Le début de la fin_(0)

888Report
Le début de la fin_(0)

Elle inspira lentement et profondément et mordit ses lèvres rouge cerise pulpeuses. « Comment ai-je pu me lancer là-dedans ? » elle pensait. Ses doux cheveux blonds sales pendaient sur ses yeux verts angéliques. Julia attrapa son téléphone et l'ouvrit. Elle a lu le message encore et encore.

"Retrouvez-moi au parc à moins que vous ne vouliez être connu comme la pute de la ville" - Chris

Son cœur battait maintenant. Juste à ce moment, un autre message est arrivé.

"Julia, si tu ne quittes pas la maison dans cinq minutes, maman et papa vont être très en colère contre toi... bien sûr, je suis sûr que les gars de l'école seront ravis." -Chris

Ses yeux s'agrandirent de peur. "Il ne le ferait pas, il bluffe" pensa-t-elle. Puis son esprit a commencé à s'emballer. « Et si montre mes parents ? » Et s'il montrait tout le monde !!?? Je ne pourrais plus jamais montrer mon visage... mes propres parents ne pourraient même pas supporter la vue de mon visage. Merde!! Que fais-je??"

Elle jeta un coup d'oeil à l'horloge. Deux minutes s'étaient écoulées. Elle attacha ses cheveux en queue de cheval et attrapa son téléphone. Incertaine de ce qui allait arriver, elle a trébuché par la porte. Le vent était furieux et âpre. Elle descendit la rue et arriva à l'entrée du parc. Au coucher du soleil, elle trouva un banc et s'installa confortablement. Le vent mordait son visage, rougissant ses joues et faisant pleurer ses yeux vibrants.

"Maintenant quoi?" se demanda-t-elle. Il faisait presque noir maintenant et ses jambes tremblaient de froid. "J'aurais vraiment dû changer de vêtements avant de venir ici" pensa-t-elle. Une silhouette sombre apparut au loin. Se rapprochant d'elle, il murmura "Bonjour Julia".

Elle s'assit silencieusement sur le banc, cherchant dans son esprit une réponse. Il y avait un million de choses qu'elle voulait dire mais, la peur a rapidement remplacé sa colère. "Salut Chris" marmonna-t-elle prudemment. "Aww, qu'est-ce qui ne va pas ma chérie?" taquina-t-il. Il sourit et rejeta ses cheveux brun foncé sur le côté. Ses mains étaient enfouies dans son sweat-shirt. "Tu réalises que c'est vraiment de ta faute Julia. Il s'arrêta. "J'ai vraiment apprécié ces photos. Qui savait que tu étais une petite fille si sale.

Julia sentit son visage s'échauffer. "Tu as de la chance que je les ai trouvés et pas quelqu'un d'autre. Je suis curieux, pour qui étaient-ils ? interrogea-t-il.

"Ça ne te regarde vraiment pas Chris. S'il vous plaît, rendez-les-moi et laissez-moi rentrer à la maison. » Elle gémit.

"Si c'était quelqu'un d'autre, je le ferais mais, compte tenu du fait que vous m'avez publiquement rejeté, je pense que vous obtenez ce que vous méritez." Il en riant. Son visage devint sérieux. "C'est comme ça que ça va fonctionner à partir de maintenant. Vous faites tout ce que je dis chaque fois que je le dis et ces photos resteront notre petit secret", a-t-il expliqué. Julia se sentait mal à l'aise. Son estomac se retourna et elle essaya de réfléchir. "C'est du chantage, ne pouvons-nous pas oublier que cela s'est déjà produit ?" elle a plaidé.

Chris gloussa à cette pensée. "Non ma chérie, je prévois de t'embarrasser comme tu m'as fait mais si tu es bon peut-être que je vais y aller doucement avec toi. Julia le dévisagea en essayant de trouver un signe de compassion. Ses yeux étaient sérieux et il semblait qu'il appréciait cela. « Alors, que dois-je faire pour que tout cela disparaisse ? Elle s'est interrogée. "Voulez-vous que je fasse vos devoirs, nettoie votre maison, aille à un rendez-vous ?? Dis-le-moi juste pour que je puisse le faire et continuer ma vie. Elle s'assit tranquillement en attendant sa réponse. Il leva la main et la frappa violemment au visage.

