Un après-midi avec Ambre

100Report
Un après-midi avec Ambre

Le début

Nous étions assis à table au ralenti après avoir mangé un déjeuner en début d'après-midi. La journée était nuageuse, grise et humide, une journée de printemps typique à Seattle. C'était un samedi et le meilleur ami de ma femme et moi nous tenions compagnie en attendant que ma femme rentre d'une conférence à San Antonio. Amber était en train d'entrechoquer les assiettes, de les empiler sur un coin de la table quand mon portable a bipé, c'était Chloé, ma femme. "Ma correspondance à Denver a été annulée, il manque une aile ou quelque chose à ce satané avion. Tous les autres vols sont pleins donc je suis cloué au sol jusqu'à demain, je serai sur le vol de 6h30 d'ici le matin.

« Tu dois dormir dans le terminal ? »

"Non, les compagnies aériennes nous hébergent dans un motel bon marché et moisi à l'heure, elles nous offrent aussi le dîner."

J'ai taquiné "Tu vas manquer du sexe chaud ce soir, je suis prêt et prêt pour toi."

Elle est revenue tout de suite avec « Je ne sais pas ma chérie, il y a trois ou quatre compagnons de voyage avec moi qui ont l'air d'avoir besoin d'une bonne baise sauvage, je ne manquerai pas ça. Hmmm," songea-t-elle "Trois à la fois, je n'ai jamais essayé ça." Nous avons convenu que nous nous manquions et que nous nous aimions, puis nous avons mis fin à la connexion.

Juste au moment où j'étais sur le point de parler à Amber du retard du vol, son téléphone a sonné, elle a regardé l'identification de l'appelant, "C'est Chloé." Apparemment, Chloé ne savait pas qu'Amber était assise dans sa cuisine parce qu'elle avait transmis à sa meilleure amie le même message qu'elle venait de me transmettre.

Amber a raccroché le téléphone, « Merde, maintenant je peux attendre avec impatience une autre journée ennuyeuse. Chloé ne sera pas là et je ne sors pas avec Harrison avant ce soir, donc je suppose que tu es coincé avec moi pendant un moment.

Je lui ai demandé "Tu veux boire un verre?"

Amber réfléchit à ma question pendant une microseconde entière avant de répondre avec une lueur espiègle : « C'est un peu tôt, mais tant pis. Avez-vous du Coca à mélanger ?

"Tequila et Coca ne font pas bon ménage" lui ai-je dit avec l'assurance d'un buveur professionnel.

"Ça va, on peut faire des shooters de cactus après un whisky-coca."

Je suis allé chercher de l'alcool pendant qu'Amber prenait deux verres. Je revins à la table de la cuisine puis fis semblant d'aligner les bouteilles que je portais. Jim Beam, Jose Cuervo, le capitaine Morgan et Johnny Walker étaient quelques-uns des messieurs qui nous ont rejoints pour l'après-midi. Amber a étranglé Jack Daniels par le cou et lui a étouffé deux coups. « Où est le Coca ? » J'ai demandé.

« Tu n'en as pas », me tendit-elle un whisky. Nous avons tenu les verres hauts, grillé le mauvais temps, puis nous nous sommes inclinés en arrière et avons avalé les boissons en même temps. J'ai repris mon souffle et j'ai essayé de ne pas tousser tandis que son visage devenait rouge et ses yeux larmoyants. "Merde," dit-elle, "pourquoi le premier brûle-t-il toujours?"

Le deuxième coup de feu porta un toast à l'absente Chloé puis Amber et moi passâmes l'heure suivante dans une conversation sans but tout en sirotant diverses marques de spiritueux. Ma tête commençait à se balancer sur mon cou, son discours devenait flou. Petit à petit, notre conversation est devenue plus précise, j'ai commencé à parler des jours où je suis sorti avec ma femme, elle est revenue avec des anecdotes sur son nouveau petit ami.

"Tu l'as encore baisé ?"

"Harrison ? Non, je ne le vois que depuis trois semaines, je n'ai pas encore décidé s'il valait la peine de me laisser entrer dans mon pantalon. Et Chloé, tu l'as déjà baisé ? »

"Qu'est-ce que c'est que cette question envahissante, que vous rapportez pour Perv TV ? Je pense que c'est une question que tu devrais lui poser.

Amber porta la bouteille de rhum à ses lèvres ; le verre à liqueur a été ignoré alors qu'elle prenait une gorgée. Elle m'a tendu la bouteille et j'ai suivi son mouvement. "Je connais déjà sa réponse à ça, elle adore te baiser, du moins c'est ce qu'elle dit."

"Elle vous dit ce qu'elle aime, comment je la fais revenir pour plus?"

"Ouais, elle laisse tomber quelques jolis indices de tromperie de temps en temps, généralement après quelques bouffées de pot. Elle dit qu'elle aime se faire défoncer puis te baiser.

Le flot incessant d'alcool et la présence d'une jolie femme d'une vingtaine d'années me déliaient la tête, la langue et le moral, "Et toi, tu es déjà curieuse et tu veux essayer ce qu'elle aime?"

Amber a cessé de parler, elle a cessé de bouger alors qu'elle me regardait, je pouvais voir son esprit travailler, ses yeux ont commencé à se plisser de joie « Eh bien, je ne sais pas. Je ne suis jamais sortie sérieusement avec toi et généralement c'est ce qu'il faut pour me mettre au lit, plusieurs rendez-vous et beaucoup d'attention. Nous n'avons eu que quelques rendez-vous et c'était il y a huit ans, et nous ne prêtons pas autant d'attention les uns aux autres.

« Ce sont des règles gravées dans la pierre ? Beaucoup de rencontres et d'autres choses ? »

Amber se balança en arrière sur sa chaise, elle était un peu instable mais ses yeux se cristallisèrent sur les miens, "Hmm, peut-être pas aujourd'hui."

Je lui ai demandé sans ambages "Tu veux l'enfiler ?"

"Euh, bonjour. Tu es marié » me rappela-t-elle inutilement mais avec un soupçon de flirt.

"Alors vous pouvez être assuré que j'ai de l'expérience."

Elle a regardé autour d'elle comme pour s'assurer que nous étions seuls, je pouvais voir les pensées imbibées d'alcool dégringoler dans ses yeux puis elle a répondu "Mais tu dois utiliser quelque chose."

J'ai répondu en déclarant l'évident "Eh bien ouais, je vais l'utiliser." puis attrapa mon entrejambe. Je n'avais pas de gaffe mais mon renflement était suffisant pour m'accrocher.

Amber a soufflé un petit rire devant mon étalage grossier puis s'est levée de sa chaise et a enjambé mes jambes et s'est assise sur mes cuisses face à moi. Elle a mis ses mains autour de mon cou, a entrelacé ses doigts puis s'est penchée vers mon oreille gauche et a demandé "Tu es le mari de ma meilleure amie, tu penses que nous devrions?"

"N'avez-vous jamais partagé vos jouets quand vous étiez petites filles?"

Elle se pencha en arrière, ses mains toujours autour de mon cou mais les bras tendus pour pouvoir me regarder. "Ouais, sa Barbie et mon Ken ont partagé beaucoup de temps ensemble."

J'étais amusé "Ils l'ont déjà compris?"

Amber sourit en se remémorant «Ken avait l'habitude de rendre visite à Barbie chez Chloé ou parfois Barbie se faufilait dans ma chambre pour passer quelques heures au lit avec lui. Même quand nous avions huit ans, nous savions pourquoi les garçons avaient des pénis et les filles un vagin, alors Ken et Barbie ont vécu nos fantasmes en développement.

"Ça a l'air pervers."

"Pas vraiment, nous ne pouvions pas imaginer autre chose que face à face donc ces deux poupées avaient une vie amoureuse très peu excitante."

