journal d'une femme au foyer. partie un.

1.9KReport
journal d'une femme au foyer. partie un.

Se marier a causé beaucoup de stress dans nos vies. Rick refuse de me laisser travailler, et même avec une nouvelle maison en ville (dans un quartier à faible revenu) et des factures qui s'accumulent, il refuse de bouger.
Cela nuit à notre relation et nous met à rude épreuve émotionnellement et sexuellement. Il travaille constamment. Le stress rend difficile pour lui d'être affectueux. Vous voyez où cela va.
Je suis une bonne fille. Et une bonne épouse. J'ai essayé pendant des semaines de le satisfaire. Chaque matin, je l'ai sucé à sec. Quand il est rentré tard, j'ai mis mes besoins de côté et je l'ai sucé. Nous avons eu des relations sexuelles une fois dans notre nouvelle maison, lorsque nous l'avons louée pour la première fois, et cela fait un peu plus d'un mois. Ce qui m'amène au présent.
A côté, il y a un groupe de voyous. Des jeunes, peut-être à l'université, je ne suis pas sûr, mais il y a beaucoup de circulation et beaucoup de fêtes. Rick est un peu raciste et je pense qu'il est intimidé parce que je reçois beaucoup d'attention de la part des hommes noirs. Je suis mince. Mais je suis épais. Je reçois des appels de chat et pour être brutalement honnête, leur manque de respect pour mon mari est intrigant.
Parfois, je les regarde jouer au basket pendant des heures, comme un harceleur.
Hier, quand Rick est parti travailler dans son humeur énervée habituelle (il a repoussé mon affection, ils sont restés dehors toute la nuit causant du chahut), j'ai essayé de me rendormir. Un bourdonnement agaçant m'a tenu éveillé, et cela a pris du temps mais j'ai décidé d'aller enquêter. Il m'a fallu un certain temps pour trouver la source, mais un téléphone portable était posé sur les marches de mon porche arrière et sonnait sans décrocher. Pensant que quelqu'un pourrait essayer de le trouver, j'y ai répondu. "Bonjour?" Une voix féminine a immédiatement répondu, impolie comme l'enfer avec un " qui est-ce bordel ?! " " J'ai trouvé ce téléphone sur mon porche arrière .." Je n'ai même pas pu terminer avant qu'il ne raccroche. Je suis rentré et j'ai enfilé des leggings, puis je suis sorti par devant et j'ai frappé à la porte des voisins en vain. De retour à l'intérieur, j'ai écrit une note expliquant que j'avais trouvé le téléphone, et s'ils savaient qui c'était, ils peuvent frapper à ma porte et venir le chercher. Je suis rentré et j'ai posé le téléphone sur la table puis j'ai sauté dans la douche.
En m'essuyant et en enfilant un peignoir en satin (il est assorti à mes strings) autour de moi, j'ai mis la cafetière et je suis allé dans le salon. Ayant une idée, j'ai pris le téléphone et l'ai parcouru, à la recherche d'un numéro pour le propriétaire ou d'un numéro fréquemment appelé. La seule que j'ai pu trouver, c'est la garce qui m'a raccroché au nez et qui a foutu ça en l'air.
Ensuite, j'ai fait une erreur. J'ai ouvert la galerie de photos. J'ai vu des visages que j'ai reconnus, des photos de fête, quelques femmes nues, mais plus de Tev. Tev était comme le leader du peloton, toujours dominant. Il était mignon pour un noir. Les photos de lui fléchissant sont ce qui m'a fait continuer. Puis je l'ai trouvé.
C'était énorme. Et laid. Mais intriguant. J'ai senti ma chatte tremper instantanément. J'ai toujours été attirée par les blacks mais je n'ai jamais couché avec eux. Même au lycée pendant ma phase de "salope", avec tous les blacks qui couraient après mes fesses, je n'ai toujours jamais craqué. Et je pensais avoir vu des bites assez grosses mais c'est définitivement vrai pour les blacks.
Je ne suis pas avec Rick pour le sexe. Je l'aime. Et il est un bon six pouces dur, mais il ne fonctionne pas bien. Je m'en tire davantage en le chevauchant, en lui suçant la bite, puis en le laissant Jack me lapiner, mais quand cela arrive, je le laisse aller en ville.
De toute façon. À ce stade, je joue avec moi-même inconsciemment. Ensuite, j'ai continué à faire défiler. Ce que j'ai vu ensuite m'a choqué.
Mme Baker, une voisine du haut de la rue... une gentille dame, d'âge moyen, mariée, avait la bite de ce jeune homme fourrée si loin dans sa bouche qu'elle semblait mourir. Je voulais arrêter... mais c'était tellement intéressant. Tout mon point de vue sur cette dame a changé. A présent, je me frotte rudement, orgasme limite, je parle de 5ème vitesse. . accumulation de sueur. Puis j'ai été secoué en frappant à la porte. Le téléphone a volé. Je me rassemblai avec un « attendez s'il vous plaît » et me levai nerveusement, enveloppant ma robe serrée et courant jusqu'à la porte. Je l'ai ouvert et c'était Tev. Scénario porno classique. Je veux dire qu'il était en short de basket et un batteur de femme.
« Mme Rebecca… J'ai eu votre mot, vous avez mon téléphone ?
" Ouais-ouais..désolé je suis à moitié endormi. Entrez.. "
