temps, je pouvais dire que la fille était bonne, alors que la bouche de mon esclave s'ouvrait lentement et gémissait. Ses hanches commencent à frotter lentement contre les doigts de la femme.

La blonde s'est éloignée de mon esclave et a rapidement enlevé ses vêtements. Son corps était fantastique. D'énormes faux seins avec de beaux mamelons durs, un ventre musclé serré, une chatte rasée lisse et de longues jambes galbées. Une fois ses vêtements enlevés, elle attrapa la main de Kelly et la conduisit au salon. Le salon a d'immenses baies vitrées et n'importe qui dans l'appartement d'en face pourrait regarder s'il avait des jumelles ou un télescope comme moi. Kelly sait que la plupart des gens dans l'immeuble possèdent du matériel d'espionnage, parce que nous les avons espionnés avec le nôtre.

La blonde suce à nouveau la bouche de Kelly et l'entoure de ses bras. Ils sont enlacés dans un baiser sexy alors que mon esclave commence lentement à céder et rend le baiser en enroulant ses bras autour des épaules de la fille. La fille libère Kelly et s'assoit sur le canapé avec les jambes écartées. Elle attrape ses chevilles et les écarte largement. "Mange-moi" dit-elle à Kelly. Mon esclave regarde juste cette belle blonde avec ses jambes écartées attendant d'avoir sa chatte mangée. Lentement Kelly s'agenouille devant elle et baisse son visage vers sa chatte chauve. Elle embrasse à contrecœur les lèvres de la chatte de l'autre femme et commence très lentement à lécher son trou. L'autre femme commence à broyer ses hanches contre le visage de Kelly alors que Kelly enfonce sa langue de plus en plus dans la chatte serrée de la femme. Je zoome sur le visage de mon esclave et vois que son beau visage se mouille de sa salive et de son jus de chatte.

La femme commence à gémir bruyamment et bientôt elle entre dans la bouche de Kelly. Elle éjacule son sperme et Kelly prend tout et avale le liquide jaillissant du trou de la fille. La fille pousse maintenant Kelly au sol et s'assied sur son visage. Kelly suce à nouveau sa chatte alors que la fille baisse son visage vers la chatte humide de Kelly et commence à la manger. Ils sont dans un joli 69 juste en face des fenêtres ouvertes. Mon esclave semble prêt à jouir quand la fille arrête de la manger. Kelly semble frustrée que la fille s'arrête et pose sa main et commence à doigter son trou trempé, mais la fille tire la main de Kelly et dit "pas encore".

"Mettez-vous à quatre pattes" ordonne la blonde alors qu'elle se retire du visage de Kelly et se dirige vers le colis. Mon esclave fait ce qu'on lui dit et est sur ses mains et ses genoux lorsque la blonde revient avec le gode à deux têtes. Elle glisse doucement une extrémité dans le trou humide de Kelly. Elle recule pour que je puisse voir un gros gode rose sortir de la chatte de mon esclave. Ensuite, la blonde se met à quatre pattes derrière Kelly et insère l'autre extrémité dans sa chatte et recule lentement jusqu'à ce que leurs fesses se touchent et que le gode soit enfoui dans leurs chattes.

La blonde commence lentement à se balancer d'avant en arrière sur le gode. Kelly commence aussi à se balancer d'avant en arrière alors que le gode entre eux glisse dans et hors de leurs chattes. Au fur et à mesure qu'ils entrent dans un rythme, ils augmentent leur vitesse et j'entends leurs fesses se claquer l'une contre l'autre. Les seins des deux filles pendent et se balancent sauvagement. C'est un beau spectacle de voir deux femmes chaudes se baiser, se cogner le cul ensemble à un rythme parfait alors qu'elles enfoncent un long gode dans et hors de leur chatte. Mon esclave est la première à jouir alors qu'elle gémit bruyamment de plaisir. Mais elle sait que l'autre fille n'a pas encore atteint son apogée, alors elle continue de pousser contre son cul. J'ai sorti ma bite de mon pantalon et je la caresse sauvagement pendant que je regarde cette superbe émission entre filles.

