L'été de Brooke_(1)

57Report
L'été de Brooke_(1)

Au lycée, je n'ai jamais été la grande star ou le clown de la classe, ou vraiment quoi que ce soit. J'ai glissé au milieu de tout et n'ai jamais été remarqué par personne à part quelques amis. Les femmes ont été incluses car je n'ai jamais eu de personnalité ou de corps remarquable. Il y avait une fille, Brooke, j'aurais bien aimé la câliner autant que je voulais la baiser. Elle avait une personnalité électrique et le corps qui allait avec. D'une manière ou d'une autre, nous avons formé une relation improbable, bien sûr, étant l'idiot que j'étais, je voulais obtenir quelque chose de plus. Inutile de dire que j'étais ami zoné et que mon petit cœur triste ne supportait pas le rejet.
Permettez-moi de vous expliquer quand tout ce festival de merde a commencé et à propos de Brooke. J'étais sur le point de terminer la première année du lycée, j'attendais avec impatience ma demi-journée de terminale, puis je sortirais de ce trou à merde. Elle était en deuxième année. Je sais quel genre d'idiot tombe amoureux d'une deuxième année ? Quoi qu'il en soit, elle était juste wow, des jambes de 5'9 "qui sont allées au paradis, par paradis, je veux dire un cul sexy que vous ne pouviez pas vous empêcher de regarder alors qu'elle s'éloignait. Ses seins n'étaient pas très gros mais ça n'a pas pris tout ce qui est loin d'elle. Je suis un mofo bizarre et j'aime les pieds ne me jugez pas nous aimons tous la merde coquine honnêtement ne vous mentez pas. Donc dans l'ensemble, elle est juste la femme la plus sexy de tous les temps et me fait chanter " You Shook Me All Night Long" d'ACDC dans ma tête à chaque fois que je la vois.
Quoi qu'il en soit, c'est donc la fin de l'année junior, la meilleure relation que j'ai eue jusqu'à présent est ma main. Tout ce que je veux, c'est voir si Brooke et moi avions quelque chose à faire. Pour le dire simplement, j'étais un ami zoné pour l'éternité. Je n'ai aucune idée de ce qui s'est cassé, mais quelque chose s'est produit et pendant longtemps, je n'ai jamais pu le rattacher. Je voulais avoir Brooke, par tous les moyens nécessaires. J'ai donc élaboré un plan et cet été restera à jamais dans mes mémoires comme l'été où j'ai violé Brooke.
L'une des grandes choses à propos de vivre dans le sud-ouest américain est qu'il y a de la baise dans le désert partout, beaucoup de coins et recoins où se cacher. J'ai rassemblé mes fournitures pour mon voyage dont j'avais besoin, ruban adhésif, corde, wd-40, gants en caoutchouc, serrure pick set, kit de lavement, douches, pilules du lendemain et aussi chier des tonnes de siestes humides. J'espère que certains d'entre vous, les pervers les plus intelligents, réfléchissent à mon plan, le reste d'entre vous les imbéciles comprendra un peu.
Donc, environ deux semaines après le début des vacances d'été, j'ai commencé à faire mes devoirs. Son père est un flic, ce qui était effrayant mais cela signifiait juste plus de planification. J'étais allé plusieurs fois chez elle, donc je savais qu'il n'y avait pas de système d'alarme qui, autrement, aurait rendu mon plan impossible sans abandonner tout le plan et redémarrer. Quelques nuits passées à surveiller sa maison m'ont appris que son père faisait le quart de nuit vers 20 heures tous les jeudis et vendredis. La chambre de ses parents est à l'autre bout de la maison et la chambre de Brooke a une fenêtre qu'elle ne verrouille jamais parce qu'elle adore sortir en douce. Ses chiens étaient amicaux et ne paniquaient pas quand les gens allaient à la porte et surtout quand ils sentaient des gens familiers.