Mon cœur battait la chamade lorsque j'ouvris la porte et me tournai vers la table et réalisai que le téléphone n'était pas là. J'ai regardé sur le canapé. Alors que je bougeais, je pouvais le sentir me regarder alors que la porte se fermait. Je commence à regarder autour de moi avec frénésie.
"Mme Carver mon téléphone ?"
"Désolé Tev, c'est ici... je viens de l'avoir. Laisse-moi l'appeler. Quel est ton numéro ?" J'ai dit nerveusement et j'ai pris le mien, et pendant qu'il appelait les numéros, j'ai composé et laissé sonner. Il avait le téléphone en main au moment où je quittais la chambre et souriait en ignorant l'appel. Immédiatement j'ai su. La photo était toujours affichée sur son écran. Il y eut une pause de reconnaissance qui ne fut pas prononcée, mais il brisa le silence.
"Alors tu es passé par mon téléphone ?" ... "Tev je suis désolé... je cherchais le propriétaire..."
" Jusqu'ici dans mes photos ? Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez ? " dit-il en comblant l'écart entre nous. J'étais à court de mots et il m'a montré le téléphone. Mme Baker avec toute cette bite noire dans sa bouche.
Il souriait, ce qui le rendait étrange parce que sa présence était si dominante. Il se tenait à un bon pied et demi au-dessus de moi (je ne mesure que 5'3) et était clairement une figure suprême. Comme s'il avait été taillé dans la pierre.
"Je n'ai pas pu m'en empêcher", a-t-il déclaré en regardant le téléphone. "Elle est venue sur moi. Tu ne peux le dire à personne." Sa dernière déclaration était féroce. Son ton de voix. Sa proximité avec moi. Je me sentais complètement dominé et pourtant allumé. Il n'arrêtait pas de se rapprocher et j'ai reculé jusqu'à ce que mes fesses heurtent le comptoir de notre petite cuisine. "Tev, je ne le promets pas--" "Je ne vais pas vous faire de mal, Mme Baker, j'ai juste besoin d'être rassuré." Dit-il, sa main saisissant le satin de ma cravate de robe et la lâchant. Le peignoir s'ouvrit exposant ma poitrine... mes mamelons roses, mon ventre plat.
"Qu'est-ce que..qu'est-ce que tu veux ?" dis-je, le cœur battant alors que ses mains glissaient entre mes jambes. Je ne savais pas que ma culotte verte était visiblement trempée et ses doigts (facilement de la taille de la bite de Ricks à lui seul) glissaient entre mes cuisses épaisses. « Merde, tu as une grosse chatte… je vais faire une proposition avec toi. Il a dit et a retiré sa main, est entré dans son short de basket-ball et a sorti la bite la plus noire que j'ai jamais vue. Même mou, il était plus gros, plus épais que Rick. J'ai haleté et je ne me suis même pas entendu. Il a commencé à caresser en jouant sur son téléphone. « Tu n'es pas obligé de le sucer. Mets-le simplement dans ta bouche, laisse-moi prendre une photo… si tu le dis à quelqu'un, je le montrerai à ton mari… c'est aussi simple. Il a dit. Sa bite grandissait et je ne pouvais pas garder mes yeux sur elle. J'ai levé les yeux vers lui. « Juste… juste dans ma bouche ?
"Je sais que tu veux le sucer. Tout ce que vous faites, chiennes blanches. Mais vous ne le méritez pas. Peut-être un jour. " dit-il alors que je sentais sa main se soulever et prendre l'arrière de ma tête. J'étais calme et suivis son exemple alors qu'il me mettait à genoux. J'ai essayé de passer ma main autour de sa bite et je pouvais à peine le faire… et je me suis contenté de regarder face à face avec ce monstre. J'ai sucé beaucoup de bites quand j'étais plus jeune. Rien de tel. J'ai lentement enroulé ma bouche autour de la tête large et l'ai pris. Je l'ai entendu grogner puis il m'a poussé, enfonçant sa bite dans ma gorge jusqu'à ce que je bâillonne et que je pleure. "Arrêtez de jouer et regardez la caméra. Dites bonjour à M. Carver." Il a dit. Meule. Mon cœur se serra lorsque je levai les yeux, ma vision se brouilla et j'entendis la photo se briser. Immédiatement, il a glissé sa bite de ma bouche et de la salive a coulé sur mon visage. Je suis resté silencieux alors qu'il remettait sa bite dans son pantalon et se dirigeait vers la porte. "Ne le dis à personne." dit-il et sortit. Je ne pouvais pas me croire.
Environ une demi-heure plus tard, j'ai reçu un texto et je l'ai ouvert, et j'étais là, les yeux pleins de larmes avec tout un tas de bite noire fourrée dans ma gorge, tout comme Mme Baker. Je me sentais mal, mais j'ai définitivement atteint l'orgasme dix fois en regardant cette photo. Je me suis allongé toute la journée. Quand Rick est rentré à la maison, j'étais encore dans ma robe. Je n'avais pas préparé le dîner. Je l'ai assis sur le canapé et malgré sa réticence, je l'ai déshabillé et l'ai monté. Je l'ai senti jouir dans les vingt premières secondes, mais même si sa bite devenait molle à l'intérieur de moi, j'ai continué à rouler jusqu'à ce que j'atteigne enfin l'orgasme. Il était trempé de combien je suis venu. « Qu'est-ce qui t'a pris ? » "Rien." dis-je et l'embrassai une fois, un petit bisou. "Je vous aime."