L'autre fille travaille maintenant très dur pour atteindre son orgasme et secoue violemment son cul contre Kellys. Leurs seins suspendus se balançant en cercles à cause du claquement constant de leurs fesses. Enfin, la fille hurle d'orgasme et elle pulvérise son jus de chatte contre le cul de mon esclave. La fille s'effondre au sol après un puissant orgasme. Le gode glisse hors de son trou trempé et sort de la chatte de Kelly comme une queue. Mon esclave est toujours à quatre pattes et respire fortement avec une longue bite en caoutchouc rose qui sort de sa chatte.

La fille se lève et sort la longue bite en caoutchouc de la chatte de Kelly. Elle rampe et met le gode trempé dans la chatte devant le visage de Kelly et lui dit de le lécher proprement. Mon esclave tire la langue et commence à lécher le gode juteux. Ensuite, la fille enfonce son pouce dans la bouche de Kelly, forçant sa bouche à s'ouvrir et glisse le gode dans sa bouche. Mon esclave est très obéissante et suce le gode juteux dans sa bouche. Ensuite, la blonde prend le bout du gode qui était dans la chatte juteuse de mon esclave et le suce dans sa bouche. Les filles sont maintenant face à face. Chacun a une extrémité d'une longue bite en caoutchouc dans la bouche alors qu'ils se regardent dans les yeux. La blonde commence à glisser le gode dans et hors de sa bouche et mon esclave fait de même. Bientôt, ils sont tous les deux dans un rythme magnifique en train de sucer la même fausse bite. Je tire une charge de sperme sur le sol sous mon bureau.

La blonde laisse tomber le gode de sa bouche. Kelly prend le gode de sa bouche et la blonde se penche en avant et donne à Kelly un dur baiser humide. Les deux s'embrassent sur le sol alors qu'ils continuent à explorer la bouche de l'autre avec leur langue. Leurs mains l'une sur l'autre. Puis sans un mot la blonde se lève, remet son uniforme UPS et sort par la porte. Mon esclave est juste allongé sur le sol et commence lentement à doigter son trou humide. Bientôt, elle prend le gode et se baise avec, s'amenant à un orgasme hurlant intense. Ses jambes s'agitent sur le côté et elle s'endort avec le gros gode rose qui sort de sa chatte.

Quand je rentre du travail, mon esclave ne porte rien d'autre qu'une paire d'escarpins pour venir me baiser pendant qu'elle prépare mon dîner dans la cuisine. Quand elle m'entend entrer, elle se dirige vers le comptoir, me donne un gros baiser humide et une étreinte chaleureuse, puis se met docilement à genoux, laisse tomber mon pantalon au sol, enlève ma culotte string, prend ma bite dans sa bouche et commence à sucer pendant que je parcoure le courrier qui est sur le comptoir.

Nous dînons. Mon esclave est un très bon cuisinier et a l'air délicieux assis nu en face de moi. Je lui demande comment elle a aimé sa surprise, et elle dit qu'elle a adoré. Elle dit qu'elle n'a jamais eu envie d'avoir des relations sexuelles avec une autre femme, mais maintenant elle ne peut pas attendre une autre livraison UPS.

Je lui dis que ce n'était que sa première surprise de la journée. Nous entrons dans le salon. Elle fait illuminer la pièce avec des bougies. Je commence à l'embrasser et à caresser son corps. Elle gémit de plaisir. Je la retourne pour qu'elle me tourne le dos et masse ses merveilleux seins par derrière. Puis je place un bandeau sur ses yeux. Elle sourit et rit. Ensuite, je tire ses bras derrière son dos et lui attache les mains avec une lanière de soie. "Oh Todd c'est pervers" dit-elle avec un rire sensuel. Je la gifle fort sur le cul et elle se rend compte de son erreur. "Je suis désolée maître" répond-elle "Je voulais dire... Oh Maître, c'est pervers" "C'est mieux" je réponds en la poussant doucement vers l'avant pour qu'elle soit penchée sur le canapé.

