Ma première anale

151Report
Ma première anale

Je savais qu'il serait toujours en colère contre moi. J'ai rencontré mon ex, Gage, qui était le meilleur ami de Danny à l'université, pendant ma pause déjeuner et nous avons déjeuné ensemble. Nous avons parlé du travail, de la famille et du passé. Il m'a dit que je lui manquais et m'a demandé quand Danny et moi allions rompre pour qu'il puisse m'avoir à nouveau. Puis il a poursuivi en me disant qu'il enviait Danny parce que Dan avait eu ma cerise. Je lui ai dit combien j'aimais Danny et que personne ne me rendrait aussi heureuse que Danny.

Danny a toujours été jaloux de Gage, quand Gage m'a eu. Gage m'a trompé, avec une autre fille, dans mon lit. Mon coeur était brisé. Il a causé la plupart de mes insécurités. J'étais un gâchis. Et quand l'occasion s'est présentée, Danny est intervenu. Danny déteste Gage pour ce qu'il m'a fait.

Je n'allais rien dire à Danny pour le déjeuner. Cependant, quand il a appelé, il m'a demandé ce que j'avais fait pour le déjeuner et je ne voulais pas lui mentir. Il a tout entendu et n'a rien dit. Il est devenu passif et silencieux. Je savais qu'il était jaloux et en colère contre Gage, mais il ne pouvait que s'en prendre à moi.

Quand je suis rentré à la maison, il jouait au football, aux jeux vidéo. Je l'ai salué et il n'a rien dit. J'ai demandé comment était sa journée, il a juste marmonné. J'ai demandé ce qu'il voulait pour le dîner, plus marmonnant. Le traitement silencieux. J'ai enlevé mes chaussures et je les ai montées pour les ranger et me changer.

J'ai remis mes chaussures à leur place et j'ai remarqué que la boîte de jouets sexuels n'était pas à sa place. Je l'ai ouvert et j'ai vu qu'il avait acheté un nouveau jouet. Il a acheté une prise. C'était assez grand. Nous n'avions même pas encore eu de relations sexuelles anales. Je savais qu'il voulait essayer, mais j'ai eu trop peur. Maintenant que je regarde le jouet et que je l'imagine dans mon cul, me remplissant complètement, ne pouvant en voir que l'extrémité ronde entre mes fesses. Je deviens vraiment excitée et mouillée.

Je décide que je ne veux pas seulement remonter le moral de Danny, mais que j'ai vraiment besoin de coucher avec lui. J'enlève mes vêtements et mets une des chemises boutonnées de Dan, sans porter mon soutien-gorge, mais toujours avec mes sous-vêtements noirs. Je redescends. Il ne me regarde pas. Il continue juste à jouer à son jeu vidéo.

Je lui demande à nouveau ce qu'il veut pour le dîner et il répond sèchement : « Je m'en fiche.

Décision prise et exécutive, que je ne veux pas cuisiner, j'appelle une pizza. Il sera là dans l'heure.

Je m'assieds à côté de lui sur le canapé. Plaçant ma main sur sa cuisse, j'embrasse son cou jusqu'à son oreille. Il me rend si chaud. Nous pouvons tous les deux voir une différence dans notre corps depuis que nous avons un abonnement à une salle de sport. Iv vient de perdre quelques kilos, alors que j'ai gardé mes courbes et mes énormes atouts et qu'il est devenu plus costaud et musclé.

Il continue à jouer son jeu. Je commence à lui frotter la cuisse et laisse courir ma main sur son paquet. Je frotte sa bite à travers ses sueurs. Il s'éloigne de moi sur le canapé. Je sais que je l'épuise. Alors je me penche et lui murmure à l'oreille que je veux qu'il me prenne dans le cul ce soir.

Il me regarde pour la première fois. "Tu joues avec moi. Tu ne le fais pas."