Julia gémit et se leva. "Ne prends pas ce ton avec moi." dit-il sévèrement. Son visage était comme en feu. Elle a été choquée qu'il l'ait frappée. Julia commença à s'éloigner. "Je ne ferais pas ça si j'étais toi." il murmura. Elle s'arrêta et se frotta le visage. Sa joue était engourdie. Chris s'avança vers elle. "À moins que vous ne vouliez être pire que vous ne l'êtes maintenant. Comment se sentirait votre petit ami, je me demande si j'avais glissé certaines de ces photos dans sa boîte aux lettres. Ce serait dommage que ses parents les trouvent en premier.

Elle se mordit la lèvre et baissa la tête. "Que voulez-vous de moi?" elle a demandé. "C'est vraiment très simple, tu fais aussi ce que je te dis et tout ira bien." il expliqua. "Maintenant pourquoi n'irions-nous pas dans la rue, j'ai un ami qui aimerait vraiment vous rencontrer."

Elle le suivit à contrecœur. L'air glacial fouettait ses vêtements de cisaillement. Elle portait un débardeur moulant qui révélait maintenant ses mamelons durs. Le vent tira sa jupe à carreaux en arrière et en quatrième. Chris s'arrêta et l'analysa. "Pourquoi n'enlèves-tu pas ce sweat-shirt, ça n'aide évidemment pas." a-t-il conclu. Elle l'enleva et l'attacha autour de sa taille, sans savoir s'il s'agissait d'une demande ou d'un ordre.

Ils ont continué à marcher dans la rue étrange jusqu'à ce qu'une autre silhouette apparaisse au loin. « Yo Chris ! il cria. « Salut Tony ! » il a répondu. Alors qu'ils se rapprochaient pour se rencontrer, Julia réalisa qu'elle connaissait ce garçon de l'école. Il établit un contact visuel avec elle et sourit. "Eh bien, regarde qui c'est..." marmonna Tony. Julia se sentit soudain nerveuse. Son estomac se retourna. « Tes parents sont déjà partis, mon frère ? » demanda Chris. "Ils sont partis depuis un moment mec, je t'attendais juste." Il a répondu.

"Bien, alors nous pouvons enfin nous amuser." Chris a ri. Julia réfléchit une minute et décida que ce n'était pas bon. Elle se tourna et décida de s'enfuir mais Chris et Tony coururent rapidement derrière elle. « Où pensez-vous que vous allez ? » demanda Tony. « Je rentre chez moi c'est fou ! Je ne sais pas non plus ce que vous faites, mais je ne le fais pas !" elle a crié. Elle se détourna à nouveau pour être arrêtée par Chris qui attrapa sa queue de cheval et tira sa tête en arrière. Elle a trébuché. « Écoute, salope, tu n'as pas le choix en la matière. » Il murmura. Son autre main passa sur sa bouche et avant qu'elle ne s'en rende compte, Julia était dans une lutte qu'elle ne pouvait pas gagner. Chris l'a tirée jusqu'à la maison. Tony a suivi de près rendant toute évasion impossible.

Elle essaya de crier mais la main de Chris fit un léger gémissement. Elle a lutté pour se libérer. Tony se plaça devant eux et frappa violemment Julia. Des larmes coulaient sur ses joues. "Maintenant écoute! La prochaine fois que tu essaieras de t'enfuir, ce sera bien pire que ça, compris ? » Tony a expliqué. Julia se sentait faible de son évasion ratée. Elle leva la tête et hocha la tête. Ils sont entrés dans sa maison et ont verrouillé la porte. Chris poussa Julia au sol. "Sur tes mains et tes genoux salope" cria-t-il. Julia pleurait maintenant. Elle était choquée et terrifiée. Elle tremblait maintenant alors qu'elle était allongée sur le sol.

Tony s'agenouilla à côté d'elle et attrapa sa queue de cheval en la tirant vers le haut. « À genoux, a-t-il dit ! répéta Tony. "S'il te plaît, arrête! Laisse-moi partir ! elle a supplié. Elle ferma les yeux en souhaitant être en sécurité à la maison. Chris disparut dans la cuisine et Tony la tint jusqu'à ce qu'elle obéisse à leurs ordres. Elle s'est mise à genoux en pleurant toujours et est restée immobile. Chris est apparu maintenant avec une pagaie. Les yeux de Julia s'agrandirent. Elle gémit et serra les poings. "Maintenant, pour être une salope si désobéissante, nous allons devoir te punir. Peut-être que la prochaine fois, vous ferez ce que vous avez dit. dit froidement Chris.