J'attrape ses hanches et commence lentement à pousser ma bite dure dans sa chatte. Mon esclave a les yeux bandés, ligoté et penché sur un canapé alors que ma bite continue de glisser dans sa chatte chaude. Elle gémit juste alors que je continue à pousser de plus en plus profondément. J'entre dans un bon rythme et j'aime regarder ma bite glisser dans et hors de sa chatte. Je mets la main dans le tiroir à côté de moi et j'en sors un vibromasseur et le touche à son trou du cul. Mon esclave gémit alors que je commence à pousser le vibromasseur dans son trou du cul plissé. Au fur et à mesure que j'enfonce le vibromasseur, je peux sentir les vibrations à l'intérieur de sa chatte. J'enfonce ma bite dans son trou chaud et humide jusqu'à ce que mes couilles touchent ses cuisses. Ensuite, je commence à faire entrer et sortir le vibromasseur de son beau cul. La sensation sur ma bite est incroyable et mon esclave commence à crier dans un orgasme intense alors que son corps lié se contracte de plaisir.

Je sors ma bite de sa chatte et recule. Laissant Kelly penchée sur le canapé avec un vibromasseur bourdonnant dans ses fesses. Je marche vers l'avant et lui lève la tête. Kelly sait ce qui s'en vient et ouvre la bouche. Je glisse mon bâton humide dans sa bouche et baise lentement son beau visage.

La bouche de Kelly se tend autour de ma bite alors qu'elle sent une paire de mains sur ses hanches. Elle essaie de marmonner quelque chose, mais je lui tiens la tête et je ne laisse pas ma bite sortir de sa bouche. Elle continue d'essayer de parler, mais ma bite étouffe ses tentatives. Ensuite, elle sent quelque chose de dur et humide à l'entrée de sa chatte. Kelly commence à paniquer alors qu'une bite dure glisse dans sa chatte. Je suis étonné de la taille de sa bite. Mon esclave est absolument impuissant. Penchée sur un canapé, les mains attachées derrière le dos, les yeux bandés, un vibromasseur bourdonnant dans son trou du cul, ma bite fourrée dans sa bouche et une énorme bite d'inconnu envahissant sa chatte. Il commence à la baiser fort et vite. Son corps claquant contre le canapé à chaque poussée énergique. Son sexe est beaucoup plus gros que le mien, et ses gémissements de douleur s'échappent autour de ma bite.

Je sors ma bite de sa bouche et mon esclave halète lourdement. "Qui est-il?" Kelly demande en grognant alors qu'il martèle sans relâche sa chatte. "Veux-tu vraiment savoir?" Je lui demande. Elle réfléchit un instant puis dit non. Il sort son énorme bite d'elle et je retire le vibromasseur de son cul et la redresse. Je promène mon esclave au milieu du salon. Une fois là, j'ai écarté ses jambes et je l'ai descendue sur lui. Il guide son énorme bite vers l'entrée de sa chatte humide et j'aide Kelly à se baisser. Sa bite impressionnante glisse dans son trou chaud et humide. Les gémissements de douleur de Kelly commencent à ressembler davantage à des gémissements de plaisir alors que sa chatte commence à accepter son énorme bite.

Elle est maintenant à genoux à cheval sur un inconnu avec une énorme bite dans la chatte. Ses mains toujours liées derrière son dos Kelly commence à rebondir sur sa queue. Il tend la main et attrape ses gros seins et serre ses mamelons durs. Bientôt mon esclave gémit et gémit. Sa chatte n'a jamais été aussi pleine auparavant. Il l'attrape et la fait tomber sur lui. Kelly continue de rebondir sur sa queue. Il atteint maintenant derrière et lui écarte les fesses, exposant son trou du cul plissé. Je suis debout derrière mon esclave en train de regarder une énorme bite entrer et sortir de son joli petit trou de chatte et une paire de mains écartant ses fesses m'invitant à plonger mon bâton dur dans son trou du cul ouvert. C'est plus que je ne peux résister.