Il est revenu à son jeu. Je recule jusqu'au bras du canapé et commence à déboutonner sa chemise qui est sur moi. Je déboutonne seulement les quatre premiers et déplace la chemise sur les côtés de moi, exposant mes seins. Il joue toujours son jeu, mais je peux dire qu'il n'y prête pas autant d'attention, à cause de la foule qui hue à la télé.

Je les attrape par les seins et les frotte partout, les caressant. J'espère qu'il me remplacera. Je frotte mes mamelons et gémis de plaisir. Il a vraiment du mal à m'ignorer. Je peux voir son renflement grossir à chaque doux gémissement. J'ai vraiment endommagé sa fierté pour qu'il soit si fou. J'enlève ma culotte et lui donne un coup de pied pour qu'elle atterrisse, parfaitement, sur la télécommande qu'il tient. Je place ma main sur mon monticule et commence à frotter, exagérant vraiment les faux gémissements.

Il regarde ma main frotter les lèvres de ma chatte de haut en bas, frottant le jus chaud partout. Je garde mes yeux collés aux siens, pendant qu'il regarde ma main, et j'insère un doigt dans mon trou. Il lèche ses lèvres. "Pourquoi est-ce que tu me fais ça?" il demande.

"Je te veux tellement chérie. S'il te plaît, prends-moi."

Il me regarde dans les yeux et hoche la tête quand il répond puérilement : "Pourquoi ? Quand tu pourras avoir Gage."

J'arrête de bouger ma main, "Tu étais la première personne dans ma chatte, je ne veux pas que quelqu'un d'autre soit le premier dans mon cul. C'est toi qui as acheté ce nouveau jouet, n'est-ce pas ? Je veux de l'utiliser avec vous. S'il vous plaît, faites-moi l'amour.

Je me glissai plus près de lui et embrassai ses lèvres, pressant mes seins contre lui. Ma main remonte vers sa cuisse et remonte jusqu'à son pénis dur. Il m'embrasse jusqu'à ce que je sois sur le dos et se penche pour m'aider à retirer son T-shirt. Il revient sur mes lèvres. Mes mains sont posées sur sa tête tandis qu'il utilise les siennes comme support, pour ne pas m'écraser avec sa grande carrure.

Sa jambe gauche est entre les deux miennes. Avec mon excitation, je commence à frotter ma chatte contre sa jambe, trempant ses sueurs grises. Il peut sentir la chaleur humide sur sa cuisse et son renflement grandit encore plus. Il place sa main sur mon sein gauche et l'attrape fermement, presque au point que c'est douloureux, mais pas encore. Il le frotte et passe son doigt sur mon mamelon, le rendant encore plus dur. "Tu es si sexy dans mes chemises, mais tu es plus sexy sans quoi que ce soit."

Je commence à déboutonner son pantalon et il déboutonne le reste de ma chemise. Nous sommes tous les deux désespérés l'un pour l'autre maintenant. Il jette la chemise à travers la pièce, pendant qu'il se lève et enlève son pantalon. Je m'assieds sur le canapé, souris et réponds : « Tu es sexy quand ta fierté te fait mal.

"Je vais te montrer ce qui va faire mal." Il enlève ses sous-vêtements alors qu'il est debout et sa bite jaillit. Il est tellement en érection et je peux à peine attendre plus longtemps pour contenir sa bite dans ma chatte et mon cul. Il revient vers moi sur le canapé et m'embrasse fort et passionnément, poussant sa langue entre mes lèvres. Il commence son assaut sur mon mamelon droit, le piquant, le pinçant et le peaufinant.

Ses lèvres descendent sur mon visage, mon cou, ma poitrine et mon mamelon gauche. Il attrape mon sein droit pendant qu'il suce mon mamelon. Il passe sa langue dessus et le suce, continuant un schéma avant de passer au sein droit.

Ma chatte déjà humide devient inconfortable avec le désir. Chaque contact me donne envie de lui plus, plusieurs fois. Il me regarde et embrasse mes lèvres. Il prend mes courbes dans ses mains et j'enroule mes jambes autour de ses hanches. Il me soulève à peine, se retourne et s'allonge sur le canapé pour que je sois au-dessus de lui.