Comme elle était à califourchon sur mes genoux, ses jambes étaient écartées, alors je posai ma main droite sur son genou, la déplaçai sous sa jupe puis sur la peau douce et ferme de sa cuisse jusqu'à ce que mes doigts caressent le tissu fin sur sa chatte. J'ai caressé la forme de sa chatte puis j'ai demandé "Qu'as-tu appris depuis?" Amber me sourit dans les yeux, souleva mon érection qui grandissait rapidement, se recula puis tendit la main sous sa jupe et baissa sa culotte. Au moment où elle les a fait tomber de ses pieds, ma bite était un monolithe complètement évolué. Je me suis levé, j'ai ouvert mon pantalon puis je l'ai glissé le long de mes jambes, mon short est allé avec. Amber m'a examiné attentivement, a regardé sa nouvelle amie puis a poussé sur ma poitrine pour que je repose mon cul sur la chaise. Elle se déplaça à nouveau sur mes jambes, attrapa mon érection puis s'assit prudemment dessus, me faisant entrer en elle alors qu'elle s'abaissait. Nous étions face à face, je remis mes mains sous sa jupe, attrapai ses hanches puis commençai à la bercer d'avant en arrière. Au début, elle était serrée et il y avait un peu de friction, mais cela a rapidement disparu lorsque nous avons tous les deux commencé à glisser. Elle a posé sa tête sur mon épaule, les pointes de son soutien-gorge ont bosselé ma poitrine puis elle et moi avons commencé un quickie l'après-midi.

Je n'ai pas pris la peine de vérifier l'horloge sur le mur pendant que je la baisais, donc je ne pourrais pas vous dire combien de temps nous nous sommes cognés et avons broyé nos corps à l'unisson. Je peux vous dire que plus nous nous accouplons longtemps, plus elle est excitée. L'excitation d'Amber s'est élevée par étapes, du plaisir tranquille à la passion ardente jusqu'au sommet de son endurance. Elle miaulait doucement, écrasant ses hanches contre les miennes à chaque fois que je poussais en elle, elle agrippait fermement mes épaules pendant que nous baisions. Je regardais sa bouche, envoûté par les contorsions de ses lèvres, ses yeux n'étaient fixés sur rien quand elle se figea solidement. Amber cessa brièvement de bouger puis ses cuisses commencèrent à trembler. Le point culminant irradiait de ses jambes à travers son ventre et ses seins puis s'échappait d'elle comme une douce chanson palpitante de ravissement. Son orgasme a déclenché le mien et j'ai jailli à plusieurs reprises dans sa chatte profonde et tendre. J'ai pulsé si fort et rapidement que j'ai pensé que mes noix avaient fait leurs valises et décidé de la vivre.

Après quelques longs moments de détente silencieuse, Amber se leva de mes genoux, sa jupe tomba, la couvrant avant que je puisse voir où je venais d'avoir ma bite. Elle a pris une autre bouffée de bourbon, a souri doucement puis a dit "C'est la première baise que j'ai eue depuis des mois, allons au lit et recommençons."

Nous nous sommes déshabillés au pied de mon lit puis elle s'est jetée dessus et a roulé sur le dos. Elle me regardait quand je suis allé à mon ventre entre ses jambes écartées et j'ai mis ma bouche sur sa chatte. Je l'ai mangée, je l'ai lapée avec ma langue et chatouillé son clitoris avec mon nez pendant que mon long doigt glissait dans et hors de l'entrée de son corps. Je l'ai rendue si désespérée de baiser qu'elle haletait "Dieu Mason, je brûle, ooohhh s'il te plait fais-le!" Mes noix étaient aussi chaudes et solides que des roulements en acier nouvellement formés, je baisais le matelas entre ses jambes quand Amber flottait sur un nuage de passion, tout son être vibrait alors qu'elle gémissait une autre libération.

Dès que son cul s'est détendu sur le lit, je me suis mis à genoux sur son ventre, mes couilles reposaient sur son nombril, mon érection planait sur ses seins. Je me suis penché en avant et j'ai mis le bout de ma bite dans l'espace entre ses seins et j'ai commencé à bosser, en frottant la tête sur sa peau. Elle a compris rapidement et a pressé ses seins l'un contre l'autre pour que je les baise. Elle regardait la tête de mon sexe glisser dedans et hors de vue pendant que je caressais entre les doux monticules de chair. Je l'ai baisée pendant une minute environ, puis je me suis levée et j'ai poussé plus loin jusqu'à ce que le bout de ma bite lui cogne le menton. Ambre ouvrit la bouche et me laissa pénétrer entre ses lèvres. Elle a lâché ses seins et a attrapé mon érection avec une main et a commencé à me boucher avec impatience. J'ai pompé sur sa langue avec des coups de plus en plus longs jusqu'à ce qu'elle réussisse à plaider "Pas si loin". Je me suis étiré sur son visage pendant qu'elle tétait ma bite pendant encore quelques instants, puis l'enfer s'est déchaîné. Ma bite s'est grippée, mon estomac s'est convulsé puis j'ai commencé à tirer des balles de sperme chaud dans sa gorge. Elle n'a jamais bronché ni hésité, la meilleure amie de ma femme m'a sucé puis quand je me suis retirée, elle a ri joliment et a dit "C'est la meilleure façon que je connaisse pour ne pas tomber enceinte."

Je tombai allongé à côté d'elle alors qu'un bref moment d'angoisse me saisit. J'ai pensé aux hordes de sperme que j'avais lâchées dans son ventre plus tôt, "Tu n'utilises pas de contraceptif?"

Elle roula sur le côté, jeta une longue cuisse nue sur la mienne "Bien sûr, mais certains moyens de prévention sont bien plus amusants que d'autres" Elle posa sa tête sur ma poitrine. Alors que je regardais la peau pâle de son cuir chevelu où ses cheveux bruns foncés étaient séparés, j'ai réalisé que nous avions baisé deux fois mais je ne l'avais même pas embrassée. La soirée alcoolisée de l'après-midi, l'exercice intense et les orgasmes durs nous ont tous les deux épuisés. Amber et moi avons glissé dans un sommeil détendu. Le baiser est venu deux heures plus tard.

Je remuais lentement de ma sieste un peu confuse. Il m'a fallu quelques secondes jusqu'à ce que mon cerveau se remette à fonctionner et que je réalise que j'étais couché avec moi. J'étais dans son dos, en cuillère contre son cul ferme. J'ai mis un bras sur Amber puis j'ai cherché un sein, alors que ma main prenait un sein en coupe, je l'ai sentie remuer. Elle a tourné la tête aussi loin qu'elle le pouvait pour poser des yeux endormis sur moi, "Salut."

"Salut."

"Je ne peux pas rester trop longtemps, j'ai rendez-vous avec Harrison."

"Encore combien de temps?"

Elle regarda sa montre qui, à l'exception des boucles d'oreilles et d'un collier, était la seule chose qu'elle portait, "Assez longtemps pour te baiser à nouveau." Sur cette déclaration, Amber descendit du lit et se dirigea vers la salle de bain attenante. Après avoir nettoyé, elle est allée à la cuisine pour une bouteille d'eau pendant que j'ai pissé et rincé le goût de l'alcool éventé de ma bouche. Nous nous sommes rejoints sur le lit, assis jambes croisées face à face.

"Je suis content que nous ayons fait cela." Elle a commencé.

"Pourquoi?"

« Parce que je me suis souvent demandé ce que Chloé appréciait et une ou deux fois, ou peut-être quelques dizaines de fois, j'ai voulu te séduire pour le savoir. Maintenant je sais."

« C'est ta meilleure amie, ça ne te dérange pas ?