"La tenir." Chris a commandé. Il recula et lança un coup douloureux sur son cul. Elle cria et sauta presque hors de sa peau. Son cul palpitait et elle réalisait maintenant qu'elle ne s'en sortirait pas. Tony a continué à la tenir alors que Chris lançait une autre claque dure. Tony se pencha près de son oreille.

"N'agis pas comme si tu ne voulais pas, nous savons tous les deux quelle sale salope tu es." Julia a juste fermé les yeux en se préparant pour le prochain coup. Quand ce n'est pas venu, elle a pensé que c'était fini, mais elle ne savait pas que ce n'était que le début. Les mains de Tony coururent le long de sa taille. Julia rougit. Elle n'avait eu qu'un seul petit ami dans sa vie et ils n'avaient même pas encore couché ensemble ! Ils s'étaient seulement embrassés. Chris a frotté son cul tendre. "Peut-être que vous réfléchirez à deux fois avant d'essayer de vous enfuir à nouveau." Il s'est penché en arrière et lui a encore fait craquer le cul. Julia poussa un cri.

Tony la remit sur ses pieds. "D'accord, petite salope, c'est tout pour le moment. Il y a une tenue pour toi à l'étage, pourquoi n'irais-tu pas te changer. Julia ne tarde pas trop tu ne veux pas qu'on vienne te chercher.
Elle se tourna pour marcher quand elle sentit quelque chose sur sa jambe. Tony pressa ses doigts contre sa peau et essuya le liquide clair.

Tony gloussa et jeta un coup d'œil à Chris. "On dirait que ce n'était pas vraiment une punition après tout." Tony a déclaré. Chris examina sa main et sourit. "Je vois ce que tu veux dire. Le visage de Julia s'échauffa. Elle savait exactement de quoi ils parlaient. Elle pouvait sentir son jus chaud couler le long de sa jambe. Gênée et endolorie, elle monta les escaliers aussi vite que possible. Chris et Tony ont juste ri. "Alors les garçons vont s'amuser ce soir, hein?" Tony a demandé. "Ouais, nous n'avons jamais eu de servante pour un jeu, je me demande comment elle aimerait la tenue. Après ce soir, nous aurons plus de poids que ces photos hah ! Attends juste de voir ce que j'ai prévu pour cette petite garce.

Julia se tenait en haut des marches. Elle ne voulait voir personne, pas comme ça. Elle regarda ses pieds en examinant les talons choisis pour elle. Elle portait une paire de hauts de cuisse en ébène qui étaient fins et cisaillés. Sa jupe courte en onyx couvrait à peine ses fesses et collait à ses cuisses. Son haut ne couvrait que ses seins et même eux étaient sur le point de sortir. Elle priait pour que la ficelle qui liait le haut tienne. Une silhouette sombre s'approcha d'elle sur les marches.

"Je t'ai dit ce qui se passerait si je devais venir te chercher Julia." Avertit Tony. Il la poussa au sol et lui tira les cheveux en arrière. Julia a essayé de s'enfuir mais en vain. "Tu n'aurais pas dû faire ça" lui rappela-t-il. Il la ramena à lui et passa son bras autour de son cou. Julia a lutté mais elle pesait 130 livres. Il a commencé à serrer son cou. Elle se tortilla alors que son alimentation en air devenait faible.
Elle est devenue très étourdie jusqu'à ce qu'à sa grande surprise, il lâche prise. Elle s'est effondrée sur le sol. Tony ouvrit la fermeture éclair de son pantalon exposant le renflement géant de son boxer. Il défit alors sa ceinture et tira les bras de Julia derrière son dos. Julia, toujours étourdie, se mit à pleurer.

"S'il te plaît, arrête!!! Je ne veux pas que ce soit ma première fois !! S'il vous plaît, ne faites pas ça ! » elle a plaidé. Tony continua à tirer sa ceinture autour de ses bras. Elle était là au bout du couloir, à moitié habillée et hurlant impuissante. Sa jupe étant courte et courte exposait son cul tendre. Tony fit courir sa main de haut en bas sur sa chatte. "Si tu n'arrêtes pas de crier, je te donnerai de quoi crier." Il a menacé. Elle ne pouvait rien bouger d'autre que ses jambes et cela n'aidait pas beaucoup. Même si elle pouvait s'éloigner de quelques pieds, il la tirerait simplement en arrière.

