Élevage de Mme Grey pt 3

51Report
Élevage de Mme Grey pt 3

Cette fois, l'histoire n'est pas aussi longue, et je la prépare pour un festival d'élevage, donc si vous aimez l'histoire, faites-le-moi savoir et soyez patient pendant que j'entre dans le cœur de l'histoire.

J'ai tout préparé pour ce soir ; J'ai du steak et des crevettes et je vais les cuisiner. Ensuite, j'ai acheté de la crème fouettée pour plus tard. J'avais tout prêt à 17h50 ; elle devrait arriver bientôt. Ma bite pouvait à peine se contenir dans mon pantalon. J'avais préparé un film de merde dans le lecteur DVD quand j'ai entendu frapper à la porte. Ma bite palpitait maintenant contre mon pantalon. J’ai ouvert la porte et j’ai vu ce qui devait être le plus beau spectacle que j’aie jamais vu. Mme Gray portait une robe violette foncée moulante qui lui arrivait à mi-cuisse, elle portait soit des bas noirs à hauteur de cuisse, soit des collants. Des escarpins blancs de 4 pouces, et à ce que je pouvais voir un superbe soutien-gorge push up. Ses cheveux noirs étaient bouclés et relevés de manière à ce qu'ils soient relevés, mais une grande partie était détachée. Je ne pouvais qu'imaginer que je lui tirais les cheveux en la baisant par derrière pendant qu'elle gémissait de plaisir. Je ne pouvais pas non plus m'empêcher de penser à ce qu'elle portait d'autre sous cette robe sexy. "Est-ce que ça te plaît Brandon?" » demanda-t-elle en haussant un sourcil. "Oui, vraiment très sexy." Je lui ai répondu en la tirant à l'intérieur.

J'ai enroulé ma main derrière le bas de son dos et je pouvais sentir le corset en dessous. Boum boum, ma bite palpitait dans mon pantalon. Je l'ai rapprochée et lui ai donné un long baiser humide. Elle gémit de plaisir et attrapa mon entrejambe en retour. "D'accord, tu es prêt pour le dîner?" Je lui ai demandé. "Et si on gardait le dîner pour plus tard et que tu me baises maintenant ?" Elle a répondu. "Non, je te baiserai quand je serai bon et prêt. Comprenez-vous Heather ? Je lui ai dit avec force. "Oui, monsieur… je veux dire Brandon." Dit-elle avec un sourire. Nous sommes allés dans la salle à manger et avons mangé, mais pas avant de lui avoir dit d'enlever sa robe. "Je veux voir ton corps incroyable pendant que je mange." Je lui ai dit. "Oui, Brandon." Elle a répondu. Elle enleva la sangle de son épaule, puis l'autre. La robe tomba par terre et elle en sortit. "Est-ce que tu aimes ce que tu vois Brandon?" Elle a demandé. "Oui, je le fais, Heather." J'ai continué "J'étais aussi à ce point où vous pouvez maintenant m'appeler monsieur jusqu'à ce que nous ayons fini de baiser. Comprenez-vous Heather ? "Oui, monsieur, je le fais." Elle a répondu.


Elle portait une paire de culottes noires transparentes, à travers lesquelles je pouvais voir la tache sombre de cheveux, avec des bas noirs hauts, un porte-jarretelles pour les maintenir et un corset qui relevait ses seins. Boum boum, ma bite est encore allée contre mon pantalon. Je voulais attendre un peu plus longtemps pour que ce soir soit mieux pour nous deux. Elle s'est assise en face de moi et nous avons commencé à manger. J'ai enlevé ma chaussure droite et je l'ai passée sur l'intérieur de ses cuisses. Elle écarta un peu les jambes, et mes orteils trouvèrent son entrejambe et commencèrent à le frotter. "Mmmm" dit-elle en mettant un morceau de steak dans sa bouche. "Oh, tu aimes ça, hein?" J'ai continué. "Oui, j'y ai pensé toute la journée." "J'ai aussi rêvé de ta viande toute la journée aujourd'hui." Dit-elle avec un autre gémissement et en se mordant la lèvre inférieure. Je voulais la faire attendre un peu plus longtemps alors j'ai ignoré mon envie de la baiser sur place. Boum boum, ma bite palpitait en signe de protestation. « Enlève tes seins. Je veux les voir pendant que je mange. Je lui ai commandé. "Oui Monsieur." Elle a obéi. Ses jolis seins ronds étaient libérés. Au fur et à mesure qu'elle mangeait et plus je me frottais avec mon pied, plus ses beaux seins rebondissaient.