Elle s'est assise en me regardant pensivement pendant quelques instants puis a admis « Non, pas vraiment. Je veux dire que je n'essaierais jamais de te lui voler mais l'idée de t'emprunter une heure ou deux ne m'a jamais dérangé. Je ne suis jamais venu vers toi parce que je ne voulais pas créer de problèmes, surtout entre toi et moi. Je ne veux pas que tu sois mal à l'aise quand je suis là. Maintenant que nous avons fait cela, cela vous dérangera-t-il ? Ai-je gâché notre amitié ?

« Eh bien tout d'abord, je ne me souviens pas que tu m'aies demandé si je voulais baiser, je t'ai dragué. Deuxièmement, tu étais un de mes fantasmes agréables depuis avant que je rencontre Chloé, souviens-toi, je t'ai connu en premier ?"

"Je me souviens de nos deux rendez-vous puis j'ai merdé en te la présentant."

Pendant que je parlais à la jolie brune assise nue devant moi, mon sexe a commencé à se reformer. Il devenait plus long, plus gros, plus rigide et elle le remarquait. Les lèvres d'Amber se pincèrent légèrement en un petit sourire puis elle se pencha en avant, je me penchai vers elle puis nous partagâmes notre tout premier baiser à motivation sexuelle. Après que ses lèvres chaudes et humides aient quitté les miennes, je lui ai dit "Cela ne me dérange pas du tout, et nous ne foutons pas en l'air notre amitié, jeu de mots intentionnel." Elle a souri largement, a posé ses mains sur mes bras puis m'a poussé vers le bas.

Nous sommes tombés des positions assises pour nous allonger face à face, poitrine contre poitrine, aine contre aine, puis elle a chuchoté avec espoir "Encore?" Elle a roulé sur le dos, puis je me suis déplacé vers le haut et au-dessus d'elle. Nos lèvres se rencontrèrent alors que nos corps se frottaient sensuellement l'un contre l'autre, la sensation de sa peau douce et chaude m'enflamma. Je me suis mis entre ses cuisses et j'ai caressé la tête de mon érection le long de sa chatte, l'intensité de notre excitation a provoqué des chocs érotiques qui me traversaient directement jusqu'à mes reins. Amber a mis ses bras autour de moi et m'a tenu lâchement pendant que nos aines s'entremêlaient et dansaient. Pendant que nos langues s'accouplaient, elle et moi nous caressions, caressions et caressions tous les endroits que nous pouvions atteindre l'un sur l'autre. Nos corps étaient en flammes, brûlant partout où nous nous touchions et nous frottions, j'étais consumé par son désir. Après de nombreuses minutes délicieuses de préliminaires sensuels chauds, elle a éclaté "Prenez-moi Mason! J'ai besoin de –- oh, –-- Oh -- j'ai besoin de – », j'ai appuyé sur son clitoris, « Ahh !

J'ai tiré mes hanches vers l'arrière jusqu'à ce que la fin de mon érection soit sur le point de la pénétrer, elle a regardé entre nous, a attrapé mon cul puis m'a tiré vers le bas. J'ai roulé si fort en elle qu'elle s'est évanouie quand nos os pubiens se sont écrasés ensemble. Nous étions hors de contrôle, son corps poussant et se soulevant sous moi, chaque fois que j'enfonçais ma bite en elle, elle gémissait et agrippait mon dos. Elle passa ses jambes autour de ma taille, verrouilla ses chevilles et gonfla encore plus ses hanches. « Je savais que ce serait bien. Je savais que je t'aimerais », haleta-t-elle dans mon oreille.

Je la soulevai légèrement et l'embrassai. Amber me regarda dans les yeux et haleta « J'y pensais depuis avant que tu épouses Chloé. Je sais que je ne devrais pas mais ------ Awwuhhh!" Je me suis lentement retiré d'elle, j'ai atteint sous son cul avec les deux mains et je l'ai ramenée sur ma longue érection complète. Chaque torsion, chaque tour qu'elle a pris a envoyé des frissons d'excitation me traversant. J'ai tenu bon pendant que nous plongeions et roulions, plongeant en elle quand elle s'élevait à sa hauteur, retirant quand son corps tombait. Elle frissonna à la sensation de mon arbre vibrant contre son clitoris. J'ai mis ma bouche à côté de son oreille et j'ai sifflé "Tu te sens vraiment bien Amber", puis j'ai laissé mes couilles céder à la sensation de sa chatte géniale et dévergondée.

Je transpirais, mes poumons cherchant de l'air quand la fin de notre rendez-vous a explosé de ma bite. Elle a senti la première poussée vomir en elle et a arqué son dos, pressant son bassin fort contre moi, me donnant la permission de jouir. La livraison de mes couilles a libéré son dernier orgasme. Elle a crié une série de blasphèmes hardcore pendant que les muscles de sa chatte massaient ma bite, traire chaque goutte de sperme de mon corps tendu.

Nous étions côte à côte, à nouveau sur le dos, essayant tous les deux de respirer correctement. J'étais si molle que je pouvais à peine bouger. Amber pencha la tête vers moi. "Je n'aurais jamais pensé que nous ferions ça, du moins pas aussi sauvage et passionné que ça."

"Que pensez-vous maintenant?"

Elle soupira doucement et répondit avec moins d'intensité : « Je pense que je ferais mieux de sortir d'ici. Ce serait un peu gênant si Chloé rentrait à la maison et nous trouvait comme ça.

"Elle ne sera pas à la maison avant demain."

"Pourtant, je dois rencontrer Harrison et j'ai besoin de temps pour remettre mon corps dans une forme cohérente avant de le faire." Amber s'est appuyée sur un coude puis a mis ses doigts autour de ma bite détendue "J'ai aimé ça mais nous ne pouvons pas refaire ça, pas quand Chloé est là."

« Elle a une autre conférence à venir dans deux mois. Elle sera à Chicago pendant quatre jours.

Elle s'est roulée jusqu'à ce qu'elle soit allongée sur moi, ses seins aplatis sur ma poitrine, ma bite nichée à la jonction de ses jambes, j'ai senti du sperme couler d'elle sur ma bite molle. Elle m'a embrassé légèrement avec une caresse de sa langue sur mes lèvres puis taquiné "Je vais vérifier mon calendrier, peut-être que j'ai du temps libre."

Le reste de la journée

Amber et moi nous sommes rhabillés puis elle m'a devancé dans la pièce principale. J'étais suffisamment proche derrière elle pour que, lorsqu'elle s'arrêta brusquement, je la heurtai, la forçant à trébucher de deux pas de plus. J'ai levé les yeux pour voir pourquoi elle s'était arrêtée et j'ai regardé directement dans les yeux bruns intenses de ma femme. Chloé regarda d'Amber à moi puis revint à Amber « J'ai menti, j'étais juste en train d'embarquer à Denver quand j'ai appelé. Je me demandais ce que vous pouviez faire pendant mes voyages, alors j'ai menti à propos de mon retour juste pour voir. Mon cœur s'est arrêté, je ne pouvais plus respirer, j'ai vu la nuque d'Amber commencer à rougir.

Amber a commencé "Chloé ----" mais elle a été interrompue par son ex-meilleure amie et ma future ex-femme. « Ne dis rien, il n'y a rien que tu puisses dire ou faire à part sortir. Je pourrais vous rappeler, mais ne vous attendez pas à des sourires et à une conversation polie quand je fais une salope. Sortez de chez moi tout de suite, putain de clochard. Le calme de sa demande me terrifiait.

Alors qu'elle passait devant Chloé, Amber a dit une dernière chose "Tu dois me croire Chloé, c'est la première fois que nous faisons ça."

Chloé tourna sur ses pieds et grogna au recul d'Amber "Non, je n'ai pas à te croire."

La porte claqua et je restai seul face à ma femme. Elle a lancé une courte commande "Allez prendre une douche, essayez de laver une partie de sa crasse avant de parler." Sur ce, elle se retourna et sortit de la pièce.