J'ai donc rassemblé toutes mes fournitures en quelques jours dans quelques magasins différents pour ne pas éveiller les soupçons, car je peux vous garantir qu'un caissier mettra 2 et 2 ensemble et verra mon kit de viol de fortune. J'ai aussi acheté des jeans, des bottes et un sweat à capuche très génériques de Goodwill dont j'ai ensuite coupé les étiquettes. J'avais un masque de ski noir dont je n'avais plus besoin et que je pouvais utiliser. Alors jeudi soir j'ai dit à mes parents que je dormais chez mon pote et comme il a une piscine je n'ai soulevé aucun soupçon avec mon sac de fringues que j'avais emporté avec moi.
Je suis allé à la station-service près de chez moi et j'ai déplacé tout mon équipement dont j'avais besoin sur mon siège arrière depuis mon coffre, ce que personne n'a remarqué. J'ai acheté quelques collations et boissons et beaucoup de bouteilles d'eau pour toute la nuit que j'avais prévue. Je me suis garé près de la maison de Brooke et j'ai dormi dans ma voiture jusqu'à 8 heures, j'ai eu environ 4 heures de sommeil qui seraient nécessaires. Je suis passé devant chez elle vers 8 h 30 et j'ai vérifié que son père était bien parti. Il était donc je suis retourné à ma place et j'ai dormi encore 2 heures.
Je me suis réveillé et suis sorti de ma voiture, mon petit sac rempli de friandises et mes poches remplies d'un masque de ski et d'un couteau. J'ai marché sur le trottoir d'en face et j'ai vu toutes les lumières de la maison s'éteindre. Brooke avait une incroyable capacité à s'endormir à 9 heures tous les soirs, elle était donc bien endormie au moment où je me suis présenté. J'ai vu que la côte était dégagée et je me suis déplacé vers sa porte d'entrée. J'avais appris à bien crocheter la serrure de ma porte d'entrée lorsque mes parents n'étaient pas à la maison, alors je me suis occupé de la porte en moins d'une minute. J'ai attrapé le wd-40 et huilé les charnières des portes pour qu'il y ait peu ou pas de bruit lorsque j'ai ouvert la porte. Des gants et un masque étaient évidemment mis avant ce point, mais il fallait juste s'assurer que vous, les idiots, le saviez. J'ai dit bonjour aux chiens et je les ai remis sur leurs lits où ils dormaient et je me suis assuré qu'ils restaient.
J'ai rampé aussi lentement et silencieusement que possible jusqu'à la chambre de Brooke, sa porte était ouverte et je pouvais voir son corps toujours paisible. J'entrai dans sa chambre et regardai un peu autour d'elle pour voir si je pouvais trouver quelque chose que je voudrais garder en souvenir. J'ai trouvé quelques paires de culottes souillées et des sandales que je voulais garder, elle n'avait pas de jouets ou quoi que ce soit à ma grande déception, mais qu'est-ce que tu vas faire ? J'ai attrapé son téléphone aussi parce que j'avais des projets vraiment fous pour ça aussi (je suis dégoûtant désolé).
Je me suis déplacé sur elle et elle était dans la position parfaite pour ce que j'avais prévu avec elle allongée sur le ventre. Je me suis mis derrière elle et j'ai mis ma main aussi loin que je pouvais sous et autour de son cou sans la réveiller, ce qui n'était pas beaucoup mais chaque pouce comptait. J'ai déplacé mon autre main sur sa bouche et j'ai pris une profonde inspiration parce que c'était le point de non-retour. J'ai tiré sa tête en arrière en mettant ma main sur sa bouche en réduisant également le bruit qu'elle ferait. J'ai ensuite enroulé mon bras autour de son cou et j'ai serré aussi fort que possible, lui coupant les voies respiratoires.
Pour tous les idiots qui veulent essayer ça sur votre pote ivre, ne mettez pas le plat de votre avant-bras contre le devant de son cou ou vous allez lui écraser le larynx et le tuer, faites rentrer sa gorge dans le creux de votre bras.