Après le dîner, je lui ai dit d'aller dans la salle de cinéma et de se mettre à l'aise. Je suis allé chercher du vin et les autres choses que j'ai eues pour ce soir. J'ai apporté deux verres, une bouteille de vin blanc et une bouteille de vin rouge. "Lequel préfères-tu?" J'ai demandé. « Le rouge serait bien, monsieur. Merci." Elle a répondu. J'ai versé deux verres et lui en ai tendu un. Nous avons regardé environ 10 minutes du vieux film merdique que j’avais choisi alors que je n’en pouvais plus. Elle a posé son verre sur la table basse et dès qu'elle s'est penchée en arrière, j'ai mis ma main derrière son cou et je l'ai rapprochée pour un baiser. Elle gémit en suçant ma langue. "Mets-toi à genoux et suce ma bite Heather!". Je lui ai dit. "Oui Monsieur." Répondit-elle en se levant du canapé et à genoux. "Non, oui, monsieur, faites-le, salope." Je lui ai grogné. Elle n'a pas répondu mais elle a ouvert mon pantalon et a sorti ma bite. Elle a commencé à l'embrasser de haut en bas et à le lécher comme une sucette. Puis elle a baissé mon pantalon jusqu'à mes fesses et elle a attrapé mes couilles et a commencé à les lécher et à les sucer. J'ai failli y arriver, mais j'ai résisté. Au début, elle a commencé à sucer ma bite gentiment et lentement. J'ai agi comme si ça m'avait un peu énervé et j'ai attrapé l'arrière de sa tête et j'ai forcé sa tête à s'appuyer fort sur ma bite. "Plus rapide!" Je lui ai crié dessus. Elle a eu un haut-le-cœur puis a commencé à monter et descendre plus vite. "Oh merde! C'est bon bébé." Je lui ai dit que je me suis penché en arrière et elle a sucé. Elle a sorti ma bite de sa bouche, a craché dessus et a commencé à me secouer fort. "Ma mâchoire commence à se fatiguer, monsieur, pouvez-vous me baiser maintenant ?" elle a demandé. Je l'ai légèrement giflée, et cela semblait être la réponse appropriée qu'elle souhaitait car elle souriait. "Non, je te baiserai quand je serai bon et prêt. Je te l'ai déjà dit. Je lui ai dit. "Oui Monsieur." Elle a répondu en recommençant à me sucer la bite au point d'avoir presque des haut-le-cœur.

Juste au moment où je pensais que j'étais sur le point de jouir, je lui ai dit de s'arrêter et de se lever. "Tourne-toi devant moi et enlève ta culotte en te penchant." J'ai commandé. Elle a fait ce qu'on lui a dit. Alors qu'elle baissait sa culotte, je pouvais voir les lèvres de sa chatte apparaître. Ma bite me faisait tellement mal que du pré-sperme a commencé à sortir. « Aimez-vous ce que vous voyez, monsieur ? » elle a demandé. "Ne t'inquiète pas, tu sauras quand je n'aime pas quelque chose." Je lui ai dit en lui giflant les joues et en lui écartant les fesses pour que je puisse avoir une bonne vue de sa chatte. Elle a commencé à se redresser lorsque je l'ai repoussée, elle s'est donc à nouveau penchée. J'ai ensuite passé ma langue le long de son monticule poilu et jusqu'à son trou de cul en ouvrant les lèvres de sa chatte tout en faisant cela. "Oh mon!" elle gémit et son corps trembla un peu. Je ne lui ai rien dit, j'ai juste continué à lui lécher la chatte. Ses genoux ont failli céder à plusieurs reprises sous le plaisir, mais je me suis assuré de la garder pliée et relevée. Quand j'ai eu fini de lui manger la chatte, elle tremblait de partout. Je l'ai allongée sur le canapé. Elle respirait fort et avait son bras sur ses yeux. "Oh mon Dieu! C'était tellement bon. Où quelqu'un de ton âge a-t-il appris à manger de la chatte comme ça ? elle a demandé "Ne vous inquiétez pas de savoir où j'ai appris cela et qu'est-il arrivé à Monsieur?" Je lui ai demandé en attrapant ses jambes et en les écartant largement pour moi.