Il m'a fallu beaucoup de courage pour quitter la salle de bain, je ne portais que mon peignoir quand j'entrai prudemment dans la chambre. Chloé était juste en train de lisser une couverture fraîche sur le lit, elle m'a regardé sa voix râpée "Elle a coulé partout, évidemment vous deux ne pratiquiez pas de rapports sexuels protégés."

"Chloe --"

"Tais toi bordel! Je vais poser des questions et vous allez répondre honnêtement. Ne me mens pas, si je découvrais que tu as menti, ça me ferait plus mal que ce qui vient de se passer. Vous comprenez, répondez aux questions, ne mentez pas ? J'ai hoché la tête.

"Ce qu'elle a dit, c'était la première fois que tu la baisais" ? J'ai de nouveau hoché la tête. "Est-ce qu'elle est venue vers toi ?" J'ai secoué ma tête. "Dis-moi comment c'est arrivé."

Chloé ne criait pas, elle n'avait pas l'air outrée, sa voix était presque normale. J'étais un peu perplexe quant à la raison pour laquelle cette confrontation se déroulait beaucoup plus silencieuse et paisible que ce à quoi je m'attendais, mais je n'étais pas sur le point de tester ses limites. « Elle était là quand tu as appelé, nous venions de finir de déjeuner. Après que vous nous ayez appelés, elle s'est plainte de s'ennuyer jusqu'à son rendez-vous. Comme elle avait le temps, je lui ai offert un verre. Amber et moi nous sommes assis dans la cuisine pendant un moment pour prendre des photos et parler. Nous avons parlé de vous deux en grandissant, puis du moment où elle m'a connu avant que vous n'entriez dans ma vie. Elle m'a dit que tu aimais te défoncer et lui dire des secrets sur notre vie amoureuse et que parfois elle fantasmait sur moi. Je lui ai dit la même chose, puis je lui ai demandé de se coucher.

"Seulement aujourd'hui?"

« Oui, seulement aujourd'hui. Nous n'avons même jamais flirté avant aujourd'hui.

"Pourquoi pas?"

"Hein?"

« Pourquoi ne flirtez-vous pas tous les deux ? Elle est toujours là, on fait la fête avec elle depuis des années, on se saoule, on se défonce, elle a beaucoup dormi, tu as eu mille occasions de lui faire des avances, pourquoi pas toi ?

J'ai été pris au dépourvu, ne sachant pas comment lui répondre « À cause de toi. Te tromper ne m'est jamais venu à l'esprit, ne m'a jamais motivé à baiser avec une femme, en particulier ta meilleure amie.

"Mais tu l'as fait aujourd'hui."

J'ai baissé la tête honteux, j'étais terrifié d'avoir littéralement foutu en l'air mon avenir avec Chloé. Des visions d'avocats de divorce heureux dansaient dans ma tête. « Comment puis-je m'excuser Chloé, que puis-je faire, comment puis-je améliorer les choses ? »

Elle m'a regardé intensément pendant quelques instants puis m'a demandé "Avons-nous du pot?" J'ai de nouveau hoché la tête. "Allez le chercher, je sors tout de suite." Encore une fois, elle m'a déséquilibré, je ne m'attendais certainement pas à me défoncer avec elle, c'était quelque chose que nous faisions quand nous nous amusions, appréciant la compagnie de l'autre.

Nous nous sommes assis sur le canapé, elle a recroquevillé ses jambes sous ses fesses face à moi alors que nous nous passions le mini-bong d'avant en arrière. Depuis que le pot est devenu légal dans l'État, j'ai trouvé de bons mélanges puissants, il n'a donc pas fallu longtemps pour que nous obtenions un effet fort mais doux. Même si j'avais de sérieux ennuis, je commençais à me détendre et j'ai vu que Chloé perdait aussi son avantage. Après avoir brûlé un bol, elle tourna vers moi des yeux plus doux « Raconte-moi, dis-moi exactement ce qui s'est passé, comment c'est arrivé et ce que vous avez fait. Ne laissez rien de côté, je veux des détails.

Je la fixai pendant plusieurs longs instants, pesant les mots, me demandant si je pouvais. Sa pose, son sang-froid, toute son attitude me disait qu'elle était tout à fait sérieuse, elle voulait savoir comment j'avais séduit et baisé sa meilleure amie.

Alors - je lui ai dit.

Dans la demi-heure suivante, j'ai raconté tous les détails, je n'ai rien laissé de côté. Quand j'ai mentionné les poupées Ken et Barbie, Chloé a aboyé un rire aigu puis a dit "Wow, je les ai oubliées." Je lui ai raconté le coup rapide sur la chaise, se déshabillant, suçant sa chatte puis baisant ses seins et sa bouche. J'ai dit à Chloé à quel point Amber était chaude, comment elle avait atteint son apogée plusieurs fois et ce que ça faisait de jouir en elle pendant qu'elle se balançait. A la fin de mon récit torride elle m'a regardé avec de grands yeux marron "Tu as descendu trois fois ?"

« Ouais » ai-je admis.

Elle m'a ensuite stupéfait avec "Emmène-moi au lit maintenant, et si tu ne peux pas le faire, ce sera l'enfer et un avocat à payer."

Chloé se leva du canapé puis enleva son pantalon, son chemisier, son soutien-gorge et sa culotte. Elle jeta le tout en tas devant la télé puis se retourna et se dirigea vers la chambre. Elle venait juste de monter sur le lit, je portais encore mon peignoir quand je suis entré derrière elle, elle était sur ses mains et ses genoux, son cul proéminent dans ma vision. Elle a regardé par-dessus son épaule, a secoué ses hanches, puis a demandé "Je vais le prendre comme ça."

J'étais heureux comme l'enfer que nous nous soyons nourris d'herbe avant qu'elle ne fasse sa demande. Même si j'avais épuisé mes noix plus tôt, la combinaison du pot et de Chloé me chargeait toujours. Une fois de plus, ma queue s'est reformée en poteau. J'ouvris mon peignoir, m'approchai de Chloé et lui pris les hanches. Debout à côté du lit, j'ai glissé mon érection en elle, elle était dilatée, humide et chaude. Chloé gémit doucement puis laissa tomber sa tête sur le matelas quand je commençai à la baiser.

Habituellement, quand ma femme rentre de ses voyages et que nous baisons la première fois, je descends un peu plus vite qu'elle ne le souhaite. Pas ce jour-là. J'avais rompu mes couilles trois fois chez sa meilleure amie et ils ne ressentaient pas la pression de cinq jours d'abstinence. Ce qui a commencé comme une baise debout derrière sa levrette s'est transformé en une longue séance de sexe très érotique. Elle a pris le contrôle et m'a fait la baiser dans plusieurs positions différentes, son premier point culminant l'a secouée quand elle était sur mes genoux. Dès qu'elle s'est débarrassée de cet orgasme, elle s'est déplacée pour chevaucher mon visage et m'a ordonné de manger sa chatte pendant que mon nez chatouillait son trou du cul. Elle a culminé la deuxième fois avec ma langue taquinant son clitoris. Je l'ai roulée sur le dos puis nous avons commencé à nous embrasser. Enlacer, toucher, caresser, caresser tout en utilisant nos bouches et nos mains pour exciter l'autre encore plus. Lorsque les feux ont été suffisamment attisés, j'ai plongé dans Chloé, puis nous nous sommes accouplés comme si notre seul objectif était de la mettre enceinte. J'avais l'impression d'être au lit avec une femme différente pour la deuxième fois ce jour-là, je ressentais les mêmes émotions et sensations que j'avais ressenties plus tôt avec Amber.

Elle était sur le dos, j'étais incliné vers le haut de nos aines épinglées à elle par mon érection quand elle a levé la main et a mis ses mains de chaque côté de mon visage. Chloé gémit profondément dans sa gorge puis expira les mots « Tu as baisé mon meilleur ami ; l'aimais-tu ?" Ses doigts caressèrent l'arrière de ma tête et elle répéta : « Ne me mens pas.