Je me positionne juste au-dessus de lui et frotte ma chatte de haut en bas sur toute la longueur de sa hampe. Son visage est placé à l'agonie. "Putain, bébé. Allez. Je ne deviens pas plus difficile."

Je me penche et attrape son pénis, le positionne dans mon trou et, d'un mouvement rapide et dur, me glisse tout le long de sa queue. Je halète, il gémit de surprise et de plaisir. Ma chatte monte et descend sur son pénis. Ses mains s'étendent sur mes seins et il les attrape fermement, frottant mes mamelons de temps en temps. Je suis en pure extase.

J'accélère, me tape contre lui et il place ses mains sur mes poignées d'amour, m'aidant à descendre plus fort. Mes mains sont sur sa poitrine, mes pouces frottent sur ses mamelons. "Bébé, je vais jouir si tu ne te dépêches pas."

J'arrête tout mouvement. "Tu ne peux pas jouir."

"Quoi? Pourquoi?"

"Parce que je te veux toujours dans mon cul."

« Tu étais sérieux ? Je pensais que tu disais ça juste pour me faire bander.

"Bébé, j'ai vu le jouet, ça m'a fait chaud. Je veux l'essayer."

Ses yeux se sont illuminés et il a commencé à bouger mes hanches pour me faire continuer. Comprenant l'allusion, j'ai repris mes mouvements et j'ai recommencé à le faire tout aussi fort et rapidement. Il place une main sur mon monticule et frotte mon clitoris avec un doigt, j'explose immédiatement, dans un orgasme. À ma grande surprise, quand je me suis calmé, il m'a pompé cinq fois, fort, et a tiré sa semence chaude dans ma chatte humide.

Choqué, j'ai légèrement giflé sa poitrine. "Que diable!"

Il a souri. "Tu m'as rendu encore plus chaud quand tu m'as dit ça. Je n'ai pas pu le retenir."

Je me suis glissé hors de lui, sa semence sortant de ma chatte, je me suis levé et je suis allé chercher sa chemise. Je l'ai mis mais je ne l'ai pas boutonné, je l'ai juste enroulé autour de moi pour le couvrir. "Je t'ai dit que je voulais te prendre dans mon cul. Je veux avoir plus de putain de sexe. J'en ai beaucoup plus en moi !"

"Moi aussi ! Je n'ai pas fini. Putain bébé, je peux le remettre en place pour ça." Il rit un peu. Quand j'ai demandé ce qui était si drôle, il a répondu : "Je n'arrive pas à croire que tu fasses une crise parce que tu veux plus de sexe. Je n'aurais jamais pensé que ce jour viendrait."

La vérité est que je veux du sexe bien plus que je ne le lui fais savoir. Et même s'il est entré dans ma chatte et que j'étais en colère, j'ai adoré la précipitation de ne pas savoir s'il venait de tirer la graine qui pourrait m'imprégner. Le rush me fait du bien. Et j'aime son sperme dans ma chatte. C'est aussi dur pour moi quand je tiens le coup que pour lui.

Juste à ce moment, la sonnette retentit. J'ai boutonné quelques boutons et attrapé l'argent sur la table. Danny a remis ses sous-vêtements, est allé dans la cuisine pour que le livreur de pizza ne puisse pas le voir, et il a récupéré quelques assiettes et une bière pendant que je répondais à la porte, à moitié nue, sans culotte et affamée.

Le jeune adolescent aux membres pendants laissa ses yeux parcourir mon corps pendant une seconde. Ses yeux se sont arrêtés sur ma poitrine couverte et ont vu mes mamelons durs à travers ma chemise. Je pouvais sentir le sperme chaud de Danny, mélangé à mon jus, courir le long de ma cuisse, alors j'ai essayé d'accélérer le processus en lui tendant l'argent, avant qu'il ne le remarque. Il a compris et m'a donné notre pizza. Il a jeté un autre coup d'œil rapide à mon corps avant que je ne lui ferme la porte au nez.