Articles similaires

Circonstances variables partie 2

Avis de non-responsabilité : je ne possède pas de Pokémon, aucun personnage ni Pokémon. Tu sais, juste pour me couvrir les fesses au cas où. Mieux vaut prévenir que guérir. Note de l'auteur : Merci à toutes les personnes qui ont lu le premier chapitre. Ce chapitre a été beaucoup plus long que ce à quoi je m'attendais. Prendre plaisir! ––––––––– « Cher Nicolas, C'est ta sœur, Julien ! J'ai envoyé cette lettre par Taillow parce que c'était plus rapide, et pour te féliciter d'avoir passé la Pokemon Academy ! Papa dit que tu as été horrible aux examens…’ Je n'ai pas...

1.9K Des vues

Likes 0

Les rêves d'Ashley

Tous les noms et l'emplacement ont été modifiés Faites-moi savoir comment vous aimez l'histoire. C'est ma première histoire ici. ================================== Quand j'ai posé les yeux sur Ashley pour la première fois, j'étais en 7e année. Nous étions jeunes. Mes premiers vrais sentiments ont commencé en 9e année. Son anniversaire était 2 semaines avant le mien. Quand j'ai eu 16 ans, j'ai organisé une grande fête. Et bien sûr, Ashley était là. Entre les années où j'étais l'une de ses meilleures amies, elle n'était pas de notre ville, elle a déménagé de Floride en 7e année. Elle était du genre timide. Mais...

2K Des vues

Likes 1

Ma première fois avec Cindy

L'histoire: Sur le chemin du retour de l'hôpital, après avoir déposé ma femme pour une opération du dos très sérieuse, Cindy, me disait comment elle allait faire toutes les choses que maman faisait dans la maison, comme faire la vaisselle et faire la lessive et ça elle s'occupera de son papa comme maman le fait. C'était dit dans une sorte de murmure doux et elle avait sa main sur mon bras, me touchant doucement et me regardant dans les yeux. J'ai senti un frémissement dans mon pantalon et j'ai regardé les jambes galbées de Cindy et la petite minijupe qu'elle portait...

1.9K Des vues

Likes 0

DOUX SOPHIE !!

Sophie est l'enfant unique de mes voisins, c'est une douce jeune fille de 13 ans, mais il y a toujours eu quelque chose en elle qui m'a fait la regarder différemment des autres petites filles. Peut-être ses cheveux blonds bouclés, son joli petit visage, ses jambes lisses ou le fait qu'elle a une jolie petite paire de seins en herbe. Eh bien, tout a commencé un samedi, je me suis assis dans mon jardin à profiter du soleil et mes voisins étaient aussi dehors. Je n'ai pas l'habitude d'écouter les conversations des autres mais je n'ai pas pu m'empêcher d'entendre que...

