Secrets à huis clos

707Report
Secrets à huis clos

J'ai toujours eu un faible pour les hommes plus âgés. J'ai toujours aimé l'idée d'en avoir un pour moi, mais je n'ai jamais pu trouver quelqu'un qui sortirait avec une femme plus jeune. C'était jusqu'à ce que je rencontre Jonathon. Jon a travaillé dans un magasin de violons, fabriquant et vendant son travail. Il n'était ni grand, ni petit. Il avait une belle carrure et un beau visage.


Jon travaillait le jour où je suis venu dans son magasin. Je lui ai demandé de me faire visiter les lieux. Il a arrêté son travail et m'a fait faire le tour du bâtiment. En marchant avec lui, j'ai décidé de faire un geste. J'ai fait semblant d'avoir délibérément laissé tomber mes clés. Jon est immédiatement allé les attraper mais je l'ai arrêté et j'ai dit : "Oh, ça va. Je peux les avoir." Je me penchai et pris mes clés, frottant mes fesses sur le torse de Jon. Il recula rapidement et dit d'un ton doux, "Suivez-moi. Je sais où nous pouvons continuer cela en privé."




Il m'a conduit aux bureaux. S'arrêtant dans le couloir, il m'embrassa. Long et profond. Alors qu'il m'embrassait, il m'a plaqué contre le mur et a mis sa main dans mon pantalon. Cela envoya un frisson palpitant dans mon corps. Il a commencé à frotter doucement ma fente, puis il a travaillé mon clitoris. Il a mis un doigt dans mon trou et a commencé à me baiser avec son doigt. Alors qu'il entrait un deuxième doigt, je gémis doucement en sachant que si j'étais trop fort, je pourrais nous faire prendre.

Jon a alors soulevé ma jambe et défait sa ceinture. "Jon, attends, pas ici," dis-je. Je voulais sa bite bien dressée à l'intérieur de moi mais pas au milieu du couloir où n'importe qui pourrait nous voir. Il ouvrit la porte de son bureau et la ferma à clé. Debout devant lui, il a glissé ses mains douces sur ma chemise en soulevant mon haut. Puis, alors que je déboutonnais sa chemise, il a enlevé mon pantalon. Complètement exposé à lui, il m'embrassa une fois de plus et remit son doigt en moi, me préparant à ce qui allait se passer.

Il recula pour bien me regarder. Je regardai sa queue au garde-à-vous. Il était grand. J'étais un peu effrayé à ce sujet, mais il a dit qu'il irait lentement et qu'il serait gentil avec moi. Il m'a ensuite allongé sur le sol et a écarté mes jambes. D'un mouvement rapide, sa langue léchait ma chatte déjà humide. J'ai commencé à me débattre et à forcer sa langue à aller plus profondément en moi. Je lui ai dit d'arrêter et de se coucher. Je suis monté sur lui en chevauchant sa bite. Il a attrapé mes seins et a sucé. Mordre et mordiller mes mamelons ne m'a fait que le baiser plus fort et plus vite.




Il m'a retourné et m'a baisé. Enfonçant sa bite gonflée dans ma chatte, j'ai laissé échapper un grand cri. Il a couvert ma bouche et m'a dit de ne pas être si bruyant. Il a commencé lentement et est allé de plus en plus vite. Je me sentais trembler, assez tôt j'ai explosé avec Jon à l'intérieur de moi. Toujours en train de me baiser, il est venu dur. J'étais au paradis, et je pense que Jon l'était aussi. Il s'est effondré sur ma respiration lourde. Nous restâmes allongés quelques minutes à reprendre notre souffle avant que je ne le sente redevenir dur. Il m'a sucé le cou et est descendu progressivement jusqu'à mon ventre. Il a embrassé mon ventre puis s'est abaissé vers ma chatte. Léchant mon clitoris, il a construit un autre orgasme en moi. J'arquai le dos et aspirai une bouffée d'air pendant que je jouissais. Jon a de nouveau remonté jusqu'à mes seins en suçant et en tirant avec ses dents. Il a ensuite enfoncé sa bite en moi une fois de plus en me pilonnant de toutes ses forces.

Il a levé les yeux vers moi et s'est allongé à côté de moi en haletant et en respirant fort. Il enroula son bras autour de moi et me serra contre lui. Il m'a encore embrassé. Il s'arrêta lorsque nous entendîmes tous les deux des pas. "Quelqu'un arrive," dit-il. Il se leva d'un bond et enfila ses vêtements.