"Je suis désolé monsieur, s'il vous plaît, pardonnez-moi." Elle a répondu. "Je vais laisser tomber cette fois, mais tu devras me rattraper d'une manière ou d'une autre." Je lui ai dit pendant que je préparais ma bite à entrer dans sa chatte mature et poilue et humide. « Dis-moi à quel point tu le veux, salope. Dis-moi ce que tu veux que je te fasse. J'ai grogné. «Je vous veux tellement monsieur. S'il te plaît, baise-moi ! Je veux ta bite, j'ai besoin de ta bite ! Mmmmm!” gémit-elle en attrapant ses seins. "Je t'ai demandé ce que tu voulais que je te fasse!" J'ai crié en attrapant l'arrière de sa tête pour que nos regards se croisent. «Je veux que vous m'éleviez, monsieur. Fais de moi ton esclave reproducteur. S'il vous plaît, monsieur, je veux que vous me mettiez enceinte. Donne-moi ton sperme et mets-moi enceinte. Elle a crié alors que je lâchais sa tête et qu'elle retomba sur le coussin moelleux du canapé. J'ai à nouveau écarté ses jambes et elle a guidé ma bite dure comme du roc vers sa chatte humide.

Dès que j'ai senti le bout toucher ses lèvres, je me suis enfoncé fort en elle. "Ohhhh putain!" elle a encore crié. Pendant que je la baisais de force, elle gémissait de plaisir et j'entendais nos corps se gifler l'un contre l'autre à cause de tout son jus qui s'échappait de sa chatte humide. « Monsieur, je suis sur le point de jouir ! S'il vous plaît, donnez-moi la permission de jouir monsieur ! » Elle haleta. "D'accord mais seulement si plus tard je peux te coller le cul!" Je lui ai dit tout en attrapant son visage et en poussant ses lèvres dans un regard pincé. "Oui, monsieur!" dit-elle et j'ai relâché son visage et j'ai continué à la baiser fort. «Mets-toi sur moi. Montez-moi, salope ! » Je lui ai dit. Elle s'est mise sur moi et j'ai attrapé son cul et je l'ai forcé sur ma bite. "Ohhmmm" dit-elle en se mordant à nouveau la lèvre et cette fois je vis les larmes lui monter aux yeux. Elle m'a regardé. "C'est exactement ce dont j'avais besoin, monsieur." Elle a commencé à pleurer de plaisir. "Tu peux vraiment m'avoir quand tu veux. J'aime votre bite monsieur. Dit-elle en gémissant à nouveau. J'ai commencé à la pousser plus vite sur ma bite. "Es-tu prêt à ce que je jouisse ? Hein salope ! Es-tu prêt à être élevé, mon moi ? Je lui ai demandé. "Oui Monsieur. S'il vous plaît, élevez-moi. Je veux ton bébé. Je veux être ta salope d'élevage. Tout ce que vous voulez que je fasse, je le ferai. Dit-elle en sanglotant maintenant. "Bien; c'est ce que je voulais entendre salope. Dis-je en la poussant fort une fois de plus sur ma bite dure et j'ai éclaté dans sa chatte humide. Il m'a fallu quelques secondes avant d'avoir fini de lui tirer toute ma charge dans la chatte. "Reste au dessus de moi, salope, je ne veux pas que du jus coule sur mon canapé, compris!" J'ai grogné. "Oui, monsieur!" sanglotait-elle en essayant de reprendre son souffle.