Je posai la pizza sur la table de la salle à manger et allai dans la cuisine. Danny a pris mon et dans le sien et m'a vérifié. Je sentis le sperme couler le long de ma cuisse. Dan a attrapé mes déchets et m'a soulevé sur le comptoir de la cuisine. Il écarta mes jambes et prit une serviette en papier. Puis il a essuyé ma chatte et essuyé ma cuisse, me nettoyant. Il jeta le papier souillé. Il m'a embrassé sur les lèvres et m'a aidé à descendre du comptoir.

Nous nous sommes assis à table et avons mangé une pizza. Il a écharpé son duvet. Je n'ai pas beaucoup mangé, même si j'avais faim. Mon appétit m'a quitté quand j'ai commencé à penser à prendre quelqu'un dans mon cul. Je veux dire, Danny n'est pas juste "quelqu'un". Il est Dany.

Je savais que ça allait faire mal. Je n'avais couché avec personne avant Dan, mais j'ai vu d'autres pénis. Gage, d'autres petits amis et moi avons vu du porno. Danny était assez grand. Neuf pouces, et vraiment épais. Plus grand que tous les godes que j'ai eu. Étire parfaitement ma chatte. Mais mon cul est serré. Et je ne sais pas si je veux qu'il soit étiré. Il ne se sentira probablement pas bien du tout. Peut-être un peu. Tout ce que je sais avec mon cul, c'est que ça fait du bien quand Dan y a mis un doigt pendant que nous faisions l'amour. Un doigt, comme dans un doigt. Un doigt est bien plus petit que sa bite.

Il a fini de manger et a l'air perplexe. Il remarque que je m'égare dans mes pensées. Il prend nos assiettes sales et les charge dans le lave-vaisselle. Je referme la boîte à pizza et mets la pizza restante au réfrigérateur.

Je ramasse tous les draps du salon et les range dans la buanderie. Danny m'attend dans le salon, attendant que je parle. Je passe devant lui et monte à l'étage, dans notre chambre et dans la salle de bain. Je vais pisser et me brosser les dents. Quand je retourne dans la chambre, Danny est assis sur le bord du lit, attendant de voir ce que je fais. Il se demande si je veux toujours le faire.

Il m'a demandé à quoi je pensais en bas et je lui ai dit que j'étais nerveux. Il m'a assuré qu'il ne voulait rien faire qui me mettait mal à l'aise et qu'il ne serait pas en colère si je changeais d'avis. Je me suis assis à califourchon sur ses genoux, j'ai enroulé mes bras autour de son cou et lui ai donné un grand et long baiser, forçant ma langue à travers ses lèvres. Il enroula ses bras autour de moi, me tenant par les fesses.

Nos corps étaient moulés l'un pour l'autre comme deux pièces de puzzle. Après trois ans ensemble, il me fait toujours des papillons quand il m'embrasse. Personne ne peut me donner ce plaisir comme il le fait.

Mes hanches commencent à se tortiller de haut en bas sur son paquet mou. J'ai une nouvelle mission, réveiller sa bite à nouveau. Alors que je fais le tour de mes hanches autour de lui, avec son boxer, mes lèvres ne quittent jamais les siennes. Son emprise sur mon cul devient plus forte. Je m'éloigne de lui et je m'agenouille sur le sol. Pendant que j'enlève son sous-vêtement, pour voir son sexe, encore une fois, je le regarde dans les yeux. Il sourit et me regarde avec tellement de joie dans ses yeux, c'est mignon.

Ses sous-vêtements sont écartés et je déboutonne la chemise pour qu'il puisse voir par la poitrine. Je me fraye un chemin entre ses jambes écartées. Je saisis sa bite à moitié molle et en lèche le bout, goûtant un peu de mon jus encore dessus. Son pénis devient un peu plus dur dès le premier coup de langue. Je lève les yeux vers lui, enveloppe mes lèvres autour de sa hampe et le glisse dans ma bouche. Je le taquine en le prenant, à moitié fort, hors de ma bouche, "Je veux que tu sois le premier à me baiser dans mon cul serré et vierge."