Elle est devenue sans espoir. "Regarde ce petit cul serré !" Il l'a pressé et frappé. « Alors, tu es vierge, hein ? Vraiment? Je ne suis pas sûr de te croire, je suppose qu'il n'y a qu'une seule façon de le savoir, hein ? » Il a retiré sa bite lancinante de son boxer et l'a frottée sur sa chatte en faisant attention de ne pas la mettre tout de suite. « Dis-moi que tu le veux salope ! Dis-moi que tu veux ma bite en toi ! Il a commandé.

Elle est restée silencieuse. Tony la tira à nouveau par les cheveux et la frappa violemment. « Dis-moi ce que tu veux, sale petite salope. La chatte de Julia pulsait, elle ne voulait pas perdre sa virginité comme ça, mais l'excitation d'être attachée et ligotée la rendait si humide. Il glissa ses mains sous sa chemise et joua avec ses mamelons. Cela faisait frissonner tout son corps. "Tu sais que tu le veux Julia alors dis-moi que tu le veux ou je devrai juste continuer à te taquiner." Il murmura. Il lui a mordu le cou, lui faisant perdre tout contrôle. Elle respirait lourdement maintenant en gémissant de temps en temps jusqu'à ce qu'il enfonce finalement ses deux doigts dans sa fente palpitante. Elle a mordu ses lèvres rouge cerise et les mots ont juste glissé. "Dieu, baise-moi s'il te plaît !!"



.........à suivre

Articles similaires

Amusant avec Steve II

Seul à la maison Cela fait environ quatre mois que Mark et moi nous amusons dans les vestiaires, et nous avons décidé qu'il serait préférable que personne ne découvre nos activités, alors nous y voilà, en train de saisir toutes les occasions possibles d'être ensemble. Ce week-end particulier, ma mère et mon père seront absents tout le samedi, alors j'ai demandé à Mark de venir, mes parents n'ont pas de problème avec Mark mais ils nous surveillent toujours toutes les dix minutes, il est donc impossible de devenons un peu fous avec lui, nous nous asseyons normalement sur mon lit face...

2.1K Des vues

Likes 0

Circonstances variables partie 2

Avis de non-responsabilité : je ne possède pas de Pokémon, aucun personnage ni Pokémon. Tu sais, juste pour me couvrir les fesses au cas où. Mieux vaut prévenir que guérir. Note de l'auteur : Merci à toutes les personnes qui ont lu le premier chapitre. Ce chapitre a été beaucoup plus long que ce à quoi je m'attendais. Prendre plaisir! ––––––––– « Cher Nicolas, C'est ta sœur, Julien ! J'ai envoyé cette lettre par Taillow parce que c'était plus rapide, et pour te féliciter d'avoir passé la Pokemon Academy ! Papa dit que tu as été horrible aux examens…’ Je n'ai pas...

2K Des vues

Likes 0

Moi et M. Bill ! Partie 4 : L'ancien club de strip-tease

Partie 4 : Moi et M. Bill ! L'ancien club de strip-tease Bill ramassa ma tenue et m'aida à me lever. Je pense qu'une bonne douche chaude et une autre boisson énergisante s'imposent pour toi. Dit-il en me guidant sur mes jambes encore tremblantes jusqu'à l'arrière du camion. Là, il a tapé un code dans la porte qui a ouvert l'arrière du camion et nous sommes entrés dans le salon. Alors que j'enlevais mes bottes et ma culotte, Bill ouvrit la douche pour moi. « Mon Dieu, ces garçons t'ont bien travaillé, n'est-ce pas ? Ils l'ont fait. C'était une première...

1.8K Des vues

Likes 1

ONe Lucky Bastard (édité et réécrit)

Un bâtard chanceux prt 1 Salut les gens c'est ma première histoire. J'ai pensé que ce serait bien de commencer à écrire d'un vrai point de vue afro-américain. Dites-moi ce que vous pensez tous à la fois positif et négatif. De plus, cela va être environ une histoire en huit ou neuf parties, regardez simplement les rebondissements. Je dois être le bâtard le plus chanceux du monde. Je venais d'avoir 18 ans quand j'ai perdu ma virginité avec une fille de 26 ans. Au moment de ma dernière année au lycée, j'avais eu des relations sexuelles plus de 30 fois et...