Nous sommes restés comme ça pendant peut-être encore 5 minutes. J'ai attrapé sa tête à deux mains, je l'ai attirée vers moi et je l'ai embrassée longuement, profondément et durement. Nous avons tous les deux gémi de plaisir et j'ai arrêté de l'embrasser et j'ai regardé ses yeux tachés de mascara à l'eau. "Bruyère! Je pense que je tombe amoureux de toi. Je lui ai dit. «Je tombe amoureux de toi, Brandon, mais nous ne pouvons pas rester ensemble pour toujours. Je veux dire, je suis toujours mariée et je ne veux pas que tu aies à prendre la responsabilité de t'occuper d'un enfant si tu me mets enceinte. Dit-elle. "Oh, je sais. Je ne dis pas que je veux t’épouser quoi que ce soit. Je t'aime et tout ce qui te concerne. Il ne s’agit pas seulement de faire l’amour avec moi ; c’est une question de passion et d’amour maintenant. Je lui ai expliqué. Elle tient toujours à sa tête. «Oh Brandon. Je t'aime aussi." Elle m'a embrassé longuement et fort.

Je l'ai finalement laissée me lâcher. "J'ai une surprise pour toi." Mme Gray me l'a dit. « Mon mari ne rentre pas à la maison ce soir. Il est rentré à la maison pendant une demi-heure. Il doit se rendre à Washington pour une réunion d'urgence. Il a dit qu’il reviendrait dans deux jours. Dit-elle en remontant sa culotte. "Et alors? Tu veux passer la nuit avec moi ? J'ai demandé. "Si vous me le permettiez, monsieur, j'aimerais beaucoup." » Répondit-elle en battant des yeux. "Aw, ma petite salope passe la nuit." Dis-je en l'attrapant et en la tirant plus près. "Cela va être une bonne soirée pour nous deux." Je lui ai dit. "J'espérais que tu dirais ça." Nous nous sommes assis sur le canapé et avons regardé ce qui restait de ce vieux film merdique. "Quel âge as-tu?" Je lui ai demandé. "Tu as dit que tu étais assez vieille pour être ma grande sœur, mais je ne sais pas ce que ça veut dire." J'ai fini. «J'ai 41 ans, j'ai une poitrine de taille 42C et un pantalon 8 la plupart du temps. J'ai naturellement les cheveux foncés, mais je dois colorer parce que je suis grisonnant et mes seins sont réels. Y a-t-il autre chose que tu veux savoir ? elle a demandé. "pas pour le moment." Dis-je avec un sourire. J'ai mis mon bras autour d'elle et je l'ai rapprochée de moi. «Je ne plaisantais pas à propos de ton cul. Je vais le baiser ce soir Heather. Je lui ai murmuré à l'oreille. «Je ne pensais pas que tu plaisantais Brandon. Tant que vous tirez votre charge dans ma chatte, vous pouvez me baiser n'importe quand et n'importe où. Elle m'a dit et m'a embrassé le bout du nez. "Alors tu veux prendre une douche et monter te coucher?" J'ai demandé. "Bien sûr, tu es déjà prêt à partir." Elle a demandé. "Je le serai une fois que tu me suceras à nouveau la bite. Maintenant, prends ton superbe cul rond à l'étage, va sous la douche et attends-moi là-bas. Je lui ai dit dans quelle pièce entrer et elle est montée. Je lui ai serré les fesses pendant qu'elle montait les escaliers et cela l'a fait se dépêcher un peu.