Je glisse à nouveau sa bite dans et hors de ma bouche, je lèche tout autour de la tête et je parle à nouveau salement : "Quand tu m'as baisé le cul, je ne veux pas que tu jouisses dedans, je veux que tu attends. Je veux que tu y mettes ton nouveau jouet, vraiment étirer mon trou du cul. Faites-le glisser dans et hors de ma bouche à nouveau, "Alors je veux que tu me manges la chatte et que tu la doigtes, avec le jouet dans mon cul, jusqu'à ce que je jouis sur tes doigts." Faites-le glisser à nouveau. Il est très dur à ce stade, alors je le fais une fois de plus, "Et quand j'aurai fini de jouir, je veux que tu colles ta bite où tu veux et que tu baises ce trou jusqu'à ce que tu injectes ta semence chaude dedans."

"Putain bébé. J'adore quand tu parles salement."

"Mission accomplie." Je lui ai fait un clin d'œil et me suis levé du sol. Je me penchai pour embrasser ses lèvres puis rampai sur le lit, jusqu'à la tête de celui-ci. Ses yeux ne quittaient jamais mon corps. Je m'assis, enlevai la chemise et la lançai au sol.

Il se retourna et grimpa sur le lit jusqu'à moi. Il s'allongea, posant sa tête sur l'oreiller, je lui emboîtai le pas. Il a enlevé mes longs cheveux de mon visage, me regardant dans les yeux. J'ai déplacé mon genou entre ses jambes, il était toujours dur. Il embrassa légèrement mes lèvres. "Je veux que tu sois à l'aise. Si tu veux aller jusqu'au bout, ça fera mal la première fois, mais je vais rendre ça agréable pour toi. Tu dois me faire confiance. Et toi ?"

"Bien sûr que je le fais. Je veux le faire." Il m'a juste fait tomber plus amoureuse de lui. Plus je l'aime, plus je veux faire des choses qui lui plairont et le récompenseront.

Il m'embrassa à nouveau et s'assit. J'ai suivi. "Mets-toi à quatre pattes." Je l'ai fait et il s'est mis derrière moi. Il tendit la main vers la table de chevet pour récupérer le lubrifiant. Il en a giclé sur sa main et sur mon cul. Il l'a frotté sur mon trou du cul, a collé un doigt à l'intérieur et sur ma chatte. Il a frotté un peu mon clitoris puis il a caressé sa queue.

Avec beaucoup d'impatience, j'ai attendu. Il a placé sa bite à l'ouverture vierge. Il a lentement, avidement commencé à le pousser dans mon cul. Il a poussé si lentement et a étiré mon cul jusqu'à ce que je sente la tête de sa bite sauter dans mon cul. Il laissa échapper un souffle contenant du plaisir. Il a lentement poussé sa bite dans mon cul. Petit à petit. J'ai enfoui mon visage dans un oreiller. La douleur était si forte et c'était si inconfortable. "C'est tout le chemin bébé. Tu as si bien fait. Tu étais si sexy." Il a commencé à se frayer un chemin hors de mon cul et cela n'a pas fait aussi mal. Ça faisait presque du bien.

Juste avant que la tête ne sorte, il a glissé sa hampe en moi. Il gémit et gémit tout ce temps. "Putain. Ton cul est si serré Elli. C'est si bon enroulé autour de ma bite." Je ne pouvais rien dire car je n'en étais pas encore sûr. Il a continué à glisser lentement dans et hors de mon cul, et plus il le faisait, mieux c'était.

J'ai commencé à gémir plus il allait vite, mais il n'allait jamais trop vite. Juste assez vite. Il m'a si bien baisé le cul. Il a tendu la main et a commencé à frotter mon clitoris pendant qu'il pompait dans et hors de mon cul. Le plaisir était si bon. Je ne pouvais pas m'empêcher de devenir plus fort à chaque bosse. Il a frotté mon clitoris plus rapidement et son pompage a accéléré son rythme. Ma tête était légère et mon corps se resserrait. Chaque partie de moi avait la chair de poule.