Quoi qu'il en soit, elle s'est réveillée assez rapidement comme vous l'imaginez et c'était une question de quelques secondes avant qu'elle ne s'évanouisse, dès qu'elle est devenue molle, j'ai fourré une paire de culottes dans sa bouche et j'ai scotché sa bouche et lui ai mis un bandeau sur les yeux . J'ai sécurisé ses mains et ses jambes. En un rien de temps, elle a été attachée comme un joli cadeau pour que je m'ouvre plus tard. Je la jetai sur mon épaule et sortis par la porte d'entrée et la refermai derrière moi.
Elle était encore groggy sur le chemin du retour vers la voiture et avait du mal à résister. Je l'ai mise dans le coffre et je suis partie dans le désert pour ma nuit de plaisir. Après environ 10 minutes de route, je l'ai entendue commencer à bouger, mais je ne pouvais pas faire grand-chose sans attirer l'attention sur moi.
Nous sommes finalement arrivés là où je voulais être, c'était à quelques minutes en voiture sur un chemin de terre jusqu'à un endroit très désert et non visible de l'autoroute, mon propre sanctuaire. Je suis sorti et je me suis déplacé vers l'arrière et j'ai pensé à ce que je devais faire car elle faisait beaucoup de bruit. J'ai compris et j'ai ouvert le coffre et je l'ai immédiatement giflée aussi fort que possible pour la faire taire. Ça a fonctionné alors je lui ai dit "ok tu fais ce que je dis tu vas bien, tu ne le fais pas et je vais m'assurer que tes parents trouvent ton corps sur la pelouse, compris?" Elle hocha rapidement la tête, comprenant sa situation.
J'ai attrapé mon couteau et j'ai coupé rapidement sa chemise et son short qu'elle portait au lit, elle n'avait pas de culotte ou de soutien-gorge sur lequel j'étais heureux et triste. Donc, voici ma fille de rêve nue devant moi, je ne savais presque pas quoi faire. Mais je l'ai fait et je l'ai soulevée et je l'ai mise à genoux devant moi et j'ai enlevé son bâillon et son bandeau. J'avais mon masque pour qu'elle ne puisse pas voir mon visage. J'ai sorti son téléphone et demandé son mot de passe, elle m'a dit un numéro qui s'est avéré faux. Je l'ai giflée à nouveau et lui ai demandé quel était vraiment le numéro, elle a compris et m'a donné le numéro à travers ses larmes.
Je l'ai tapé et j'ai commencé à parcourir quelques-uns de ses messages. Un connard lui envoyait des SMS et lui disait à quel point elle était sexy alors j'ai pensé pourquoi ne pas lui offrir un cadeau et j'ai commencé à prendre des photos de sa poitrine, je leur ai fait croire qu'elle n'était pas sur le point de se faire violer mais il passait un bon moment. Il a commencé à envoyer des SMS en disant à quel point il était dur et merde et a renvoyé une photo de dic à laquelle j'ai répondu en la penchant en avant et en prenant une photo de sa chatte et de son cul et en la renvoyant. Je l'ai fait avec quelques gars qu'elle envoyait par SMS (elle s'est avérée être une sacrée pute quand j'ai vérifié ses messages et vu combien de nus elle envoyait à certaines personnes). Je me suis assez amusé pour le moment, alors j'ai posé son téléphone et concentré sur elle.
J'ai attrapé ses pieds et les ai admirés pendant une minute ou deux avant de commencer à lécher et sucer ses orteils et lécher toute la plante de ses pieds. J'ai sorti ma bite et j'ai frotté ses pieds doux dessus, je n'ai pas joui mais j'étais proche.
J'ai commencé à frotter son beau cul doux et j'ai regardé sa chatte sexy et son trou du cul qui me regardaient. J'ai frotté mon pouce sur son clitoris et je l'ai vue trembler légèrement à mon contact. J'ai continué à frotter son clitoris et sa respiration a commencé à devenir un peu plus lourde et j'ai vu sa chatte commencer à se mouiller un peu, elle n'avait évidemment aucun contrôle sur cela et était probablement en train de maudire son corps à ce moment. J'ai continué à frotter et j'ai collé mon visage dans sa douce chatte et j'ai commencé à lécher sa fente. Je savais qu'elle n'aimait pas le fait que je l'excitais, croyez-moi, elle aimait ça, elle détestait juste le fait que ce soit un pervers sale et pas le QB universitaire (qui pour info a aussi des nus). Je pouvais entendre ses gémissements venir plus fort et puis tout d'un coup j'ai eu un jet très savoureux de jus féminin qui signale un orgasme donc j'étais heureux.