Je me mets à genoux et j'aligne ma bite contre son trou du cul. Alors que je commence à glisser dans son cul, mon esclave laisse échapper un long grognement fort. "Oh Goddd" grogne Kelly alors que je continue à glisser dans son cul. Il ne la pousse pas en ce moment, il tient juste sa bite dans sa chatte. Je continue à pousser de plus en plus profondément dans le trou du cul de Kelly. "Oh fuuuuuuuucckkkk" gémit-elle et son corps frissonne alors que ses trous sont bourrés de bite. Je suis dans son cul jusqu'à mes couilles. Je commence lentement à me retirer puis à repousser. Le mec dans sa chatte fait de même. Bientôt, nous entrons et sortons de ses trous en même temps. Mon esclave grogne et grogne. "Euh ... euh ... euhhhh ... euh" est tout ce qu'elle peut dire. Au début, elle a l'air de souffrir, mais bientôt ses grognements de douleur deviennent des gémissements de plaisir alors que sa chatte et son trou du cul sont bien baisés en même temps.

Je délie ses mains pour qu'elle puisse supporter son propre poids. Bientôt, le corps de Kelly repousse nos bites, nous faisant pénétrer de plus en plus profondément dans ses trous. Elle pousse sa tête en arrière, me frappant presque au visage alors qu'elle crie. "Oh Gaaaawwwwwwwww!" crie-t-elle alors que sa chatte jaillit. Je peux sentir les muscles de son rectum se resserrer autour de ma bite pendant qu'elle orgasme. Alors qu'elle descend de son orgasme, j'attrape ses cheveux et tire sa tête en arrière. Le mec dans sa chatte commence à pousser dans sa chatte trempée. Je peux entendre les bruits bâclés de sa chatte qui se fait pilonner. Je commence à baiser son trou du cul en tirant sur ses cheveux.

Sur ses mains et ses genoux avec deux bites martelant ses trous, mon esclave pense qu'elle ne peut plus supporter de bite... jusqu'à ce qu'elle sente le bout d'une bite sur ses lèvres. Kelly ouvre la bouche et le laisse glisser sa bite dans sa bouche. Elle a une bite qui entre et sort de sa chatte, de son trou du cul et maintenant de sa bouche. Elle est maintenant rassasiée et, au son de ses gémissements étouffés, elle adore ça.

Le mec dans sa bouche laisse échapper un gémissement fort et remplit la bouche de mon esclave de sperme. Elle l'avale et continue de traire sa bite qui rétrécit. Je sors ma bite de son cul et me place devant elle. "Ouvre ta bouche esclave." Je lui dis, et Kelly ouvre docilement la bouche. Je vois une boule de sperme dans sa bouche. Je caresse ma bite et la pointe vers sa bouche ouverte et tire un jet de sperme sur sa langue. Elle sait garder la bouche ouverte car je n'ai pas encore fini de jouir. Je continue à tirer sur ma bite jusqu'à ce que je tire un autre jet de sperme blanc collant sur son visage et dans sa bouche. "mmmmmm" est tout ce qu'elle dit alors qu'elle se lèche les lèvres et avale le sperme dans sa bouche. Elle sait que ma bite vient de sortir de son trou du cul, mais elle ouvre la bouche et suce ma bite dans sa bouche en suçant tout son jus de cul et en tirant les dernières gouttes de sperme de ma fente de pisse.

Le mec avec l'énorme bite baise sa chatte glisse sous Kelly et enfonce sa bite dans sa bouche. Elle peut à peine enrouler ses lèvres autour de sa grosse bite, mais elle le fait et commence à balancer sa tête de haut en bas sur son poteau. Sa bite est si grosse qu'elle ne peut que mettre la tête dans sa bouche. Il caresse son arbre pendant que Kelly suce le bout. Bientôt, il grogne et remplit sa bouche de son sperme. Il sort de la bouche de Kelly et éjacule son sperme sur son visage et dans ses cheveux. Le visage de Kelly est un gâchis de sperme. J'essuie le sperme de son visage avec mes doigts et la laisse lécher mes doigts pour les nettoyer.