Je suis allé chercher le sac marron qui était rempli de trucs que j'avais achetés pour ce soir et pour une utilisation future. J'ai couru à l'étage et j'ai entendu la douche de la chambre principale et l'eau qui coulait. "Hé Heather, tu es prête pour moi?" J'ai demandé en ouvrant la porte et j'ai vu sa silhouette sur le mur puis j'ai vu son contour nu à travers le verre dépoli de la porte de douche. "Oui monsieur, je suis prêt pour votre bite dans mon cul et votre sperme dans ma chatte." Dit-elle. "Bien. J’ai quelques extras que je souhaite utiliser. Je lui ai dit. J'ai enlevé tous mes vêtements et j'ai ouvert la porte de la douche. C'était une immense douche rénovée ; depuis que mon père a subi une opération aux genoux il y a quelques années, ils l'ont agrandi et installé un siège rabattable. La zone entière mesurait 10 pieds sur 8 pieds et était dotée de rebords en marbre. Je savais que nous aurions suffisamment d’espace pour faire ce que je voulais là-dedans. Là, de l'eau tombait en cascade dans son dos et sur son joli cul rebondi. Sa peau d'un blanc laiteux luisant d'eau, ses cheveux noirs bouclés désormais raides descendaient jusqu'entre ses omoplates. Elle n'avait même pas besoin de me sucer la bite, ça devenait déjà dur. Bien sûr, cela ne m’a pas empêché de le lui faire faire. "D'accord Heather, suce ma bite!" Je lui ai dit. Elle tourna la tête et sourit. "Oui Monsieur!" » répondit-elle en abaissant le siège du mur. Elle s'est assise et j'ai tiré sa tête vers ma bite. Elle le suça avec impatience en balançant sa tête mouillée de haut en bas. "Oh bébé, ça fait du bien." Je lui ai dit en poussant sa tête un peu plus fort sur ma bite ; la faisant encore vomir.

Après en avoir eu assez qu'elle me suce la bite, je lui ai dit de se lever, de se pencher et de poser ses mains sur le siège. Elle l'a fait, comme on le lui avait dit, et alors qu'elle se penchait, j'ai passé un doigt dans et hors de sa chatte et jusqu'à son trou de cul. J'ai poussé mon index dans son trou du cul serré et cela l'a fait frissonner. "Tu aimes ça, n'est-ce pas, salope." Je lui ai demandé. "Oui monsieur, j'aime votre doigt dans mon trou du cul. J'ai hâte d'avoir ta bite dans mon cul. Dit-elle en repoussant ma main un peu plus fort. "Combien de doigts dois-je mettre dans ton trou du cul pour le préparer à ma bite dure ?" Je lui ai demandé. "Trois; collez-en 3 en moi, monsieur, cela devrait préparer mon petit trou du cul serré pour votre jeune, grosse et dure bite. Elle gémit. J'ai pris mon index, mon majeur et mon annulaire et j'ai commencé à les pousser tous ensemble dans son trou du cul qui l'attendait. « Oh putain ! Putain ! Putain!" Dit-elle en frappant le siège d'une main puis en frappant le mur de l'autre. Elle a repoussé encore plus maintenant, et ma bite était maintenant très dure. J'ai retiré mes trois doigts de son trou de cul et son corps a arrêté de trembler un peu, mais pas complètement. "D'accord, salope, tu es prête pour une jeune bite bien dure dans le cul ?" Je lui ai demandé. "Oui Monsieur. S'il te plaît, donne-moi cette bite dure dans mon cul. Elle gémit en se mordant à nouveau la lèvre inférieure.


Je me suis levé, j'ai écarté ses fesses d'une main et j'ai guidé ma bite dans son trou de cul de l'autre. Cela a donné un peu de résistance à ma bite dure, mais une fois qu'elle est entrée en elle, elle a résisté énormément au plaisir et à la douleur que cela provoquait. « Aïe ! Oh mon Dieu, ça fait du bien. Dit-elle en serrant les dents. "Je savais que tu aimerais ça, ma petite salope." Je lui ai dit en enfonçant ma bite fort dans son trou du cul. "Putain!" Elle criait à chaque fois que je lui enfonçais à nouveau ma bite dans le cul. Pendant les instants suivants, tout ce que vous avez entendu, c'était nos corps mouillés qui se giflaient et ses cris "Putain!" "Putain!" "Putain!" après chaque gifle. J'ai écarté ses fesses pour pouvoir voir son trou du cul s'étirer à cause de ma bite dure. J'étais sur le point de revenir. "Je suis sur le point de jouir. Asseyez-vous sur ma bite, salope. Je lui ai dit. Nous avons changé de position alors que je m'asseyais, elle s'est assise avec impatience sur ma bite dure à la manière d'une vache inversée. J'ai poussé deux ou trois fois de plus et j'ai soufflé une autre énorme charge dans ce que je ne pouvais qu'espérer être une chatte fertile. "Oh putain!" Elle a crié en frottant son clitoris pour atteindre son apogée un peu après que j'ai tiré ma charge.