Elle s'est un peu affaissée alors je l'ai roulée sur le côté et j'ai vu ses yeux toujours larmoyants mais avec un regard légèrement vitreux. Au moins, elle appréciait un peu ça, je sais qu'elle ne le ferait pas longtemps. J'ai enlevé le ruban adhésif de sa bouche et j'ai fait semblant de tenir mon couteau contre sa gorge et je l'ai menacée "à tout bruit fort, je vais te trancher la gorge et te laisser saigner, tu vas me sucer la bite maintenant tu me mords et je le ferai décapite ta salope." Elle a compris le message alors que je sortais ma bite et que je la fourrais dans sa bouche. Je ne vais pas mentir et dire que ma bite de neuf pouces l'a bâillonnée, pas la mienne est de 5 1/2 et c'était probablement inconfortable mais elle n'a eu aucun mal à le sucer comme une bonne fille. Elle m'a fait jouir en environ 5 minutes, elle a mangé mon sperme, elle a probablement pensé que je la blesserais si elle s'étouffait ou bâillonnait avec mon sperme mais je m'en fichais mais c'était un beau geste.
Je l'ai remise en putain de position sur son visage avec son cul en l'air. J'ai positionné ma bite à l'entrée de sa chatte (je dois aimer la libido adolescente) et je l'ai pénétrée lentement, elle a commencé à me supplier d'arrêter mais une autre gifle bien placée l'a fait taire pendant que je poussais contre son hymen. J'ai été surpris, je deviens un peu mal en prenant sa virginité mais bon merde on s'en fout elle va la perdre de toute façon. Je l'ai baisée fort et bien pendant environ 7 minutes avant de venir au fond de sa chatte et de regarder mon sperme s'échapper d'elle. Pendant que j'avais sorti mon téléphone et pris des photos de tout ce qu'elle avait, en particulier la photo de la tarte à la crème qui était parfaite.
J'ai attrapé son téléphone à nouveau et j'ai ouvert Snapchat et j'ai pris une photo de sa chatte et mis la légende "quand papa me remplit comme une bonne pute" (ne me râle pas si ça ne va pas, ce n'est pas de la vraie vie off) et le mettre sur son histoire. J'ai reposé son téléphone et j'ai vu les captures d'écran arriver et le flot de messages demandant ce qu'elle faisait. J'ai dû pisser et j'ai pensé que c'était foutu quand à Rome, j'ai de nouveau sorti son téléphone et l'ai dirigé vers sa chatte. Ses amis de Snapchat ont eu une très bonne vidéo de moi en train de faire pipi à l'extérieur de sa chatte dessus puis de m'insérer tout en continuant à me soulager en elle. J'y ai mis la légende "Je suis les toilettes de papa" dessus et encore un flot de captures d'écran et de messages.
Je passais un bon moment et après avoir pissé, ce qui ne lui plaisait pas du tout, j'ai caressé ma bite et l'ai récupérée, sachant que ce serait probablement le dernier bon coup de sperme que j'avais en moi (je suis juste un homme pour l'amour de merde) Je devais faire en sorte que ça compte. J'ai frotté ma bite sur sa chatte et je suis devenu bien humide avant d'aligner ma bite avec son trou du cul. J'ai lentement commencé à pousser et elle m'a fait part de ses sentiments avant que je ne la gifle à nouveau pour la faire taire. J'ai sauté la tête de ma bite dans laquelle elle a presque crié mais l'a gardé bien en bouteille. J'ai claqué ma bite jusqu'au bout et j'ai pris son trou du cul et je l'ai détruit (ainsi qu'une bite de taille moyenne pourrait le faire). Elle