J'ai laissé échapper un cri fort et j'ai tremblé avec un énorme orgasme. Danny a fait glisser sa bite hors de mon trou du cul. "J'ai presque joui dans ton cul. C'était si bon."

J'étais haletante, "Putain Dan. Il n'y a pas de mots pour ça."

Il est descendu du lit et est revenu avec quelque chose de pointu et de froid sur mon trou du cul. Il n'avait que du lubrifiant dessus et a enfoncé le bouchon avec un "plop" rapide. Je poussai un cri, en partie de douleur et en partie de surprise. Il m'aida à me pencher pour que je sois à genoux et mon dos contre sa poitrine.

C'était drôle d'avoir ça dans le cul. Mais bon en même temps. Danny m'a embrassé le cou, jusqu'à mon épaule. Il m'aida à me retourner partiellement puis me poussa doucement sur mon cul. J'ai senti le plug se tortiller et mes sens se sont intensifiés dans mon cul. Il a tiré mes jambes vers le bas pour que je sois allongée sur le dos. Il est descendu, son visage jusqu'à ma chatte, et l'a léché jusqu'à la fente.

Il s'est concentré sur mon clitoris endolori et l'a attaqué en léchant, suçant et mordant. Il a introduit deux doigts dans ma chatte et le doigt m'a baisé. Il m'a baisé le doigt rapidement et doucement. Des gémissements et des sons de plaisir s'échappaient de mes lèvres. Il a sucé et effleuré ma chatte fort. Il a pris son autre main et a commencé à tordre le plug dans mon cul. Il a commencé à l'enlever de mon cul, puis l'a repoussé. Il me baisait le cul avec le gros plug. Après quelques secondes de ce rythme régulier, mon corps laissa échapper un autre orgasme. Ma tête tournait et j'avais l'impression d'être hors de mon corps pendant un court instant.

Danny a attrapé mes chevilles et les a maintenues ensemble, tenant mes hanches hors du lit. Il s'est penché et je l'ai senti retirer le bouchon. Il a posé mes jambes. "Mon tour. Je veux baiser ta jolie bouche. Je veux que tu gémisses sur ma bite pendant que je pompe dans et hors de ta bouche. Je veux que tu goûtes tout ton jus sur ma bite."

Je descendis du lit jusqu'à ce que mon visage soit juste sous lui. Il s'est enjambé sur ma poitrine et a placé sa bite sur mes lèvres. J'ai pris son pénis en érection dans ma bouche et j'ai fait tourbillonner ma langue autour de la tête de celui-ci. Il a pompé sa bite dans et hors de ma bouche pendant que je suçais. "J'aime tes lèvres autour de ma bite." J'ai gémi sur sa bite, envoyant des vibrations partout et lui faisant savoir que je l'aimais.

Il a glissé complètement hors de ma bouche, "J'adore te faire plaisir avec tous mes trous." Il repoussa instantanément sa bite dans ma bouche et au fond de ma gorge. Il a fait ça plusieurs fois. "Je veux jouir sur tes seins. Suce-moi fort jusqu'à ce que je sois prêt à jouir. Je suis si proche." Il a bossé ma tête plus vite et j'ai sucé plus fort.

Il est sorti de toute urgence de ma bouche et a commencé à pomper son arbre avec sa main. Il a descendu mon corps, se préparant à jouir. Je me suis appuyé sur mes coudes. "Jouis partout sur mes énormes seins Danny. Ils ont besoin de ton sperme chaud partout sur eux. Partout sur mes seins mous. J'en ai besoin. Ton putain de sexy Danny. Jouis partout sur moi."

Mes mots ont envoyé son sperme sur mes seins. Il visait un mamelon puis l'autre. À chaque giclée, son sperme coulait sur mes seins triple D. Il gémit de plaisir alors que son sperme quittait sa queue. Il a frotté du sperme sur mes seins avec sa bite. Partout sur mes mamelons et ma surface douce.

