L'échelle

189Report
L'échelle

Fbailey histoire numéro 187


L'échelle


Quand maman nous a appelés à la maison, j'ai su que j'avais des ennuis. Après tout, mes parents pensaient que trouble était mon deuxième prénom. J'en avais certainement assez mangé ces derniers temps. C'était surtout centré sur ma petite sœur.

Maman a dit : « Randi, qu'est-ce que tu faisais sur cette échelle ?

Randi a déclaré: "J'ai dû sortir mon avion en papier de l'arbre."

Maman a dit : « Et tu as laissé ton frère tenir l'échelle pour toi ? Je t'ai dit un million de fois qu'il veut seulement regarder ta jupe pour voir ta culotte. N'est-ce pas ? »

Randi s'est moqué de maman et a dit: «Eh bien, je l'ai trompé. Je n'en porte pas.

Soudain, maman est devenue rouge de colère et s'est tournée vers moi. Elle m'a crié dessus, elle m'a dit que j'allais vraiment l'avoir quand mon père rentrerait à la maison, puis elle m'a dit d'aller dans ma chambre. J'étais définitivement partant pour cette fois.

Le truc, c'est que j'avais seize ans et que j'étais assez vieux pour en savoir plus. Randi n'avait que treize ans et le préféré de maman. Randi ne pouvait pas faire de mal. C'est du moins ce que pensait maman. Randi était ma petite sœur et j'essayais toujours de relever sa jupe et elle aimait même me laisser le faire. J'avais vu sa chatte chauve de nombreuses fois. Cependant, ces derniers temps, Randi doit aussi me causer des ennuis. À quoi d'autre servent les petites sœurs ? Je savais qu'elle se rattraperait après mais parce qu'elle le fait toujours.

Elle était ce que maman appelait une floraison tardive. Randi avait presque douze ans lorsqu'elle a eu ses premières règles, puis quelques mois se sont écoulés avant qu'elle n'en ait d'autres. Maintenant maman l'écrit sur le calendrier et ça embarrasse Randi. À peu près à la même époque, elle a également commencé à faire pousser ses seins. Elle était vraiment fière d'eux et elle soulevait sa chemise tous les jours pour que je puisse les voir. Puis un jour, elle m'a dit de soulever sa chemise chaque fois que je voulais les voir. Effectivement, environ une semaine plus tard, je me suis fait prendre en train de soulever sa chemise. Maman m'a vu faire et bien sûr Randi ne lui a pas dit qu'elle me laissait toujours les regarder, alors j'ai eu la ceinture. Après cela, non seulement j'ai pu regarder les seins de Randi tous les jours, mais je pouvais aussi sucer ses mamelons et les toucher autant que je le voulais.

Dernièrement, Randi m'avait montré les petits poils qui commençaient à pousser sur sa chatte. Elle était si fière d'eux qu'elle voulait juste les montrer, alors bien sûr je regarde. La meilleure partie est quand elle monte sur mon lit, se penche en arrière et ouvre ses jambes très largement pour que sa chatte s'aplatisse et que ses lèvres humides s'ouvrent pour que je puisse voir jusque dans son trou de baise. Bien sûr, elle ne me laissera pas toucher sa chatte mais elle l'ouvrira davantage pour que je puisse mieux la voir. Elle est si souple qu'elle peut presque regarder dans son trou elle-même. Parfois, je tiens un miroir pour qu'elle puisse aussi le regarder.

Puis, il y a environ deux semaines, Randi a commencé à me laisser enfoncer mon doigt dans son trou avec une bougie qu'elle avait volée dans le tiroir de la salle à manger de maman. Je pouvais mettre mon index jusqu'au point où mes autres doigts se mettaient en travers. Cependant, je peux faire entrer cette bougie dans ses six pouces et quart parce que je l'ai marquée avec mon ongle du pouce et l'ai mesurée par la suite.