était encore sanglante quand j'ai fini dans son cul et elle a expulsé une partie de mon sperme mélangé à son sang, ce qui était parfait pour son histoire sur Snapchat (vous pensez que quelqu'un aurait remarqué que quelque chose se passait maintenant ?). Quoi qu'il en soit, bien sûr, j'ai eu envie de pisser à nouveau, je ne sais pas d'où ça vient, mais je devais y aller, alors Snapchat a eu une bonne vidéo de son "papa l'utilisant comme toilettes". Elle était énervée et m'a regardé avec un pur dégoût, ce que je ne lui reproche pas. Je suis une merde mais je peux vivre avec moi-même. Quoi qu'il en soit, j'ai encore baisé sa chatte et son cul et j'ai pissé sur son visage avant de décider qu'il était temps de nettoyer.
J'ai sorti le kit de lavement et il y avait quelques traitements et je les ai tous utilisés sur son trou du cul pour m'assurer qu'elle était nettoyée. Ensuite, j'ai sorti les douches et j'ai bien nettoyé sa chatte, il ne restait plus de sperme en elle ou du moins pas assez pour être récupérable. Je lui ai donné une pilule du lendemain qu'elle a pris avec un air surpris et j'ai répondu "oui le monstre a un coeur, je veux te baiser ce soir pas le reste de ta vie".
Puis j'ai pensé que oui, je ferais en sorte que ce soir en vaille la peine.
Remarque : après ce point, une femme est gravement maltraitée, elle n'est pas assassinée mais très gravement blessée. Si vous n'aimez pas cela, passez à la fin.
J'ai scotché sa bouche pour qu'elle ne crie pas pendant la partie suivante alors que je lui ai donné un coup de pied dans le nez et que je l'ai cassé. Du sang coulait sur son visage alors que je lui ai donné un coup de pied dans les seins puis à nouveau dans l'estomac, le vent l'a assommée alors que je remettais son cul en l'air. J'ai attrapé un interrupteur à l'arbre le plus proche et l'ai frotté contre son cul doux. Elle pleurait déjà et ne pouvait pas réprimer ses cris alors que je la fouettais sur le cul avec mon interrupteur. Je lui ai piétiné le visage et disloqué sa mâchoire alors qu'elle se taisait à nouveau. Je l'ai fouettée encore quelques fois, puis je l'ai entourée autour d'elle et j'ai frappé sa poitrine et couvert ses petits seins de marques, qui ont toutes commencé à saigner, je la frappais si fort. Elle pleurait très ouvertement maintenant et j'ai choisi de ne rien faire à ce sujet, elle traversait une merde sans mensonge.
Quoi qu'il en soit, je l'ai remise dans le coffre de ma voiture et j'ai baissé ses vêtements pour qu'elle n'ait pas de sang partout. Je savais que personne n'était debout car il était presque 3 heures du matin, alors je l'ai installée juste devant la porte (elle s'était évanouie à ce moment-là) et j'ai utilisé mon couteau pour lui laisser un cadeau durable, j'ai coupé le mots WH sur sa joue gauche et RE sur la joue droite. Maintenant, si vous, idiots, ne comprenez pas ce que j'utilise comme O, alors vous êtes plus que stupide. Je l'ai aussi vraiment baisée quand j'ai décidé de la baiser et je lui ai baisé le cul avec mon couteau, elle était déjà coupée et saignait, alors quelques coupures de plus. Ensuite, j'ai enfoncé l'interrupteur dans son cul d'environ un pied et je l'ai laissée là pour qu'elle soit retrouvée le lendemain matin.
Remarque : d'accord, putain de vanille, c'est propre de sortir maintenant