J'ai atteint la fin de mon endurance, mon érection a gonflé encore plus fort avec l'accumulation de forces. J'ai eu une crampe une fois, retenant la fin juste un instant de plus, puis lorsque j'ai commencé à injecter Chloé, j'ai admis "Oui, elle était géniale." Ses yeux se sont agrandis, ses seins tremblaient alors que sa bouche s'ouvrait pour plus d'air, puis elle a commencé une série de crises déchirantes alors que la troisième série de vagues orgasmiques la traversait des jambes au cœur.

Je l'ai laissée inerte et respirant fort sur le lit pour obtenir de l'eau glacée. Quand je suis revenu, Chloé était sur le ventre, berçant un oreiller. Elle sourit faiblement "C'était peut-être le meilleur rapport sexuel que nous ayons jamais eu." J'ai regardé la jonction de ses jambes écartées et pour la deuxième fois ce jour-là, j'ai vu ma fuite de décharge d'une chatte satisfaite. Je n'avais qu'une question en tête, pourquoi après l'avoir trompée avec sa meilleure amie m'a-t-elle baisé si fort ?

Je lui ai posé exactement cette question. Elle posa le verre d'eau puis me tendit les bras. Je me suis allongé à côté d'elle puis j'ai mis mes bras autour d'elle, elle s'est blottie plus près et a posé sa tête sur mon épaule. "Ça me chauffe de penser que tu la baises. Toutes ces années où nous avons été mariés, je n'arrêtais pas de penser à la façon dont je t'avais volé et je me demandais si j'aurais pu faire ça si tu l'avais emmenée au lit. J'ai finalement dû admettre que l'idée que tu baises Amber m'excite. Sérieusement. Plus d'une fois, j'ai voulu vous mettre ensemble, vous mettre ensemble et vous déshabiller d'une manière ou d'une autre, mais je n'ai jamais vraiment vu une chance, du moins pas avant d'avoir obtenu ce travail qui m'envoie dans tout le pays. Au début, c'était une nouveauté que moi seul appréciais, mais plus je voyageais, plus je réalisais que c'était ce que je cherchais, une chance de vous avoir tous les deux seuls pendant plus d'une heure environ. Plus j'y pensais, plus je me sentais sexy, plus mes fantasmes devenaient sensuels. Je ne sais pas pourquoi cette fois était différente mais c'était comme si j'étais à l'écoute de vous les gars ou quelque chose comme ça et je savais, je savais absolument que vous finiriez au lit avec elle si vous aviez le temps alors j'ai appelé et je me suis mis ça monte. Elle a levé la tête, m'a embrassé sur la joue, a souri avec satisfaction et a félicité : « Tu ne m'as pas déçue.

« Si vous installez ça ? Si c'était un de vos fantasmes, pourquoi avez-vous agi de manière si énervée, l'avez-vous insultée et chassée ?

La gaieté dansait dans ses yeux « Oh, allez. Elle vient juste de finir de baiser mon mari, il n'y a aucun moyen qu'elle puisse penser que je pourrais accepter ça. Laissez-la mijoter, ce sera amusant de jouer avec elle pendant un moment.

J'ai regardé Chloé dans les yeux, ils étaient remplis d'espièglerie "Tu es une salope diabolique."

Ma femme s'est roulée sur mon corps et m'a embrassé doucement « Peut-être, peut-être pas, mais elle sera si malléable jusqu'à ce que je la lâche. Elle sera comme mon vieux jouet Gumby, elle va se plier en quatre et s'embrasser le cul juste pour revenir dans mes bonnes grâces. "Ouais," murmura joyeusement Chole, "je vais la tordre de toutes les manières possibles."

"Tu ne penses pas qu'elle va rester à l'écart, qu'elle pense que l'amitié est détruite?"

"Amber et moi avons été ensemble toute notre vie, nous sommes plus proches que des sœurs, elle essaie peut-être de garder ses distances, mais elle a autant besoin de moi que j'ai besoin d'elle. Je ne vais pas la faire s'inquiéter trop longtemps mais je vais baiser avec elle avant de lui dire que tout va bien. J'ai atteint entre les jambes de Chloé et caressé sa chatte. Elle frissonna puis palpa mon sexe semi-rigide puis l'encouragea à devenir complètement rigide. Nous avons passé l'heure suivante à réaffirmer les liens de l'amour et de la luxure et après qu'elle ait déchiré des tranchées dans mon dos avec sa main droite, j'ai fait ma deuxième sieste de l'après-midi.

Jours plus tard

Chloé a attendu quatre jours pour appeler sa meilleure amie. Même si elle a dit que ma liaison avec Amber l'avait excitée, qu'elle avait secrètement voulu que nous fassions quelque chose, je me méfiais. J'étais méfiant parce que même si elle agissait bien avec moi, elle n'avait pas encore parlé à Amber. Peut-être qu'elle agissait, jouait un rôle avant de lâcher les avocats sur moi. Mais si elle jouait la comédie, elle aurait pu gagner un Oscar pour sa performance au lit. Elle m'a baisé à plusieurs reprises comme si j'étais un tout nouveau petit ami. Elle a finalement cédé et a appelé Amber.

"Il est temps de parler."

"Dieu Chloé, je suis tellement désolé, je ne --------"

« Tais-toi salope, je ne t'ai pas appelé pour entendre de faibles excuses ou excuses peu sincères. Retrouve-moi à Gas Works Park dans une heure, là je ne serai pas tenté de te tuer carrément, trop de témoins.

Elle se tenait au bord du lac quand Chloé s'approcha d'elle "Hey Cunt" gronda-t-elle. Amber avait l'air de ne pas avoir dormi depuis une semaine, ses cheveux, son visage étaient en ruine, sa pose était timide, son aura aussi grise que les nuages.

Amber a entendu de l'antagonisme dans la simple salutation, elle était tendue avant que Chloé n'arrive, l'entendre parler provoquait des pics d'anxiété plus aigus en elle. Elle se tourna pour regarder son amie "J'ai tellement honte Chloé, je suis tellement désolée."

"Désolé d'avoir baisé Mason ou désolé de t'avoir fait prendre ?" Elle a gardé sa voix calme, non menaçante mais chargée de colère : « Tu ne peux pas t'excuser d'être une salope, c'est ta nature, c'est qui tu es, être désolée d'avoir baisé mon mari n'y change rien. Dire cela ne serait pas sincère, faux. Tu aimes la bite et tu te fiches de qui alors pourquoi as-tu honte ?

Amber a pris la critique moyenne et même si elle n'était pas aussi dépravée que Chloé l'insinuait, cette fois, elle le méritait. « Parce qu'il est marié avec toi. Je l'ai baisé, j'ai merdé.

Chloé portait deux lattes Starbucks, elle en tendit un à Amber "Ici, asseyons-nous et parlons."

Ils étaient assis côte à côte sur une colline herbeuse silencieuse, regardant la ville de l'autre côté du lac alors qu'ils étaient perdus dans leurs pensées. L'esprit de Chloé faisait une danse joyeuse parce qu'elle maintenait la façade d'une femme écrasée et en colère. Amber était toujours prudente mais se demandait pourquoi Chloé lui avait apporté le latte, presque comme une offrande de paix.

« Depuis combien de temps traquez-vous mon mari ?

"Je ne l'ai jamais harcelé, j'ai juste saisi une opportunité."

"D'accord, depuis combien de temps attends-tu une opportunité ?"

Amber a regardé son amie et a avoué: «J'ai essayé de l'emmener au lit environ cinq mois après qu'il a commencé à sortir avec toi. Je voulais, j'ai fait une passe mais il l'a raté complètement, il était juste trop en toi. Après cela, j'ai accepté qu'il était à toi, mais depuis que tu l'as épousé, un petit lutin assis sur mon épaule n'arrêtait pas de laisser entendre que j'avais raté quelque chose de bien.