Puis nous avons entendu frapper à la porte et quelqu'un a dit : « Jon ? Qu'est-ce que tu fais là-dedans ? Je savais que nous étions arrêtés. Je ne savais pas comment réagir. Jon a ouvert la porte et a répondu: "Rien. Je travaille juste sur certaines choses." "Oh, d'accord. Nous avons entendu des bruits et nous nous sommes demandé ce qu'ils étaient," dit l'homme. "Oh, eh bien, je ne sais pas ce que vous avez entendu, désolé." L'homme ouvrit la porte toujours curieux du bruit. Il s'est arrêté avec un regard choqué sur son visage et a dit: "Oh Jon, je suis désolé, je ne savais pas que tu avais quelqu'un avec toi." Jon s'est retourné pour me voir toujours sur le sol, me couvrant à peine avec mon manteau.


« Tu ne peux en parler à personne, d'accord ? L'homme accepta et traversa le couloir. Alors que Jon fermait la porte derrière lui, il avait l'air énervé et soulagé. J'avais peur et je ne savais pas quoi faire, "Je suis désolé Jon, je n'ai pas eu le temps de mettre mes vêtements." dis-je en tremblant, ne sachant pas à quoi m'attendre ensuite. Il est venu vers moi et a mis un doigt sur mes lèvres et a dit : « Ne t'inquiète pas, ça va. Il m'a embrassé une fois de plus, a attendu que je m'habille et m'installe, puis m'a conduit hors du bâtiment jusqu'à ma voiture. « Ce ne sera pas la dernière fois que je te vois, n'est-ce pas ? demandai-je innocemment. Il a souri et a répondu : "Non, il y a beaucoup plus que je peux te donner, mais pas ici." Il rit et pressa ses lèvres contre les miennes et glissa astucieusement une main dans mon pantalon à nouveau. Je l'ai attrapé en le poussant près de moi. Il fit un pas en arrière et sourit. Il s'est ensuite retourné et est retourné dans le bâtiment en ne regardant qu'une seule fois en arrière pour dire au revoir et faire un clin d'œil.

Articles similaires

Famille d'accueil Chapitre 9

Salut les gars, désolé pour le temps que ça fait. J'espère que vous apprécierez ^_^ Les mêmes notes s'appliquent. Il s'agit d'une œuvre de FICTION tout semblant d'événements réels est entièrement une coïncidence. Si vous avez moins de 18 ans (ou 21 selon l'endroit où vous vous trouvez) ou s'il est illégal pour vous de lire ceci pour quelque raison que ce soit, ou si les relations sexuelles entre garçons/hommes vous offensent de quelque manière que ce soit, veuillez ne pas lire. sinon profitez-en ! _______________________________________________________________________________ Chapitre 9 Positif. Ce seul mot est resté dans la tête des garçons le reste...

2K Des vues

Likes 0

Le compagnon du champion 12

La fin de l'été dans le Menthino était une période chargée. Kaarthen se retrouva dans la gigantesque salle des cartes du palais. L'étage entier était une image en mouvement en temps réel de Menthino, des échelles sur rouleaux et des tables à cartes sur roues étaient le long des murs. Marcos était vêtu de façon presque décontractée d'une chemise en soie vert foncé et d'un pantalon Safi noir. La reine et deux princesses, Saliss l'aînée et Ruegin, écoutaient avec elle les plans annuels de migration des vastes plaines inondables vers Cardin. Trois Hjordis en Safi noir avec leurs cheveux relevés en...

2K Des vues

Likes 0

Le père de mon ami 8

Le lendemain, c'était normal comme d'habitude. J'allais à l'école avec Jeanette et nous étudiions dans sa chambre après les salles, mais bien sûr, nous avions tous les deux quelque chose en tête qui serait classé sous « Coquine » si vous voyez ce que je veux dire. « Est-ce que vous vous êtes vraiment masturbé pendant que vous nous regardiez ? » J'ai demandé. Oui, il faisait vraiment chaud. Je veux dire qu'il te labourait comme un fou. Je suis surpris que les voisins ne nous râlent pas en ce moment. Je veux dire en te regardant, je n'aurais aucune idée que tu gémissais...

1.9K Des vues

Likes 0

journal d'une femme au foyer. partie un.