Je suis retourné dans le désert et j'ai mis tout mon équipement dans le sac et j'y ai mis le feu, puis j'ai balayé les cendres et l'ai recouvert de terre, un peu comme si j'avais fait disparaître l'acte. Oh ouais et son téléphone, j'ai sorti la carte et reconnaissant pour son Galaxy, j'ai poignardé mon couteau dans la batterie et je l'ai regardé brûler. Cela a été enterré aussi et la carte SIM a été écrasée et est restée avec moi pour être jetée plus tard. Quoi qu'il en soit, je suis rentré chez moi par un long trajet au cas où et je me suis présenté chez moi trente minutes plus tard. J'étais épuisé alors je suis allé me ​​coucher, je me suis réveillé quatre heures plus tard avec mon téléphone en train de foutre le bordel de sa famille et sur fb et Twitter. Partout #prayforbrooke apparaissait et des photos d'elle dans un lit d'hôpital étaient affichées. J'ai rappelé sa mère et j'ai agi surpris quand elle m'a dit les détails de ce qui s'était passé (évidemment pas les trucs horribles). Je lui ai dit que je me dirigeais vers l'hôpital où j'étais. J'ai dissimulé mes traces en envoyant des nus sur mon téléphone comme tout le monde, sauf que je savais comment les cacher en les mettant dans un compte de messagerie nouvellement ouvert et un brouillon s'est ouvert avec des photos très coquines dessus. Je l'ai rangé et tout supprimé de mon téléphone. Quand je suis entré, elle était réveillée mais ne pouvait pas parler avec sa bouche fermée et sa mère pleurait tandis que son père, frais dans son uniforme (il l'a trouvée par terre) avait un regard d'angoisse et de colère que je n'avais jamais vu et J'étais content que ça ne soit pas dirigé contre moi. Je lui ai donné mon téléphone pour vérifier que je n'étais là que pour aider et il l'a grandement apprécié.
J'ai très bien fait semblant de pleurer et je me suis approché et j'ai étreint Brooke, elle a enroulé ses bras autour de moi et a sangloté sur mon épaule. J'ai parlé à sa mère et son père à l'extérieur, ils m'ont éclairé un peu plus et ont dit que Brooke ne souffrait d'aucun dommage physique permanent mais psychologique, c'était différent. Ils ont également déclaré qu'aucun suspect n'avait même été suggéré et qu'il n'y avait aucune preuve au-delà des spécifications du couteau qui a probablement été utilisé (couteau générique que n'importe qui pourrait avoir, par coïncidence j'en avais un). Au-delà de cela, ils n'avaient rien et je ne pouvais pas être plus heureux, mais j'ai continué à agir pour tout le monde le reste de la journée. Au-delà de sa meilleure amie, j'étais le seul de ses amis à se présenter et je suis resté toute la nuit avec elle.
J'ai sorti mes démons, maintenant je tenais vraiment à elle et je voulais qu'elle aille mieux. Il lui a fallu une semaine pour rentrer chez elle, ses coupures anales s'étaient infectées et avaient fait quelques ravages en bas. Elle allait bien cependant et un mois plus tard, sa mâchoire était complètement guérie. J'étais là tous les jours à ses côtés pour l'aider, beaucoup de nuits où je dormais sur le canapé. Beaucoup d'autres gars ont essayé de passer mais ne sont venus que pour une journée, puis ne se sont jamais présentés, dont beaucoup que j'ai vus dans ses messages envoyer des photos de bites.
Je suis devenue sa meilleure amie et après qu'elle soit complètement guérie, je suis restée comme si je m'occupais toujours d'elle. Bientôt, elle m'a proposé un rendez-vous, qui est devenu 2 puis 3 et maintenant nous sommes "officiels" selon elle, ce dont je suis fou de joie. Elle a mis beaucoup de temps à s'ouvrir à moi à propos de cette nuit-là et à cause de cela, elle a eu beaucoup de problèmes avec les terreurs nocturnes. Nous avons fait l'amour pour la "première fois" lors de notre anniversaire de 6 mois. C'était génial et elle voulait de l'anal, elle m'a dit avec culpabilité qu'elle aimait ça quand son violeur le faisait. Elle ne m'a jamais soupçonné ni personne d'autre, l'enquête était close et personne ne saura jamais qui l'a fait.
Si tu veux peut-être une partie 2 de la relation, dis-moi que je vais voir ce que je peux faire, peut-être que Brooke se lance dans une merde perverse.