J'étais assis dans ma chambre à attendre que papa me batte quand Randi est venu m'avertir que papa venait de rentrer à la maison et que maman l'informait de tout. Puis elle s'est assise sur mon lit et a mis ses chevilles derrière sa tête pour que je puisse jeter un dernier regard sur sa chatte chauve avant de me faire battre avec la ceinture. Elle m'a dit que je pouvais mettre mon doigt en elle pour avoir un souvenir agréable auquel penser pendant ma punition. Randi m'a même dit à quel point elle était désolée de m'avoir causé des ennuis et que je pourrais commencer à la baiser après ma punition. C'est alors que papa s'éclaircit la gorge et ferma la porte derrière lui.

Ni Randi ni moi n'avons bougé un muscle pendant que papa examinait la situation. Il y avait Randi avec sa tête sur mon oreiller, ses pieds derrière sa tête, tenant sa chatte ouverte pour moi et il y avait moi avec mon index tout le chemin dans sa chatte humide. De plus, papa avait tout entendu, comment elle m'avait attiré des ennuis et comment elle allait commencer à me laisser la baiser après.

Papa s'est approché de nous et a tendu une de ses grosses mains pour tenir ses deux pieds dans cette position derrière sa tête. Puis il a lentement retiré mon doigt de sa chatte. Je me suis assis avec une érection furieuse dans mon pantalon alors que papa regardait ma petite sœur. Puis j'ai finalement compris que je n'avais plus de problèmes.

J'ai regardé Randi dans cette position avec ses jambes juste à l'extérieur de ses seins. Son T-shirt était serré contre sa poitrine, ses petits seins faisaient de petites bosses dans le tissu et ses minuscules mamelons étaient durs comme des gommes à effacer. Sa jupe était retroussée autour de sa taille. Sa chatte était aplatie, elle était rose et son trou ouvert bavait. Je pouvais même voir son petit trou du cul plisser et se détendre en respirant. Puis j'ai remarqué son visage alors qu'elle passait de larmes coulant sur son visage à presque un sourire alors qu'elle regardait le gros renflement dans le pantalon de papa. À ce moment-là, j'ai su qu'elle n'avait aucun problème non plus.

Papa a demandé à Randi: "As-tu déjà eu une bite dans ta petite chatte?"

Je n'avais jamais entendu papa parler comme ça auparavant.

Randi a répondu : « Non papa. Pas encore."

Papa m'a demandé: "Avez-vous déjà mis votre bite dans une chatte avant?"

J'ai répondu : « Non papa. Pas encore."

Puis papa m'a vraiment surpris quand il a dit: «Je vais la tenir. Tu la baises d'abord.

Toutes sortes de pensées se sont précipitées dans mon esprit. "Première!" « Baise-la ! » "Il la tiendra pendant que je la baise!"

J'ai donc enlevé mon jean bleu et mes sous-vêtements pendant que papa regardait mon érection. Je suis retourné sur le lit et j'ai rampé plus près de Randi. Ensuite, j'ai tenu ma bite et je l'ai inclinée assez loin pour toucher la tête de celle-ci à son trou humide. J'ai poussé vers l'avant et il s'est glissé sans aucune résistance. Papa a tenu ses pieds derrière sa tête pendant que je baisais ma sœur de treize ans. Je savais qu'elle avait six pouces et quart de profondeur et je savais aussi que c'était la longueur de ma bite, donc quand j'ai touché le fond, je n'étais pas aussi surpris que Randi. Je devais l'admettre même si elle l'a pris comme un champion. Randi n'a jamais appelé maman ni essayé de s'éloigner de nous. J'ai baisé ma sœur avec une urgence que j'avais toujours à chaque fois que j'étais excité et que je me branlais la nuit. J'ai poussé en elle tout ce dont j'avais besoin, puis j'ai dit à papa que j'allais jouir et il m'a dit de juste jouir en elle, après tout, Randi avait pris la pilule pendant un an de toute façon.