"Vous avez baisé trois fois, c'était aussi bon que vous l'imaginiez ?"

“He told you?”

“Every detail. The lap dance, the tit stroking, screwing your mouth, fucking you.”

Despite the circumstances, in spite of being confronted by the angry wife, Amber felt a shiver in her loins as her body remembered the afternoon of wild passionate sex. She knew she couldn't lie to Chloe, denying that it was good wouldn't be believed. “He was the best lay I've had in a long time, I got off like crazy. The entire afternoon was like we were in a carnival full of wild rides, each one faster, steeper and more thrilling than the last. Even after you caught us I my mind was tense but my body was totally satisfied. You could have beat me stupid and I wouldn't have been able to raise an arm against you.”

Chloe couldn't keep up the pretense, she loved her best friend like no other in the world and she had often thought of getting her and him together. It was time to let the worried woman off the hook. “You told Mason what we used to do with Ken and Barbie.” It was a statement.

Amber was surprised, he even told her about the casual conversation leading up the sex? “Yeah, I did.”

Chloe smiled for the first time “You remember Midge, Barbie’s best friend, what we did with her?”

“She went to bed with Ken and Barbie a few times, we thought that was totally nasty and fun. He was always in the middle.”

Chloe turned to face Amber, “Even back then I was wondering what it would be like, not only to have sex with a boy, but if both of us were in bed with him. We were too young to get turned on, to do anything but I knew that one day we would and from the first time we put Barbie and Midge in the Barbie House bed with Ken I wanted to do the same thing. Amber, I'm not mad, upset, pissed or murderous. I'm not jealous or hurt because you screwed him. For years you with him has been a thought in the back of my mind. A tease, a turn on. Thinking about you and him fucking has heated me up more than once. Last trip, when I was on my way home I had a feeling, intuition maybe, it was like I was connected to both of you. I knew without a doubt that if I left you two alone for a few hours longer, it would happen. I got so fucking turned on thinking about it I had to go to the cramped little toilet and get myself off. Then when I called I knew for certain it would happen, it was in your voices and I couldn't wait to get home. After you left I told him how I felt, what I was thinking, what I did, then made him take me to bed. That night I got so fucking hot I almost called you to come back and get into bed with us.”

“You screwed him?”

Her lips turned up as a contented smile, her eyes crinkled with the memory “Yeah, we celebrated my homecoming twice. Mason blew his nuts five times that day. I was surprised he could walk the next morning.”

Amber sat still trying to read her best friend's face for several long moments then asked “Then we’re okay?” Chloe didn’t say anything, she just reached for her friend and pulled her into a tender, loving hug.

After Sunset, Day Four

I'd been on edge ever since Chloe left the house to see Amber. It didn't matter how she had been acting, what she said or did, she was meeting the woman who fucked me for the first time since it happened. As much as I wanted to believe Chloe meant what she said and did, there was still the chance she was just waiting to drop a goddamn lawyer on me after she saw Amber. The phone rang, I answered cautiously “Hi sweetheart.”

“Charge up the big bong, I'm coming home.”

“How did it go with her?”

"Plus tard. Right now just know I still love you and I'm coming home to prove it. Get ready Stud, you get to be studly tonight.”

Chloe came into the house followed by Amber. The two looked animated, alive with mischief as they pulled off their coats. I was shocked to see Amber, even after my wife's revelations I didn't think the other woman would be welcome so soon. Chloe stepped across the short space, kissed me easily and asked “Where’s the bong?”

We sat in a triangle on the front room rug passing the smoke around. At first I was a little timid sitting with my wife and her friend who I had cheated with. After three hits I began to relax, we talked as if the air between us was as always had been in these moments. Amber and Chloe were getting on like they were still best ever friends. Gradually I began to accept that Chloe meant what she said, that she had fantasized for years, that me fucking Amber was okay with her. The dreaded divorce court attorneys faded from my mind.

Even with Chloe's sexual desires revealed and the companionship we were enjoying, I sensed that Amber was still a bit timid to be seated with both of us. She must have felt the hesitancy in me and her best friend so it was Chloe who took the lead, took the conversation to what had transpired, what she felt. She moved around so she was facing both of us then asked “Do you guys think it twisted that I wanted you two to screw?”

It was Amber who answered “Twisted? Maybe, maybe not, but surprising for sure.”

“Would you think it twisted if I wanted to watch? I get off on that fantasy, imagining his delicious hard-on slipping into your pussy.”

My heart stopped my ears were super tuned, what the hell was Chloe asking? Amber didn't flinch, her lips drew up as a pretty smile, her eyes sparked with fun and she answered, “Come on girl, let's have some fun with this guy.”

They rose in unison then both reached a hand out to me. I took each then they pulled me up. As soon as I was on my feet Chloe and Amber stepped off toward the back of the house towing me along. Realizing I was about to become a bedroom toy for two sexy women caused my prick swell with anticipation. The procession stopped at the side of the bed then the women turned to me and as if linked in mind began to pull at the buttons and zippers that held my clothes together. Wordlessly but with a lot of coordination they stripped me nude before Chloe shoved me to the bed. My knees folded over the edge as I flopped back, my erection slapped heavily on my stomach. Amber turned to Chloe then pulled her blouse up and over her up-stretched arms and off. Chloe turned her back so Amber could unlatch the bra then Amber pushed the straps off my wife’s shoulders and down her arms. Bared to the waist Chloe turned back to Amber then the two finished stripping each other naked.

Amber got onto the bed on my right side, Chloe to the left. My wife gripped my hard-on then stroked it a few times until Amber bent across my lap and put her mouth over the end of it. She suckled and licked me for a minute or so then Chloe grabbed her hair to pull her off. As soon as my cock was free from her best friend’s mouth Chloe began giving me head. While I was enjoying two enthusiastic blow jobs I put my hand to good use between the legs of both. I was fingering two soft slick cunts while they good naturedly tussled over my prick.

Chloe abandoned my lap and laid on her side next to me. She put her lips on my ear and breathed lightly “Fuck her Mason, fuck her until she begs you to stop then you can fuck me.” Chloe licked my ear, nuzzled my neck then said to her friend “On your back bitch, he's going to screw you senseless.”

Amber spit out my cock, barked a delighted laugh then rolled up until she was lying on me. “Let's give her a real show; god I’m so ready for this!” She put her lips over mine then as we kissed she arched her body until the end of my cock was in position then she jammed down, her cunt swallowed me completely.

Amber on my cock caused it to swell even more and I felt a major load swelling my erection. Chloe was on her knees watching Amber rock on my lap, she looked hot, turned on. I tapped her on the hip and when she looked down on me I said “Come over my head, let me do you too.” She didn’t' hesitate and in seconds she had her knees on either side of my head, the junction of her thighs over my chin, the soft insides of her legs caressing my cheeks. I flicked my tongue and licked through the silky pubic hair to the puffy wet lips of Chloe's pussy. She jerked her hips, eased down a little and I started fucking my wife with my tongue.

Chloe must have been dancing on the edge when I invited her over me, in just a couple of minutes she had an orgasm, her pussy swelled open and the strong erotic scent of Girl in Heat assailed my nostrils as her hips started bucking, I heard her moaning as she quivered. The two women were face to face on their knees over me and when Chloe started convulsing Amber put her arms around her and pulled her tight, their naked breasts squashed between them as both groaned and shook while they came together.

Amber had been working me to another ball buster but when they stopped quivering she pulled off my hard-on and rolled to my side. Chloe collapsed to the bed on the other side, head toward my feet, my head still between her legs. My wife pushed Amber away from me then the two of them got off the bed leaving me on my back with my erection chilling and deflating.