"C'était vraiment génial, Heather. J'ai hâte de te baiser toute la nuit. Tu vas définitivement passer la nuit, parce qu’il n’y aura pas beaucoup de sommeil ici. Je lui ai dit. "Je ne peux qu'espérer, Monsieur." Dit-elle haletante en essayant de reprendre son souffle. Je l'ai repoussée et je me suis lavée un peu pendant qu'elle se ressaisissait de ses multiples orgasmes. « Lavez-vous un peu et retrouvez-moi dans ma chambre. C’est la dernière porte à droite au fond du couloir. J'ai compris?" Je lui ai demandé. "Oui Monsieur." Dit-elle en tremblant encore un peu. Je l'ai aidée à se relever, je suis sortie de la douche et j'ai enroulé une serviette autour de moi ; J'ai attrapé le sac contenant des jouets et je l'ai apporté dans la chambre. "Ça va vraiment être une putain de super soirée." Je me suis dit, puis j'ai ri du jeu de mots. Je me suis demandé jusqu'où je pourrais aller dans ce sens. Je suppose que seul le temps nous le dira.

Articles similaires

Jours de rencontres

C'était une belle journée à Woodrow Wilson High, situé dans le nord de la Californie. (Quel endroit étrange pour nommer cette école là-bas). Je m'appelle James Carter. Je suis un athlète régulier, j'ai joué dans presque toutes les équipes. Je suis entré dans ma première année de lycée, les hormones à leur apogée. Malheureusement, je n'étais pas le meilleur avec les femmes. Je pouvais parler avec eux, être cool avec eux, mais je ne pouvais jamais leur demander de sortir avec eux. J'ai essayé de changer ça bientôt. Je suis entré en première période, fatigué comme l'enfer, mais je fais quand...

1.1K Des vues

Likes 0

Ce n'est plus un fantasme

La strip-teaseuse a écarté ses jambes juste devant mon visage et dans la lueur du club miteux, j'ai pu distinguer un petit filet de jus à l'entrée de sa chatte. J'aurais aimé qu'elle se répande pour moi, mais elle regardait le gros ouvrier du bâtiment à côté de moi. C'était une soirée amateur au club de strip-tease local et le gars qui faisait couler sa chatte était l'un des «juges du public». Je suis resté pour la fille suivante mais j'étais tellement excitée que je n'en pouvais plus. Je me dirigeai vers le bar avec ma main dans ma poche essayant...

700 Des vues

Likes 0

Soumission de la mère - Chapitre 12

Alex Morgan regarda autour de son dortoir, la pièce dans laquelle il avait passé les dernières années. Il avait pas mal de bons souvenirs ici, mais il y en avait un qui était exceptionnel. Quand son ami George l'avait poussé à créer un profil pour l'application de rencontres. C'était là qu'il avait rencontré la femme qu'il aimait maintenant, qui se trouvait être sa mère. Quand il s'était pointé aujourd'hui, George était content de le voir. George était beaucoup moins heureux d'apprendre qu'Alex déménageait et allait terminer ses études en ligne. Qui va m'aider quand j'ai des problèmes avec les filles, a...

1.6K Des vues

Likes 0

Dans la famille (partie 5)_(1)

« Voulez-vous de la compagnie ? » Cam passa la tête sous la douche. Je la regardai à travers des yeux plissés alors que je retirais mes cheveux mouillés de mes yeux. La Belle au bois dormant est enfin debout. ai-je taquiné. Elle laissa échapper un petit rire et ouvrit la porte vitrée. Tu dois perdre la serviette tu sais. dis-je en regardant la serviette qu'elle serrait si fort contre son corps. Elle entra et jeta sa serviette par terre à l'extérieur. Il y avait de la vapeur dans la douche donc je ne pouvais pas vraiment la voir clairement, mais je pouvais la...

1.6K Des vues

Likes 0

DOUX SOPHIE !!