Quand j'ai fini de jouir et que j'ai retiré ma bite de son père, il m'a dit de la tenir pendant qu'il la baisait ensuite. Quoi! Je pouvais à peine en croire mes oreilles. Papa a laissé tomber son pantalon et ses sous-vêtements dans un mouvement fluide puis il a forcé sa bite dans la chatte de sa fille. La bite de papa était de taille presque identique à la mienne, seulement la sienne peut-être un peu plus épaisse. Papa n'était pas du tout pressé comme j'avais été. Il appréciait cette baise comme s'il l'avait attendue depuis des années. Apparemment, il avait voulu la baiser et cela lui avait donné l'opportunité dont il avait besoin.

Alors que papa baisait Randi, il lui a dit qu'elle le taquinait depuis assez longtemps aussi. Elle lui avait constamment montré sa chatte ces derniers mois également et il en avait assez. Il lui a demandé s'il lui faisait du mal, mais je ne pense pas qu'il ait même fait attention quand elle a dit un peu. Papa était dans une sorte de rêve érotique où les pères baisaient leurs filles tout le temps et que c'était bien de le faire. Il se souvenait d'avoir baisé sa sœur quand il avait mon âge aussi. Il se souvenait même d'avoir baisé la meilleure amie de sa sœur avec elle aussi. Cette meilleure amie était ma mère.

Puis papa m'a envoyé en bas chercher maman. Il m'a dit de ne pas prendre la peine de remettre mes vêtements non plus. Donc, avec ma bite à moitié dressée, je suis descendu et j'ai dit à maman que papa voulait qu'elle monte dans ma chambre. Elle m'a suivi dans les escaliers mais je pense qu'elle a vérifié mon cul nu et mes couilles floues tout le long. Je suis d'abord entré dans ma chambre, puis maman s'est tenue dans l'embrasure de la porte.

Maman a regardé la position dans laquelle Randi était et la bite de papa toujours dans sa chatte, puis elle a demandé: "Qu'est-ce que tu penses que tu fais?"

Papa lui a souri et a dit: "Tu te souviens quand tu avais cet âge et que je te baisais avec ma sœur comme ça?"

Maman a rougi et a dit: "Oui, je me souviens."

Papa a demandé: "Pouvez-vous toujours mettre vos pieds derrière votre tête?"

Maman a dit: "Je ne sais pas, mais je pourrais essayer si tu me veux vraiment aussi."

Puis maman s'est déshabillée devant moi et j'ai pu la voir complètement nue. Maman a d'énormes seins par rapport à Randi. Elle a aussi toute une forêt de poils sur sa chatte. Puis maman s'est levée sur le lit à côté de Randi et avec beaucoup de grognements et d'efforts, elle a dit à papa qu'elle ne pouvait plus le faire. Puis elle lui a dit qu'elle s'entraînerait pour lui s'il la voulait aussi.

Papa m'a regardé et a juste dit: "Maintenant, baise ta mère."

Maman a vu l'air choqué sur mon visage et a dit: "Tu ferais mieux de faire ce que dit ton père à moins que tu ne veuilles goûter à cette ceinture."

Alors je me suis levé au pied du lit et j'ai glissé ma bite dans la chatte de ma mère avec son aide. Ses genoux étaient à la hauteur de ses seins et je me suis juste penché dessus pendant que je la baisais.

Papa a dit: «Il devrait durer un peu plus longtemps cette fois. Il vient de finir de baiser sa sœur avant que je ne commence à la baiser aussi. Saviez-vous que cette petite garce lui causait des ennuis exprès ? »

Maman a souri et a répondu: «Je l'ai bien fait. Selon vous, qui l'a poussée à le faire. Comment se sent-elle?"

Papa a répondu: «Tout comme vous et ma sœur l'avez fait aussi. Agréable et serré dans cette position.

Maman a dit : « En parlant de ta sœur, saviez-vous qu'elle est de retour en ville ?

Papa a dit: «Oui, je l'ai fait. Je l'ai baisée dans mon bureau à midi aujourd'hui. Elle est censée passer plus tard ce soir.