1.8K Des vues

Likes 0

Stéphanie - Juste quand les choses ont changé Pt. 2

Alors que je marchais jusqu'au manoir, la nuit dernière n'arrêtait pas de jouer dans ma tête. Je voulais juste rencontrer le chien, alors je me suis laissé entrer dans le chenil. Puis avant que je m'en rende compte, il m'avait assommé et me reniflait. Puis il a déchiré ma culotte et a commencé à me lécher la chatte, me poussant à l'orgasme contre mon gré. Quand j'ai pensé qu'il avait fini, il a sauté sur mon dos et m'a violée. Mais le pire, c'est quand je me suis laissé aller et que j'ai commencé à en profiter. Je me suis réveillé...

1.8K Des vues

Likes 0

Skyrim : Les Aventures de Carthalo Partie 1

Carthalo lui caressa la joue, sentant sa peau lisse et froide et repoussant les cheveux noirs de jais de ses yeux. Lydia, dit-il, sa voix graveleuse portée à un murmure à son oreille détends-toi. Ce n'est pas un autre fardeau pour toi. il dégrafa sa chemise et elle frissonna légèrement au toucher. Ce n'est pas un ordre de votre Thane. ses mains fortes la soulevèrent par la taille et il la porta jusqu'au lit. Les planches craquèrent alors qu'il la portait dans les escaliers de Breezehome. Il l'allongea doucement sur le lit et commença à l'embrasser dans le cou, en disant...

1.8K Des vues

Likes 0

Découvrir que je suis gay partie 3

Alors quelques jours plus tard, après avoir rompu avec Lizzy, je m'habituais à l'idée d'être à nouveau célibataire. Quand j'étais à l'université en cours avec McKenzie, il a commencé à s'asseoir à côté de moi et a dit Est-ce que Lizzy et toi avez rompu parce que je vous ai embrassé? J'ai regardé McKenzie et j'ai dit Non, la raison pour laquelle Lizzy et moi avons rompu, c'est parce que j'aimais t'embrasser. Après avoir dit que je me suis levé de mon siège, j'ai ramassé mon sac et je suis allé sortir de la leçon pendant que je marchais, mon professeur...

1.8K Des vues

Likes 0

La meilleure balade en quad de tous les temps

J'avais 14 ans quand j'ai eu ma première expérience. Je ne m'étais pas intéressé aux filles jusqu'à ce que j'entre en 8e année. J'avais quelques amies qui étaient ici des filles mais aucune sérieuse. Ma meilleure amie était une fille nommée Emily avec qui j'étais amie depuis longtemps. Plus je vieillissais, plus je m'intéressais aux filles et plus je pensais qu'Emily était la plus belle fille que j'aie jamais rencontrée. Avec ses longs cheveux blonds doux et ses beaux yeux bleus brillants. Chaque fois qu'elle me parlait, j'oubliais tout et ma bouche devenait sèche et je ne pouvais pas parler. Puis...

1.7K Des vues

Likes 0

Ma vie amoureuse Chapitre 3 Janice

Ma vie amoureuse Chapitre 3 Janice Chapitre 3 Janice : Quelques semaines après que Carrie et moi nous soyons séparés, Carrie et ses copines Tim et moi-même traînions autour de l'école et Carrie m'a présenté Janice. Janice était petite, les cheveux châtain clair mi-longs, presque blond sable. Elle avait une silhouette qui faisait tourner les têtes lorsqu'elle entrait dans une pièce. Elle pesait moins de 100 livres, avec beaucoup de courbes. Un ensemble de seins 34C. Cette fille était incroyable. Elle avait aussi un grand sens de l'humour. Janice commençait à traîner dans l'appartement de Carrie. Carrie m'a invité à CUM...

1.7K Des vues

Likes 0

S.S.Shotguneagle (troisième partie)

Pathétique! Kenny a crié. Il retira le fouet de son cou, laissant Leah à bout de souffle. Leah se tordit de désespoir alors qu'elle accueillait plus d'air dans ses poumons. Il était difficile d'apaiser son cou endolori. Tout ce qu'elle pouvait faire était d'attendre que la douleur s'en aille et de sangloter. Kenny jeta le fouet par terre et se dirigea vers son chariot d'outils. Après avoir attrapé ce qu'il voulait, il retourna vers Leah, debout devant elle. Elle sanglotait toujours, essayant de s'habituer à l'inconfort qui ne cessait de grandir. Kenny pensait qu'elle avait l'air incroyablement sexy. Il pensait qu'elle...

1.5K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.