Sophie est l'enfant unique de mes voisins, c'est une douce jeune fille de 13 ans, mais il y a toujours eu quelque chose en elle qui m'a fait la regarder différemment des autres petites filles. Peut-être ses cheveux blonds bouclés, son joli petit visage, ses jambes lisses ou le fait qu'elle a une jolie petite paire de seins en herbe. Eh bien, tout a commencé un samedi, je me suis assis dans mon jardin à profiter du soleil et mes voisins étaient aussi dehors. Je n'ai pas l'habitude d'écouter les conversations des autres mais je n'ai pas pu m'empêcher d'entendre que...

1.6K Des vues

Likes 0

PMQuest : Chapitres 07 et 08 - Jouez la sécurité ou prenez un risque

Cette histoire / fanfiction contient des relations sexuelles entre un Human Ranger et toutes sortes de Pokémon féminins. Cette histoire comprend Femdom, Reverse Rape, Forced, Sex, Female Pokémon x Male Human Ranger. Si vous avez manqué l'introduction complète, veuillez cliquer sur mon profil pour obtenir un aperçu de tous les chapitres. Ce chapitre fait partie du chemin que vous avez choisi à la fin du chapitre précédent. Recherchez sur cette page Jouer la sécurité ou Prendre un risque pour continuer votre aventure. Chapitre 07 - Jouez la sécurité Je n'avais plus d'options. Mes choix étaient soit de laisser tomber le cristal...

1.4K Des vues

Likes 0

L'amant abandonné

C'était l'autre mariage qu'il préparait ce soir. De l'autre côté de la pièce, son frère triait l'arrangement floral et il essayait de trouver les bons sièges. Ils avaient lancé leur nouvelle entreprise il y a environ 6 mois et tout d'un coup, les réservations de mariage avaient commencé à affluer. C'était très mouvementé et cela a davantage pesé sur son frère aîné parce qu'il était marié et que sa femme et ses enfants voulaient plus de temps à passer. avec lui. Lui, d'un autre côté, ne l'était pas, alors cela ne le dérangeait pas de travailler plus longtemps parce que l'argent...

1.4K Des vues

Likes 0

Plaisir en famille_(4)

Linc Walker a garé son cochon devant la maison mobile délabrée, a jeté sa cigarette à moitié brûlée et est entré dans le coin cuisine-salon encombré de la roulotte de vingt-cinq ans !!! Quelqu'un ici, cria-t-il dans le silence, hé, Linda, tu es déjà rentrée !?! Connard, se marmonna-t-il en ouvrant le réfrigérateur pour prendre de la bière, si jamais elle était à l'heure, ce serait un putain de miracle, avant de tirer une longue bouffée de la bouteille au long goulot !!! Il était sur le point de se laisser tomber devant la télé quand il a entendu un chant...

1.2K Des vues

Likes 0

ONe Lucky Bastard (édité et réécrit)

Un bâtard chanceux prt 1 Salut les gens c'est ma première histoire. J'ai pensé que ce serait bien de commencer à écrire d'un vrai point de vue afro-américain. Dites-moi ce que vous pensez tous à la fois positif et négatif. De plus, cela va être environ une histoire en huit ou neuf parties, regardez simplement les rebondissements. Je dois être le bâtard le plus chanceux du monde. Je venais d'avoir 18 ans quand j'ai perdu ma virginité avec une fille de 26 ans. Au moment de ma dernière année au lycée, j'avais eu des relations sexuelles plus de 30 fois et...

726 Des vues

Likes 0

Aide en mathématiques après l'école-Sessions 1 et 2_(1)

Teaser : Emelie, une étudiante suédoise en échange, et Michael ont remporté des prix lors d'une réunion du conseil d'administration de l'école. C'est cette genèse qui a conduit Michael à utiliser ses compétences en mathématiques pour donner des leçons particulières à l'adolescent du collège aux cheveux blonds et aux yeux bleus après l'école chez lui. Au début, il semblait que peu de parents et de membres du personnel se présenteraient à la réunion mensuelle du conseil scolaire, mais à l'approche de 19 h 30, les sièges ont commencé à se remplir. Carl Johnson était là avec son fils, qui avait été invité...

695 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.