They stood away from the bed comparing notes about what they had just done. My wife didn't seem at all concerned that she had just participated in a threesome with another woman and her husband. In fact, she was gushing like a little girl with long desired present. While they were talking Amber rolled a joint and fired it. The women took hits then Chloe offered it to me. I got off the bed to join them, the three of us were still naked and I was enjoying the view of tits and asses as we passed the weed.

Gradually the conversation shifted to me and my cock which had relaxed somewhat. They decided that since I hadn't gotten off yet that they would give me a 'pity fuck'. The look in their eyes told me there wouldn’t be too much pity involved, that they were looking for more too. I took command of the situation and told them to lie back on the bed side by side, their near legs crossed over the other’s. My prick revived to become an erection again. I stepped up between Amber's legs, said to Chloe “You wanted to watch, so now watch.” The head of my swollen muscle slipped easily into my wife's best friend while Chloe propped up on an elbow to get a good view.

The longer I fucked the sexy brunette the more animated she got. She was humping her hips in sync with the cock slipping in and out of her. As I screwed her friend Chloe was getting more turned on too. Amber lost it. She started moaning and heaving, she crested four or five times as waves of rapture washed through her body. When she relaxed back to the bed I pulled out of her then went to Chloe. I put my lust laden cock between my wife’s legs then slammed into her, giving her the same attention I had just given her best friend. The room was filled with the sounds of sex, bodies slapping, harsh breathing and moans of “Yes! I love this! Oh, fuck me Mason, I want this so much.”

I don't know if it was a rush from the recent hits of pot or the rush of fucking the second woman in minutes but being inside Chloe was one of the most sexually intense feelings I had ever experienced. I watched my erection plunging in and out of her body and my entire concentration, my life forces centered on that connection. Chloe was undulating her back, fucking me, gasping sharply every time my balls slapped her butt. I was dimly aware that Amber was lying beside her blonde friend watching as husband and wife fucked.

Chloe stopped moving and pushed me out then she flipped to her stomach. She looked over her shoulder then swayed her ass as in invitation. I got between her spread legs, put my cock into her ass and we continued to screw with the passion and energy of new lovers. She started to breathe sharp yelps of pleasure when my cock plunged deep into her. Her ass was rocking, her hands clenched full of wadded blanket, eyes closed as I pummeled her. I put an arm around her waist then sought her clit with the end of my middle finger to excite her more. My erection was expanding in her hot deep butt, swelling with the need to explode when her passion crested and she crashed from her peak with body shaking convulsions. She howled into a pillow “OH MY GAWD - I'M CUMMING!”

I bent two fingers into her flowing cunt as her ass quivered, a signal to my balls to inject her with a full load. My erection cramped once then I filled her butt with long surges of cum.

I pulled my dick out with a plop and fell to her side. She wasn't moving except to catch cool air. Amber came up and laid next to me and kissed my cheek “Goddamn that was hot!” She tickled the base of my prick with two fingers smearing the cum clinging to me.

My wife raised her head and mumbled tiredly, “I can't move, what the hell did you do to me?”

“Couldn't have been that good, you didn't even kiss me.”

“Next time” she promised as the three of us relaxed into a restful sleep.

In The Months After

Amber didn't become a permanent part of our bedroom furniture but she stayed often enough to keep me busy, my wife happy. Amber finally relented and let Harrison seduce her then introduced him to Chloe and me. After several months it was apparent that Harrison was going to be a permanent part of Amber's world, he asked her to marry him; she accepted. We found out early that he tokes too so the four of us would get stoned while visiting or roaming the outdoors. He was quickly becoming as much a fixture in our house as Amber. After about six months Chloe and I agreed that Harrison was a good friend.

Chloe was in San Francisco so Amber was keeping me company, lying next to me trying to catch her breath, “Hey girl, don't you feel odd being with me now that you and Harrison are engaged?”

She lifted her head and looked at me “No, not really. Do you think I should? Are you trying to dump me?”

“Oh no, not at all but what if he finds out that you and I screw with the passion of new lovers every once in a while? You think he could accept that?”

Amber pushed up off my chest and sat beside me, her breasts bobbled as she jostled to a comfortable position. She took a serious tone “Tell me something, and don't hedge.”

"Quoi?"

“How would you feel if Chloe was screwing somebody else? I mean she doesn’t have a problem with me and you but what if she were the one getting laid outside the bonds of marriage?”

I mulled the question then decided I couldn't object too much since I was fucking her best friend steadily “I guess I would hope she would have a good time, I mean if she did get another cock, at least it should make her happy.”

Amber's eyes focused on me intently as she said “Let's set her up with Harrison. Let's see if those two can get it on. He's a good lover and I’m sure she would enjoy it. Think she would?”

“Do you think he would?”

She was getting animated, excited in a little girl way “Yes, I think he could easily be talked into a bed with her. Oh god, would that be hot or not? They have to do it!”

Amber’s unconcealed excitement and the thought of Chloe screwing another guy started to warm my nuts. My cock began to inflate again as I pulled her down beside me. As her fingers wrapped around my erection she put her lips on my ear “Who is going to ask her, you or me?”

It was a hell of a lot easier than we anticipated. The four of us were cruising out of Seattle on Harrison's 32-foot cabin cruiser headed to Victoria for three days. As we headed up the Sound the bong was being passed around, the trip was beginning well. Amber and I were on the back deck watching Harrison teach Chloe how to read the compass and keep the boat running straight when Amber whispered in my ear “It's today, I can feel it just like Chloe must have felt on that airplane. They are ready to fuck even though they might not admit it.”

I looked at my wife's back, she was wearing a short sun dress that revealed a lot of leg. From where I was sitting looking up at her I could see her panties peeking from under the hem. The man standing beside her had an arm resting across her shoulders and was leaning close to her ear as he explained how to navigate the boat. My cock started to swell. “How can you tell?”

She leaned closer and said with confidence “Look at their body language, the only thing between them and sex is the clothes they are wearing, if they didn't have clothes on right now nothing would stop them.”

“But with us here they won't start anything.”

Amber turned big hazel eyes on me “Let me handle it.”

“How, you can't just walk up and say hey you two get to it.”

“Oh yes I can, watch.”

I sat in the deck well of the boat and watched Amber's ass as she climbed the short ladder to the upper deck. She moved up to Chloe's side then put her mouth close to her ear and whispered something to her. My wife snapped her head around and said something urgent but quietly in return. Amber smiled at Chloe and nodded her head. Chloe turned and looked down on me. The only thing I could do was gesture my eyes toward her future lover. Amber stepped away and waited while Chloe turned full body to Harrison and pulled him to face her. She stepped close, put her arms around his neck then I saw her lips moving against his ear as she propositioned him on the steering deck of his own boat.

Harrison looked sharply into my wife’s eyes then over her shoulder to Amber. His fiancée' told him “I'll make sure the boat doesn’t hit any rocks.” He cast a question with his eyes to me and I raised my beer in salute. With no hesitation Harrison took Chloe's hand and led her to the ladder. She went first and by the time he was at the bottom of the ladder my wife had gone below and was standing beside a bunk waiting for him. Harrison closed the hatch to the galley after he went through it.

I left my seat and went up to stand with Amber. When we were close she pulled me into a hug then said “I wish I could watch, I'm getting turned on like crazy.”

I kissed her lightly “Wait until we get to the hotel in Victoria, we can let them spend the entire night alone in one room and I'll fuck your brains out in the other. Tomorrow night we can all get together on a bed.” She slipped me her tongue as we sealed the deal with a kiss.

At the hotel it took only about two seconds of negotiation to make the sleeping arrangements. Amber and I took one room and Harrison and Chloe took the other. As we parted for the separate rooms my wife pulled me into a hug then murmured “I love you so very much for setting this up. We had fun on the boat but here we can get fully nude and involved, I'm going to fuck him sore.” Claquer! My prick inflated instantly and Chloe felt it, she tilted her head back sparks of fun were dancing in her eyes “Save that for Amber, I won't need it tonight.”