Maman a dit: «Bon, peut-être que nous cinq pourrons nous amuser à l'ancienne alors. Je me demande si elle peut mettre les pieds derrière la tête.

Juste à ce moment-là, je jouis dans la chatte de maman alors que papa jouis dans Randi. Lorsque nous nous sommes retirés, les deux filles se sont redressées sur le lit.

Randi m'a regardé droit dans les yeux et a dit : « Tu veux voir ce que maman m'a appris ? Puis elle s'est retournée, s'est assise sur le visage de maman, puis a enfoui son propre visage dans la chatte de maman. Papa et moi les avons regardés jusqu'à ce que nous devenions à nouveau durs. Il voulait vraiment baiser Randi une deuxième fois et je voulais vraiment encore baiser maman aussi alors il a pris Randi et l'a emmenée dans sa chambre pendant que maman se levait sur ses mains et ses genoux pour moi.


La fin
L'échelle
187

Articles similaires

Amusant avec Steve II

Seul à la maison Cela fait environ quatre mois que Mark et moi nous amusons dans les vestiaires, et nous avons décidé qu'il serait préférable que personne ne découvre nos activités, alors nous y voilà, en train de saisir toutes les occasions possibles d'être ensemble. Ce week-end particulier, ma mère et mon père seront absents tout le samedi, alors j'ai demandé à Mark de venir, mes parents n'ont pas de problème avec Mark mais ils nous surveillent toujours toutes les dix minutes, il est donc impossible de devenons un peu fous avec lui, nous nous asseyons normalement sur mon lit face...

843 Des vues

Likes 0

Dans la famille (partie 5)_(1)

« Voulez-vous de la compagnie ? » Cam passa la tête sous la douche. Je la regardai à travers des yeux plissés alors que je retirais mes cheveux mouillés de mes yeux. La Belle au bois dormant est enfin debout. ai-je taquiné. Elle laissa échapper un petit rire et ouvrit la porte vitrée. Tu dois perdre la serviette tu sais. dis-je en regardant la serviette qu'elle serrait si fort contre son corps. Elle entra et jeta sa serviette par terre à l'extérieur. Il y avait de la vapeur dans la douche donc je ne pouvais pas vraiment la voir clairement, mais je pouvais la...

771 Des vues

Likes 0

Éveil éternel : chapitre six

***Avertissement*** Comme d'habitude, ce n'est pas mon histoire. Je n'ai créé, modifié ou édité aucune partie de cette histoire. C'est l'œuvre de Captius. __________________________________________________________________________________ Comme toujours, n'oubliez pas de noter et de commenter. Et merci à ceux qui ont commenté le dernier chapitre que c'était mieux que la défiance. Cela a rendu Mishikail insupportable et presque impossible à gérer haha. Non, mais vraiment, vous l'avez fait toute l'année jusqu'à présent (même si nous en sommes à quelques semaines). Chapitre six : Rétribution et engagement Au cours des quatre semaines suivantes, les choses se sont déroulées plutôt bien, aussi bien qu'ils le pouvaient...

722 Des vues

Likes 0

Assermenté au secret

ASSERMENTÉ AU SECRET Elle feuilleta les papiers des hommes potentiels. « Vous ne me préparez sérieusement pas, avec aucun de ces hommes. » Elle a dit mécontent. S'asseyant sur sa chaise avec un air dégoûté sur le visage. “ Madison ! Soyez réaliste, vous avez 35 ans et vous êtes toujours célibataire ! Je sais que je suis ta petite sœur. Mais vous devez faire un effort si vous ne voulez pas être seul pour le reste de votre vie. » Mélanie a dit sincèrement. Madison se pencha en avant et continua à feuilleter les longs papiers blancs. Jusqu'à ce qu'elle sorte un...