Articles similaires

Le compagnon du champion 12

La fin de l'été dans le Menthino était une période chargée. Kaarthen se retrouva dans la gigantesque salle des cartes du palais. L'étage entier était une image en mouvement en temps réel de Menthino, des échelles sur rouleaux et des tables à cartes sur roues étaient le long des murs. Marcos était vêtu de façon presque décontractée d'une chemise en soie vert foncé et d'un pantalon Safi noir. La reine et deux princesses, Saliss l'aînée et Ruegin, écoutaient avec elle les plans annuels de migration des vastes plaines inondables vers Cardin. Trois Hjordis en Safi noir avec leurs cheveux relevés en...

1.1K Des vues

Likes 0

La luxure 3

Encore une fois, je terminais la nuit en me masturbant après avoir été extrêmement excitée à cause des aventures de ma fille. Aujourd'hui avait été une journée folle, et je ne pouvais pas croire ce qui s'était passé après avoir calmé mes pensées excitées avec un orgasme. Je me suis endormi comme un ange après ça. Le matin, je me suis réveillé tôt et j'ai préparé le petit déjeuner. Quand les enfants sont descendus, je leur ai servi des céréales et j'ai attrapé la banane que ma fille avait mise dans son cul la veille et je l'ai donnée à mon...

1K Des vues

Likes 0

Dans la famille (partie 5)_(1)

« Voulez-vous de la compagnie ? » Cam passa la tête sous la douche. Je la regardai à travers des yeux plissés alors que je retirais mes cheveux mouillés de mes yeux. La Belle au bois dormant est enfin debout. ai-je taquiné. Elle laissa échapper un petit rire et ouvrit la porte vitrée. Tu dois perdre la serviette tu sais. dis-je en regardant la serviette qu'elle serrait si fort contre son corps. Elle entra et jeta sa serviette par terre à l'extérieur. Il y avait de la vapeur dans la douche donc je ne pouvais pas vraiment la voir clairement, mais je pouvais la...

910 Des vues

Likes 0

Ma fascination a conduit à la réalité.

Mon mari Daniel et moi (Gina) étions mariés depuis environ cinq ans. Nous avions une vie sexuelle active même avant notre mariage. Mais ça s'est intensifié après le mariage. J'avais utilisé des jouets sexuels avant notre rencontre et il était excité quand il l'a découvert. Nous sommes passés au jeu costumé. Il aimait que je sois habillée en infirmière sexy. J'aimais me déguiser en Maîtresse et me faire obéir. Les jeux sont devenus plus fous au fil du temps. La chose Dom est devenue plus agressive. J'ai commencé à me demander d'où il tirait tous ces jeux sauvages. Il a commencé...