Se marier a causé beaucoup de stress dans nos vies. Rick refuse de me laisser travailler, et même avec une nouvelle maison en ville (dans un quartier à faible revenu) et des factures qui s'accumulent, il refuse de bouger. Cela nuit à notre relation et nous met à rude épreuve émotionnellement et sexuellement. Il travaille constamment. Le stress rend difficile pour lui d'être affectueux. Vous voyez où cela va. Je suis une bonne fille. Et une bonne épouse. J'ai essayé pendant des semaines de le satisfaire. Chaque matin, je l'ai sucé à sec. Quand il est rentré tard, j'ai mis mes...

1.9K Des vues

Likes 1

Amusant avec Steve II

Seul à la maison Cela fait environ quatre mois que Mark et moi nous amusons dans les vestiaires, et nous avons décidé qu'il serait préférable que personne ne découvre nos activités, alors nous y voilà, en train de saisir toutes les occasions possibles d'être ensemble. Ce week-end particulier, ma mère et mon père seront absents tout le samedi, alors j'ai demandé à Mark de venir, mes parents n'ont pas de problème avec Mark mais ils nous surveillent toujours toutes les dix minutes, il est donc impossible de devenons un peu fous avec lui, nous nous asseyons normalement sur mon lit face...

2K Des vues

Likes 0

Circonstances variables partie 2

Avis de non-responsabilité : je ne possède pas de Pokémon, aucun personnage ni Pokémon. Tu sais, juste pour me couvrir les fesses au cas où. Mieux vaut prévenir que guérir. Note de l'auteur : Merci à toutes les personnes qui ont lu le premier chapitre. Ce chapitre a été beaucoup plus long que ce à quoi je m'attendais. Prendre plaisir! ––––––––– « Cher Nicolas, C'est ta sœur, Julien ! J'ai envoyé cette lettre par Taillow parce que c'était plus rapide, et pour te féliciter d'avoir passé la Pokemon Academy ! Papa dit que tu as été horrible aux examens…’ Je n'ai pas...

1.9K Des vues

Likes 0

Grand garçon 1

BigBoy 1 modifier 2 À la fin des années 70, après avoir divorcé de ma deuxième femme, j'ai commencé à frapper la scène de la fête à nouveau.. J'ai rencontré cette femme dans un bar une nuit décidé d'aller chez moi. En chemin, nous sommes passés devant une librairie pour adultes, Elle m'a demandé si j'y étais déjà allé et bien sûr j'ai dit oui parce que le la propriétaire était une cliente et une amie. Elle a dit qu'elle ne l'avait jamais été parce que elle était trop timide pour y aller toute seule.. Je lui ai proposé de l'accompagner...

2K Des vues

Likes 0

Les rêves d'Ashley

Tous les noms et l'emplacement ont été modifiés Faites-moi savoir comment vous aimez l'histoire. C'est ma première histoire ici. ================================== Quand j'ai posé les yeux sur Ashley pour la première fois, j'étais en 7e année. Nous étions jeunes. Mes premiers vrais sentiments ont commencé en 9e année. Son anniversaire était 2 semaines avant le mien. Quand j'ai eu 16 ans, j'ai organisé une grande fête. Et bien sûr, Ashley était là. Entre les années où j'étais l'une de ses meilleures amies, elle n'était pas de notre ville, elle a déménagé de Floride en 7e année. Elle était du genre timide. Mais...

2K Des vues

Likes 1

Le dernier espoir blanc (Chapitre 1)

C'est une histoire fictive sur le fait de devenir président de notre pays. Cela correspond en quelque sorte à notre histoire et à notre chronologie. Le premier chapitre traite du développement du personnage principal Quelques informations sur moi avant d'aller trop loin dans l'histoire. Je m'appelle Stewart Thomas Whitteman. Je m'appelle par mon deuxième prénom et tout le monde m'appelle Tom. Je déteste le nom de Stewart. C'était le nom de l'oncle préféré de ma mère. Je suis né le 5 mai 1955. Je mesure 6 pieds 2 pouces, pèse 210 livres, j'ai les cheveux et les yeux bruns. Je m'entraîne...

1.9K Des vues

Likes 0

Ma première fois avec Cindy

L'histoire: Sur le chemin du retour de l'hôpital, après avoir déposé ma femme pour une opération du dos très sérieuse, Cindy, me disait comment elle allait faire toutes les choses que maman faisait dans la maison, comme faire la vaisselle et faire la lessive et ça elle s'occupera de son papa comme maman le fait. C'était dit dans une sorte de murmure doux et elle avait sa main sur mon bras, me touchant doucement et me regardant dans les yeux. J'ai senti un frémissement dans mon pantalon et j'ai regardé les jambes galbées de Cindy et la petite minijupe qu'elle portait...

1.9K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.