Les deux hommes s'habillent en silence et partent. Je détache le bandeau de mes esclaves et elle plisse les yeux alors que ses yeux s'adaptent à la lumière. "Oh mon Dieu" fut tout ce qu'elle dit. Je lui prends la main et la mène à la chambre où nous nous détendons dans le bain à remous avec vue sur les lumières de la ville. Mon esclave plonge la main dans la cave à vin à côté du bain à remous et en sort une bouteille de champagne et nous portons un toast à une merveilleuse journée. Je lui demande comment elle se sent et elle dit que ses trous sont douloureux, mais que c'est une bonne plaie. "Jamais dans un million d'années je n'aurais pensé que je ferais les choses que j'ai faites aujourd'hui." dit-elle "Et je n'aurais jamais pensé que je l'apprécierais autant que moi" dit-elle avec un sourire. Elle atteint alors sous l'eau et caresse ma bite jusqu'à ce qu'elle redevienne dure. Elle me regarde avec un sourire méchant. Quand Kelly est en public, elle est très classe et respectée, mais en privé, la fille a un appétit insatiable pour la bite. La femme parfaite.

Articles similaires

Amusant avec Steve II

Seul à la maison Cela fait environ quatre mois que Mark et moi nous amusons dans les vestiaires, et nous avons décidé qu'il serait préférable que personne ne découvre nos activités, alors nous y voilà, en train de saisir toutes les occasions possibles d'être ensemble. Ce week-end particulier, ma mère et mon père seront absents tout le samedi, alors j'ai demandé à Mark de venir, mes parents n'ont pas de problème avec Mark mais ils nous surveillent toujours toutes les dix minutes, il est donc impossible de devenons un peu fous avec lui, nous nous asseyons normalement sur mon lit face...

2.1K Des vues

Likes 0

Circonstances variables partie 2

Avis de non-responsabilité : je ne possède pas de Pokémon, aucun personnage ni Pokémon. Tu sais, juste pour me couvrir les fesses au cas où. Mieux vaut prévenir que guérir. Note de l'auteur : Merci à toutes les personnes qui ont lu le premier chapitre. Ce chapitre a été beaucoup plus long que ce à quoi je m'attendais. Prendre plaisir! ––––––––– « Cher Nicolas, C'est ta sœur, Julien ! J'ai envoyé cette lettre par Taillow parce que c'était plus rapide, et pour te féliciter d'avoir passé la Pokemon Academy ! Papa dit que tu as été horrible aux examens…’ Je n'ai pas...

2K Des vues

Likes 0

Le dernier espoir blanc (Chapitre 1)

C'est une histoire fictive sur le fait de devenir président de notre pays. Cela correspond en quelque sorte à notre histoire et à notre chronologie. Le premier chapitre traite du développement du personnage principal Quelques informations sur moi avant d'aller trop loin dans l'histoire. Je m'appelle Stewart Thomas Whitteman. Je m'appelle par mon deuxième prénom et tout le monde m'appelle Tom. Je déteste le nom de Stewart. C'était le nom de l'oncle préféré de ma mère. Je suis né le 5 mai 1955. Je mesure 6 pieds 2 pouces, pèse 210 livres, j'ai les cheveux et les yeux bruns. Je m'entraîne...

1.9K Des vues

Likes 0

Moi et M. Bill ! Partie 4 : L'ancien club de strip-tease

Partie 4 : Moi et M. Bill ! L'ancien club de strip-tease Bill ramassa ma tenue et m'aida à me lever. Je pense qu'une bonne douche chaude et une autre boisson énergisante s'imposent pour toi. Dit-il en me guidant sur mes jambes encore tremblantes jusqu'à l'arrière du camion. Là, il a tapé un code dans la porte qui a ouvert l'arrière du camion et nous sommes entrés dans le salon. Alors que j'enlevais mes bottes et ma culotte, Bill ouvrit la douche pour moi. « Mon Dieu, ces garçons t'ont bien travaillé, n'est-ce pas ? Ils l'ont fait. C'était une première...