861 Des vues

Likes 0

Soumission de la mère - Chapitre 12

Alex Morgan regarda autour de son dortoir, la pièce dans laquelle il avait passé les dernières années. Il avait pas mal de bons souvenirs ici, mais il y en avait un qui était exceptionnel. Quand son ami George l'avait poussé à créer un profil pour l'application de rencontres. C'était là qu'il avait rencontré la femme qu'il aimait maintenant, qui se trouvait être sa mère. Quand il s'était pointé aujourd'hui, George était content de le voir. George était beaucoup moins heureux d'apprendre qu'Alex déménageait et allait terminer ses études en ligne. Qui va m'aider quand j'ai des problèmes avec les filles, a...

797 Des vues

Likes 0

Toucher - Chapitre 2

Toucher - Chapitre 2 Les choses se gâtèrent rapidement, Kelly et moi venions de faire l'amour ensemble sans vraiment savoir pourquoi nous l'avions fait. Était-ce parce que je suis tombé sur elle et qu'elle ne voulait pas m'arrêter ? Mais alors elle participait tout autant... Je n'arrivais pas à comprendre. Nous avons essayé de nous parler juste après mais nous nous sentions tous les deux bizarres l'un avec l'autre, c'est pourquoi je ne l'avais jamais draguée auparavant, je savais que cela ruinerait notre amitié. J'ai essayé de sortir de là aussi vite que possible sans avoir l'air d'un abruti complet. Je...

765 Des vues

Likes 0

Skyrim : Les Aventures de Carthalo Partie 1

Carthalo lui caressa la joue, sentant sa peau lisse et froide et repoussant les cheveux noirs de jais de ses yeux. Lydia, dit-il, sa voix graveleuse portée à un murmure à son oreille détends-toi. Ce n'est pas un autre fardeau pour toi. il dégrafa sa chemise et elle frissonna légèrement au toucher. Ce n'est pas un ordre de votre Thane. ses mains fortes la soulevèrent par la taille et il la porta jusqu'au lit. Les planches craquèrent alors qu'il la portait dans les escaliers de Breezehome. Il l'allongea doucement sur le lit et commença à l'embrasser dans le cou, en disant...

736 Des vues

Likes 0

Histoire parallèle du pacte du diable : Mark retourne à l'école

Le pacte du diable par mypenname3000 Droits d'auteur 2013 The Devil's Pact Side Story : Mark visite le lycée. Remarque : cela se passe pendant le chapitre 18 pendant que Mark recherche les vierges à l'école secondaire Rogers. Melody du chapitre 4 et les Cunningham Twins du chapitre 6 font leur apparition. J'ai garé ma voiture dans le stationnement bondé de l'école secondaire Rogers. C'était une collection décousue de bâtiments en briques rouges et de portables gris. La classe avait déjà commencé et l'extérieur de l'école était désert. Je me suis dirigé vers le bureau de l'école, le panneau devant indiquait...

757 Des vues

Likes 0

Garçons Voisin Chapitre 2

Garçons Voisin chapitre 2 Partie 1 Cette soirée a changé ma vie et toute ma perspective sur la sexualité. Au début, j'ai essayé d'oublier ce qui s'est passé au début, c'était terrible de penser à être aussi gêné et soumis à être nu et humilié devant une femme adulte sans parler d'être léché par un énorme chien jusqu'au point où je suis venu partout puis faites-le regarder et souffrir en me faisant lécher. C'était des jours avant que je puisse devenir dur et me masturber .. eh bien, essayez au moins, toutes mes pensées habituelles ne fonctionnaient pas, mes magazines pornos...

374 Des vues

Likes 0

Un intermède tranquille

Je me tiens au pied de la table en vous regardant attentivement. Le silence fait des ravages dans vos sens déjà surexcités. Mes yeux parcourent votre visage en prenant note de la légère écartement de vos lèvres, du sillon entre vos sourcils et de l'évasement de vos narines, autant de signes de votre conscience accrue. Mon regard se pose des questions sur les muscles de tes bras, serrés et serrés, jusqu'aux poignets en cuir autour de chaque poignet, reliés entre eux et maintenus au-dessus de ta tête avec une seule attache. Bien que je ne puisse suivre l'attache que jusqu'au bord...

694 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.