Danny est descendu de moi pendant que je ramassais une partie de sa semence avec mes deux doigts et la suçais d'eux. Quand je les ai tous sucés, il m'a embrassé fort sur les lèvres. "Merci bébé. Tu es si sexy."

Il me prit les mains et me guida vers la salle de bain. Il a commencé la douche. Il m'a rejoint et m'a lavé. Il s'est assuré que j'étais très propre. Quand nous avons eu fini, j'ai mis une chemise différente de la sienne, un grand T-shirt et une nouvelle paire de shorts bleus. Il enfila un nouveau slip. Nous avons grimpé dans le lit et nous nous sommes blottis l'un contre l'autre. "Danny, j'adore quand tu baises tous mes trous. Je t'aime toi et ta grosse bite." Je me suis endormi avec sa main fermement agrippée à mon sein et sa queue à plusieurs niveaux pressée contre mes fesses.

Articles similaires

Dans la famille (partie 5)_(1)

« Voulez-vous de la compagnie ? » Cam passa la tête sous la douche. Je la regardai à travers des yeux plissés alors que je retirais mes cheveux mouillés de mes yeux. La Belle au bois dormant est enfin debout. ai-je taquiné. Elle laissa échapper un petit rire et ouvrit la porte vitrée. Tu dois perdre la serviette tu sais. dis-je en regardant la serviette qu'elle serrait si fort contre son corps. Elle entra et jeta sa serviette par terre à l'extérieur. Il y avait de la vapeur dans la douche donc je ne pouvais pas vraiment la voir clairement, mais je pouvais la...

1.1K Des vues

Likes 0

Toucher - Chapitre 2

Toucher - Chapitre 2 Les choses se gâtèrent rapidement, Kelly et moi venions de faire l'amour ensemble sans vraiment savoir pourquoi nous l'avions fait. Était-ce parce que je suis tombé sur elle et qu'elle ne voulait pas m'arrêter ? Mais alors elle participait tout autant... Je n'arrivais pas à comprendre. Nous avons essayé de nous parler juste après mais nous nous sentions tous les deux bizarres l'un avec l'autre, c'est pourquoi je ne l'avais jamais draguée auparavant, je savais que cela ruinerait notre amitié. J'ai essayé de sortir de là aussi vite que possible sans avoir l'air d'un abruti complet. Je...

1K Des vues

Likes 0

Première fois_(3)

C'était au printemps 1999 et j'étais en terminale au lycée, je venais d'avoir dix-huit ans. J'étais dans l'équipe de volley-ball, en bonne forme physique et prêt à affronter le monde. Nous venions de gagner notre premier match et après un discours d'encouragement de l'entraîneur Azzerelli, il nous a envoyé aux douches. Je m'étais souvent retrouvé excité dans les douches après l'entraînement pendant que je regardais les autres se doucher. Je les regardais comme j'avais la tête sous le jet d'eau, donc ce n'était pas évident. OU alors j'ai pensé. L'une des filles de mon équipe était plutôt sexy, mais ne semblait...

650 Des vues

Likes 0

LA FILLE VAMPIRE 2

Angelina a couru de toutes ses forces après avoir atterri au sol. Il était 3h30 du matin. Le soleil se lèvera à 5 heures et elle doit rentrer chez elle aussi vite que possible. Elle regarda Michelle. Elle voulait cette fille depuis qu'elle l'avait vue jeter un coup d'œil sur Abilene. L'odeur de sa douce chatte flottait avec elle, la rendant follement excitée. Après une demi-heure à esquiver des bâtiments, des carrefours et des ruelles, Angelina est finalement arrivée chez elle. Elle se dirigea rapidement vers le portail, qui s'ouvrit tout seul, sachant que la maîtresse de maison était arrivée. Elle...