677 Des vues

Likes 0

Deux semaines avec Horas - Chapitre 2

J'attrape ma femme avec le chien de mon frère. En colère au début, je commence à comprendre l'attirance. Après qu'Horas ait de nouveau servi Cathy et que j'aie eu mon tour, nous nous sommes dirigés vers la douche. Cathy était tellement câblée et elle s'est accrochée à moi, m'a embrassé et m'a remercié. Je pouvais dire qu'elle aimait vraiment Horas. Je pouvais voir pourquoi. Il était tout en force brute, une grosse bite épaisse et une langue bien entraînée. Brian et Leena l'avaient visiblement bien entraîné. J'étais très reconnaissant que Leena n'ait pas dit à mon frère que Cathy était aussi...

722 Des vues

Likes 0

Quiproquo

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>PARTIE 1 : L'entretien >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> Luke se tient dans l'ascenseur et monte au dernier étage de la Salesforce Tower. Il a son café à la main portant son sac à dos sur une épaule. Il fixe son reflet sur la porte de l'ascenseur. Il se tient à 6'0 vêtu de son look décontracté d'affaires habituel. Il a un pantalon argenté adapté à sa carrure avec une chemise boutonnée bleue rentrée et une paire de chaussures noires. L'ascenseur sonne et la porte s'ouvre. Il se dirige dans un couloir et dans la suite de l'entreprise pour laquelle il travaille. Luke ouvre...

625 Des vues

Likes 0

Oiseaux brisés, Partie 37, Un espace dans le temps / Épilogue

Partie 37 Un espace dans le temps Épilogue L'hélicoptère d'urgence a crié toute la nuit. Michael, Jennifer, Beth et Kat étaient à bord. Le docteur que Jennifer avait de garde n'avait pas pu venir. Il était ivre. La livraison a commencé normalement. Puis Kat a commencé à saigner abondamment. Barbara avait déjà vu ça. Elle a fait des suggestions que Jennifer a immédiatement mises en œuvre, apprenant à quel point l'expérience OB/GYN et néonatale de Barbara était devenue précieuse. Barbara est restée en arrière compte tenu de l'état et du stress de Jan. La terreur s'empara du harem. Ils s'assirent autour...

1.1K Des vues

Likes 1

L'amour est tout ce qui compte pt2 - Nouvel employé, vieilles habitudes

J'étais à la maison en train de déverrouiller la porte, d'entrer dans mon appartement quand mon portable a sonné, j'ai mis la main dans ma poche pour le prendre et vérifier qui c'était à cette heure, Jessy. Le message disait : Désolé :( je vous dois, la prochaine fois que vous pourrez choisir un film. Peut-être en choisir un avec plus d'action, pour que je ne m'endorme pas J'ai souri au message et je me suis déshabillé pour me coucher, je me suis brossé les dents et suis allé à la toillete en tirant ma bite et en visant avec mes yeux endormis...

1K Des vues

Likes 0

Amusant avec Steve II

Seul à la maison Cela fait environ quatre mois que Mark et moi nous amusons dans les vestiaires, et nous avons décidé qu'il serait préférable que personne ne découvre nos activités, alors nous y voilà, en train de saisir toutes les occasions possibles d'être ensemble. Ce week-end particulier, ma mère et mon père seront absents tout le samedi, alors j'ai demandé à Mark de venir, mes parents n'ont pas de problème avec Mark mais ils nous surveillent toujours toutes les dix minutes, il est donc impossible de devenons un peu fous avec lui, nous nous asseyons normalement sur mon lit face...

999 Des vues

Likes 0

Ma mère et ma fille de rêve

Introduction Je m'appelle Will Chapman. Je suis un étudiant de 19 ans, 5'8 et 160 livres avec des cheveux bruns courts et des yeux marron foncé. J'ai toujours eu des problèmes avec les filles de mon âge. Ce n'était pas que je n'étais pas beau ; c'est parce que, malgré mes 19 ans, j'avais l'air d'avoir 14 ans. Chaque fois que je sortais avec mes amis, les gens que nous rencontrions me demandaient souvent si j'étais le petit frère de quelqu'un. Les filles disaient toujours que j'étais «mignonne», ce qui me rendait complètement folle. Inutile de dire que j'ai eu du...

1K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.