1.8K Des vues

Likes 1

Chute céleste - Chapitre 5-6

Chapitre cinq Extraits du passé L'immortalité, idée éblouissante ! Qui t'a imaginé le premier ! Était-ce quelque joyeux bourgeois de Nuremberg, qui, un bonnet de nuit sur la tête et une pipe en argile blanche à la bouche, s'asseyait devant sa porte par une agréable soirée d'été et réfléchissait dans tout son confort, qu'il serait tout à fait agréable, si, avec une pipe inextinguible et un souffle sans fin, il pourrait ainsi végéter pendant une éternité bénie ? Ou était-ce un amant qui, dans les bras de sa bien-aimée, pensait la pensée d'immortalité, et cela parce qu'il ne pouvait rien penser...

1.6K Des vues

Likes 0

Papa rentre du travail (pt. 7)

Cela faisait quelques jours que papa et moi n'avions pas pu nous amuser. J'étais tellement excitée pour lui que je voulais le violer à chaque fois que je le voyais, mais maman était généralement là et je sais qu'elle paniquerait au minimum si elle savait ce que nous faisions. J'ai quand même profité de toutes les occasions pour le taquiner. Un jour, nous faisions tous le dîner ensemble et je me suis assuré de me frotter un peu contre lui à chaque fois que nous nous croisions et j'ai frotté son entrejambe avec ma main quelques fois quand j'étais sûr que...

1.3K Des vues

Likes 0

ONe Lucky Bastard (édité et réécrit)

Un bâtard chanceux prt 1 Salut les gens c'est ma première histoire. J'ai pensé que ce serait bien de commencer à écrire d'un vrai point de vue afro-américain. Dites-moi ce que vous pensez tous à la fois positif et négatif. De plus, cela va être environ une histoire en huit ou neuf parties, regardez simplement les rebondissements. Je dois être le bâtard le plus chanceux du monde. Je venais d'avoir 18 ans quand j'ai perdu ma virginité avec une fille de 26 ans. Au moment de ma dernière année au lycée, j'avais eu des relations sexuelles plus de 30 fois et...

1K Des vues

Likes 0

L'été de Brooke_(1)

Au lycée, je n'ai jamais été la grande star ou le clown de la classe, ou vraiment quoi que ce soit. J'ai glissé au milieu de tout et n'ai jamais été remarqué par personne à part quelques amis. Les femmes ont été incluses car je n'ai jamais eu de personnalité ou de corps remarquable. Il y avait une fille, Brooke, j'aurais bien aimé la câliner autant que je voulais la baiser. Elle avait une personnalité électrique et le corps qui allait avec. D'une manière ou d'une autre, nous avons formé une relation improbable, bien sûr, étant l'idiot que j'étais, je voulais...

1.1K Des vues

Likes 0

La vie d'un Playboy Chapitre 10

CHAPITRE 10 Je n'ai pas duré longtemps sur le marché libre une fois que l'école a repris. Littéralement, mon premier jour de retour dans le domaine universitaire, j'ai été proposé cinq fois par plusieurs très jolies filles. J'étais un grand homme sur le campus, avec une bonne réputation après avoir couché plus que ma juste part de belles femmes. Alors que beaucoup s'étaient éloignés de moi par peur de ma petite amie Ice Queen, maintenant que Kaia était partie, j'étais de nouveau libre. Mais mon temps avec Kaia m'avait aussi gâté. J'avais eu une magnifique petite amie bisexuelle qui était disposée...

1.1K Des vues

Likes 0

Ce n'est plus un fantasme

La strip-teaseuse a écarté ses jambes juste devant mon visage et dans la lueur du club miteux, j'ai pu distinguer un petit filet de jus à l'entrée de sa chatte. J'aurais aimé qu'elle se répande pour moi, mais elle regardait le gros ouvrier du bâtiment à côté de moi. C'était une soirée amateur au club de strip-tease local et le gars qui faisait couler sa chatte était l'un des «juges du public». Je suis resté pour la fille suivante mais j'étais tellement excitée que je n'en pouvais plus. Je me dirigeai vers le bar avec ma main dans ma poche essayant...

1K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.