1K Des vues

Likes 0

L'été de Brooke_(1)

Au lycée, je n'ai jamais été la grande star ou le clown de la classe, ou vraiment quoi que ce soit. J'ai glissé au milieu de tout et n'ai jamais été remarqué par personne à part quelques amis. Les femmes ont été incluses car je n'ai jamais eu de personnalité ou de corps remarquable. Il y avait une fille, Brooke, j'aurais bien aimé la câliner autant que je voulais la baiser. Elle avait une personnalité électrique et le corps qui allait avec. D'une manière ou d'une autre, nous avons formé une relation improbable, bien sûr, étant l'idiot que j'étais, je voulais...

1.1K Des vues

Likes 0

The Devil's Pact, The Tyrants' Daughter Chapitre 7 : Sister in the Stocks

Le pacte du diable, la fille des tyrans par mypenname3000 Droit d'auteur 2015 Chapitre sept : Sœur dans les actions Remarque : Merci à b0b d'avoir lu ceci ! Dimanche 29 mai 2072 – Chasity « Chase » Glassner – Sacramento, Californie Je me sentais tellement mieux quand je me suis réveillée à côté de Sœur Stella le lendemain matin, la lumière du soleil pénétrant à travers notre fenêtre. La nuit dernière avait été magique. Je n'ai pas pu m'empêcher d'écarter les cheveux blond clair de sa joue. Je me penchai pour l'embrasser et l'embrasser. Nous sentions la chatte chaude, ce merveilleux musc...

876 Des vues

Likes 0

De stagiaire à College Slut PARTIE 2

Ceci est la suite de la première partie avec le même titre. Pour bien comprendre l'histoire, je vous encourage à revenir en arrière et à lire la brève partie 1 de cette histoire. Aussi, voici quelques photos de la salope qui est l'inspiration de l'histoire; http://imgur.com/a/Brjjl -------------------------------------------------- -------------------------------------------------- ------------------------------------- Joe avait laissé à Sara un mémo lui indiquant ce qu'elle est censée porter le lendemain pour aller travailler. Sara est partie travailler en se sentant extrêmement nerveuse et gênée. Elle portait une robe noire très courte et étriquée qui couvrait à peine ses jambes et montrait un décolleté ample. Il lui...

772 Des vues

Likes 0

Frapper la courbe (Chapitre 1)

S'il vous plaît noter avant de lire: Si vous recherchez une lecture rapide sans intrigue et sexe immédiat, ce n'est pas pour vous et je vous encourage à partir. Si vous aimez une histoire avec une intrigue et que vous n'avez pas besoin de sexe tout de suite et à chaque instant, alors je vous encourage à rester. .................................................. Si vous avez des critiques ou des commentaires, n'hésitez pas à les laisser dans la section des commentaires. Je vais essayer de répondre à tous les commentaires qui contiennent des questions, des suggestions ou toute autre chose qui pique mon intérêt. Merci...

784 Des vues

Likes 0

Première fois que je partage ma femme

Eh bien, je ne sais vraiment pas comment commencer cette histoire, alors sautons directement dedans. C'est une vraie histoire vraie qui s'est produite et maintenant je la partage avec vous tous. Une fois que vous avez fini de lire cette histoire et que vous êtes intéressé par des photos ou des vidéos, veuillez m'envoyer un e-mail à [email protected]. Ainsi, mon histoire a commencé environ 2 ans après mon mariage. Mais avant d'entrer dans les gros détails, laissez-moi vous parler de nous. Je m'appelle Ethan et je suis un homme hispanique de 25 ans et ma femme Angelina est une femme hispanique...

744 Des vues

Likes 0

Un autre invité accueilli 2

Aphrodite - Fille de Zeus, déesse de l'amour, de la beauté et de la sexualité Artémis - Fille de Zeus, déesse de la chasse, de la lune et de la chasteté Athéna - Fille de Zeus, déesse de la sagesse, du courage, de l'inspiration, de la civilisation, du droit et de la justice, de la guerre stratégique, des mathématiques, de la force, de la stratégie, des arts, de l'artisanat et des compétences. Zeus - Roi des dieux grecs Ares - Fils de Zeus et Héra, dieu de la guerre Ephus - l'homme Godling avec un pouvoir inhabituel. Dr Quinn - épouse...

738 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.