213 Des vues

Likes 0

Soumission de la mère - Chapitre 12

Alex Morgan regarda autour de son dortoir, la pièce dans laquelle il avait passé les dernières années. Il avait pas mal de bons souvenirs ici, mais il y en avait un qui était exceptionnel. Quand son ami George l'avait poussé à créer un profil pour l'application de rencontres. C'était là qu'il avait rencontré la femme qu'il aimait maintenant, qui se trouvait être sa mère. Quand il s'était pointé aujourd'hui, George était content de le voir. George était beaucoup moins heureux d'apprendre qu'Alex déménageait et allait terminer ses études en ligne. Qui va m'aider quand j'ai des problèmes avec les filles, a...

1.1K Des vues

Likes 0

Stéphanie - Juste quand les choses ont changé Pt. 2

Alors que je marchais jusqu'au manoir, la nuit dernière n'arrêtait pas de jouer dans ma tête. Je voulais juste rencontrer le chien, alors je me suis laissé entrer dans le chenil. Puis avant que je m'en rende compte, il m'avait assommé et me reniflait. Puis il a déchiré ma culotte et a commencé à me lécher la chatte, me poussant à l'orgasme contre mon gré. Quand j'ai pensé qu'il avait fini, il a sauté sur mon dos et m'a violée. Mais le pire, c'est quand je me suis laissé aller et que j'ai commencé à en profiter. Je me suis réveillé...

1K Des vues

Likes 0

Découvrir que je suis gay partie 3

Alors quelques jours plus tard, après avoir rompu avec Lizzy, je m'habituais à l'idée d'être à nouveau célibataire. Quand j'étais à l'université en cours avec McKenzie, il a commencé à s'asseoir à côté de moi et a dit Est-ce que Lizzy et toi avez rompu parce que je vous ai embrassé? J'ai regardé McKenzie et j'ai dit Non, la raison pour laquelle Lizzy et moi avons rompu, c'est parce que j'aimais t'embrasser. Après avoir dit que je me suis levé de mon siège, j'ai ramassé mon sac et je suis allé sortir de la leçon pendant que je marchais, mon professeur...

982 Des vues

Likes 0

Jours de rencontres

C'était une belle journée à Woodrow Wilson High, situé dans le nord de la Californie. (Quel endroit étrange pour nommer cette école là-bas). Je m'appelle James Carter. Je suis un athlète régulier, j'ai joué dans presque toutes les équipes. Je suis entré dans ma première année de lycée, les hormones à leur apogée. Malheureusement, je n'étais pas le meilleur avec les femmes. Je pouvais parler avec eux, être cool avec eux, mais je ne pouvais jamais leur demander de sortir avec eux. J'ai essayé de changer ça bientôt. Je suis entré en première période, fatigué comme l'enfer, mais je fais quand...

609 Des vues

Likes 0

Circonstances variables partie 2

Avis de non-responsabilité : je ne possède pas de Pokémon, aucun personnage ni Pokémon. Tu sais, juste pour me couvrir les fesses au cas où. Mieux vaut prévenir que guérir. Note de l'auteur : Merci à toutes les personnes qui ont lu le premier chapitre. Ce chapitre a été beaucoup plus long que ce à quoi je m'attendais. Prendre plaisir! ––––––––– « Cher Nicolas, C'est ta sœur, Julien ! J'ai envoyé cette lettre par Taillow parce que c'était plus rapide, et pour te féliciter d'avoir passé la Pokemon Academy ! Papa dit que tu as été horrible aux examens…’ Je n'ai pas...

1.1K Des vues

Likes 0

Chalet 13 – Partie 1

Cette histoire parle d'une femme qui choisit de vivre son fantasme sexuel pour un rapport sexuel forcé anonyme, à l'insu de son mari. Si vous n'aimez pas ce type d'histoire, ou quelqu'un qui aime faire des commentaires désobligeants anonymes, sautez cette histoire. J'apprécie les messages privés qui fournissent des commentaires et/ou des idées constructifs... REMARQUES : Aux fins de cette histoire, le géosexing est défini comme une variante du géocaching, dans laquelle les hommes et les femmes utilisent le système de positionnement global (GPS) pour désigner ou rechercher des lieux dans lesquels avoir des relations sexuelles avec une personne consentante. Il ne...

890 Des vues

Likes 1

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.