About an hour after I had shattered my nuts for Amber's pleasure her cellphone rang. We had just started round two when Amber answered “Yeah?” She paused then said “I don't know, here you ask him.” She handed me the phone “Your wife.”

“Hi, what’s up?”

“Come over here, this day has been almost perfect but it could be totally perfect if I get two guys to fuck me at the same time.” The phone went dead.

I turned to Amber “She wants the two of us, me and Harrison.”

My wife's best friend, whose future husband was screwing my wife smiled knowingly “That can be a lot of fun for the girl. Go on, she gets hers tonight, we can do an encore tomorrow.”

I got out of bed and slipped on a hotel robe to go to the next room. Amber stood then slipped on loose pants and a blouse “Where are you going?”

“Don't think for a minute I'm going to sit alone while my future husband and my lover both fuck that bitch, I'm going to watch.”

Articles similaires

Soumission de la mère - Chapitre 12

Alex Morgan regarda autour de son dortoir, la pièce dans laquelle il avait passé les dernières années. Il avait pas mal de bons souvenirs ici, mais il y en avait un qui était exceptionnel. Quand son ami George l'avait poussé à créer un profil pour l'application de rencontres. C'était là qu'il avait rencontré la femme qu'il aimait maintenant, qui se trouvait être sa mère. Quand il s'était pointé aujourd'hui, George était content de le voir. George était beaucoup moins heureux d'apprendre qu'Alex déménageait et allait terminer ses études en ligne. Qui va m'aider quand j'ai des problèmes avec les filles, a...

462 Des vues

Likes 0

Skyrim : Les Aventures de Carthalo Partie 1

Carthalo lui caressa la joue, sentant sa peau lisse et froide et repoussant les cheveux noirs de jais de ses yeux. Lydia, dit-il, sa voix graveleuse portée à un murmure à son oreille détends-toi. Ce n'est pas un autre fardeau pour toi. il dégrafa sa chemise et elle frissonna légèrement au toucher. Ce n'est pas un ordre de votre Thane. ses mains fortes la soulevèrent par la taille et il la porta jusqu'au lit. Les planches craquèrent alors qu'il la portait dans les escaliers de Breezehome. Il l'allongea doucement sur le lit et commença à l'embrasser dans le cou, en disant...

405 Des vues

Likes 0

Les rêves d'Ashley

Tous les noms et l'emplacement ont été modifiés Faites-moi savoir comment vous aimez l'histoire. C'est ma première histoire ici. ================================== Quand j'ai posé les yeux sur Ashley pour la première fois, j'étais en 7e année. Nous étions jeunes. Mes premiers vrais sentiments ont commencé en 9e année. Son anniversaire était 2 semaines avant le mien. Quand j'ai eu 16 ans, j'ai organisé une grande fête. Et bien sûr, Ashley était là. Entre les années où j'étais l'une de ses meilleures amies, elle n'était pas de notre ville, elle a déménagé de Floride en 7e année. Elle était du genre timide. Mais...

485 Des vues

Likes 0

Dans la famille (partie 5)_(1)

« Voulez-vous de la compagnie ? » Cam passa la tête sous la douche. Je la regardai à travers des yeux plissés alors que je retirais mes cheveux mouillés de mes yeux. La Belle au bois dormant est enfin debout. ai-je taquiné. Elle laissa échapper un petit rire et ouvrit la porte vitrée. Tu dois perdre la serviette tu sais. dis-je en regardant la serviette qu'elle serrait si fort contre son corps. Elle entra et jeta sa serviette par terre à l'extérieur. Il y avait de la vapeur dans la douche donc je ne pouvais pas vraiment la voir clairement, mais je pouvais la...

434 Des vues

Likes 0

Ma première fois avec Cindy

L'histoire: Sur le chemin du retour de l'hôpital, après avoir déposé ma femme pour une opération du dos très sérieuse, Cindy, me disait comment elle allait faire toutes les choses que maman faisait dans la maison, comme faire la vaisselle et faire la lessive et ça elle s'occupera de son papa comme maman le fait. C'était dit dans une sorte de murmure doux et elle avait sa main sur mon bras, me touchant doucement et me regardant dans les yeux. J'ai senti un frémissement dans mon pantalon et j'ai regardé les jambes galbées de Cindy et la petite minijupe qu'elle portait...

471 Des vues

Likes 0

Un intermède tranquille

Je me tiens au pied de la table en vous regardant attentivement. Le silence fait des ravages dans vos sens déjà surexcités. Mes yeux parcourent votre visage en prenant note de la légère écartement de vos lèvres, du sillon entre vos sourcils et de l'évasement de vos narines, autant de signes de votre conscience accrue. Mon regard se pose des questions sur les muscles de tes bras, serrés et serrés, jusqu'aux poignets en cuir autour de chaque poignet, reliés entre eux et maintenus au-dessus de ta tête avec une seule attache. Bien que je ne puisse suivre l'attache que jusqu'au bord...

384 Des vues

Likes 0

Ma journée avec James

James et moi nous étions rencontrés via une annonce sur Craigslist que j'avais publiée quelques semaines auparavant, mais nous ne nous sommes jamais vraiment mis en contact. J'ai tapé le message qui changerait tout. Hé, je pense que je suis prêt à le faire. James a répondu en quelques minutes, Parfait, j'ai congé demain. Je vais chercher une chambre d'hôtel et viendra te chercher dans la matinée, de cette façon, nous pouvons passer toute la journée ensemble. « Mon cœur a raté un battement, j'étais tellement excité que je ne pouvais pas croire que cela se produisait réellement » Cela semble...

349 Des vues

Likes 0

Circonstances variables partie 2

Avis de non-responsabilité : je ne possède pas de Pokémon, aucun personnage ni Pokémon. Tu sais, juste pour me couvrir les fesses au cas où. Mieux vaut prévenir que guérir. Note de l'auteur : Merci à toutes les personnes qui ont lu le premier chapitre. Ce chapitre a été beaucoup plus long que ce à quoi je m'attendais. Prendre plaisir! ––––––––– « Cher Nicolas, C'est ta sœur, Julien ! J'ai envoyé cette lettre par Taillow parce que c'était plus rapide, et pour te féliciter d'avoir passé la Pokemon Academy ! Papa dit que tu as été horrible aux examens…’ Je n'ai pas...

511 Des vues

Likes 0

Éveil éternel : chapitre six

***Avertissement*** Comme d'habitude, ce n'est pas mon histoire. Je n'ai créé, modifié ou édité aucune partie de cette histoire. C'est l'œuvre de Captius. __________________________________________________________________________________ Comme toujours, n'oubliez pas de noter et de commenter. Et merci à ceux qui ont commenté le dernier chapitre que c'était mieux que la défiance. Cela a rendu Mishikail insupportable et presque impossible à gérer haha. Non, mais vraiment, vous l'avez fait toute l'année jusqu'à présent (même si nous en sommes à quelques semaines). Chapitre six : Rétribution et engagement Au cours des quatre semaines suivantes, les choses se sont déroulées plutôt bien, aussi bien qu'ils le pouvaient...

401 Des vues

Likes 0

Chalet 13 – Partie 1

Cette histoire parle d'une femme qui choisit de vivre son fantasme sexuel pour un rapport sexuel forcé anonyme, à l'insu de son mari. Si vous n'aimez pas ce type d'histoire, ou quelqu'un qui aime faire des commentaires désobligeants anonymes, sautez cette histoire. J'apprécie les messages privés qui fournissent des commentaires et/ou des idées constructifs... REMARQUES : Aux fins de cette histoire, le géosexing est défini comme une variante du géocaching, dans laquelle les hommes et les femmes utilisent le système de positionnement global (GPS) pour désigner ou rechercher des lieux dans lesquels avoir des relations sexuelles avec une personne consentante. Il ne...

319 Des vues

Likes 1

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.